Prix Henry Ridgway (Cross-Country) : Riskman, une première pour Sidney Dufresne… et Gilles Barbarin !

Courses / 12.12.2021

Prix Henry Ridgway (Cross-Country) : Riskman, une première pour Sidney Dufresne… et Gilles Barbarin !

Prix Henry Ridgway (Cross-country)

Riskman, une première pour Sidney Dufresne… et Gilles Barbarin !

Placé à deux reprises lors de ses deux premières sorties en cross à Pau, l’hiver dernier, Riskman (No Risk at All) a signé un premier succès plein de promesses dans cette discipline à l’occasion du Prix Henry Ridgway, pour son retour sur l’hippodrome du Béarn. Le cheval appartient à une association formée par Sidney Dufresne, Gilles Barbarin, Mme Yves Grall et Nicolas Guarino. Il s’agit de la première victoire de Sidney Dufresne, cavalier international de concours complet installé à Maisons-Laffitte… mais aussi du premier succès de Gilles Barbarin en cross ! Hormis une faute au troisième obstacle, Riskman a été impérial dans ses sauts. Il s’est retrouvé aux avant-postes avant le premier passage de la banquette de Bordeaux, et a constamment semblé au-dessus du lot. Son jockey, Thomas Beaurain, l’a fait accélérer à l’extérieur sur le plat, et Riskman est reparti de plus belle sous la menace d’History de Choisel (Bathyrhon). Cette dernière, qui recevait 5 kg du vainqueur, a dû s’incliner de deux longueurs et demie. Hussard d’Arthel (Rail Link), qui débutait en cross après sa sixième place dans le Prix Roger Saint (L), le 18 octobre, a complété le podium à six longueurs.

Trop tôt pour le Grand Cross. Erwan Grall, entraîneur de Riskman, a expliqué au micro d’Equidia : « Le cheval était parti en vacances après le meeting précédent, ce qui lui a permis de prendre de la force. L’année dernière, nous l’avions amené ici en apprentissage : il était un peu fatigué de sa saison mais il avait tracé deux bons parcours, en étant battu notamment par Saint Godefroy (Doctor Dino). Les lignes étaient donc bonnes. Riskman est un super sauteur que nous avions acheté à réclamer il y a un peu plus d’un an à Auteuil, quand il était chez François Nicolle. Nous allons prendre notre temps avec lui et y aller étape par étape : il n’ira pas en fin de meeting sur le Grand Cross de Pau (L). Pour le moment, les meilleurs sont inaccessibles, et le but est de le ramener encore plusieurs années ici. J’ai monté en concours complet en amateur, et le cross est une discipline qui me tient à cœur. Quand on vient en meeting à Pau, cela fait partie du décor ! »

Le frère d’un placé de Gr3 en Irlande. Élevé par Isabelle, Guillaume et Jean-Pierre Garçon, Riskman a été vendu 60.000 € yearling à Jean-Claude Rouget lors de la vente d’automne Arqana, alors qu’il était présenté par le haras de l’Hôtellerie. C’est un fils de No Risk at All (My Risk), étalon au haras de Montaigu, et de Samansonnienne (Mansonnien), gagnante de six courses en obstacle à 3ans et à 4ans, dont les Prix Fabiano (Haies) et Agenois (Steeple-chase) à Enghien. Riskman est le dernier fils de Samansonnienne, dont les six produits se sont tous imposés. On lui doit notamment Shadow Rider (Martaline), troisième d’un Gr3 en début d’année sur les claies de Naas. La deuxième mère, Sanhia (Sanhedrin), a gagné trois courses en plat à 3ans, dont deux handicaps sur 2.400m en région parisienne. Outre Samansonnienne, elle a produit La Grande Ourse (Mansonnien), gagnante à 3ans du Prix Géographie (Haies) à Auteuil et troisième du Prix Cambacérès (devenu Gr1), Nonantais (Nikos), deuxième d’un Gr3 sur les claies de Sandown, et La Gougouline (Tip Moss), deuxième du Prix Wild Monarch (devenu L).

Take Risks

My Risk

Miss Pat

No Risk at All

Simply Great

Newness

Néoménie

RISKMAN (H5)

Tip Moss

Mansonnien

Association

Samansonnienne

Sanhedrin

Sanhia

Dictabya

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.