Prix Irismond (Classe 2) : Marianachic, de peu mais sûrement

Courses / 15.12.2021

Prix Irismond (Classe 2) : Marianachic, de peu mais sûrement

Marseille-Vivaux, mercredi

Lors de sa dernière sortie à Borély, le 14 novembre, Marianachic (Authorized) était dominé par Were (Nathaniel) dans le Prix Jean-Claude Napoli (Classe 2) en terrain très lourd. Ce jour-là, l’élève et représentant de Jean-Claude Seroul s’était retrouvé assez loin durant le parcours avant d’échouer de peu pour le succès. Mercredi, pour son premier essai en compétition sur la P.S.F., il est parvenu à prendre sa revanche en s’imposant de peu mais sûrement.

Sans réelle opposition. Repris en partant, le futur lauréat a patienté en dernière position durant une bonne partie de la course. En tête, Johen (Elusive City) a animé l’épreuve à une allure régulière. Se faufilant entre ses adversaires dans le dernier tournant, Marianachic s’est ensuite bien allongé tout au long de la ligne droite. Au passage du disque, le pensionnaire de Jérôme Reynier s’impose facilement par une longueur et demie. Constamment vu dans le sillage de l’animateur, Big George (George Vancouver) s’empare de la deuxième place. À une demi-longueur, Were se classe troisième.

Des ambitions au niveau Listed l’an prochain. Joint par téléphone, Jérôme Reynier a déclaré au sujet de son pensionnaire : « Aujourd’hui, Marianachic a vraiment été aidé par le rythme de course. En partant, il a été un peu pris de vitesse. Parfois, il peut se montrer un peu nonchalant. Je pense que c’est un poulain qui pourra sans problème être rallongé lors de ses prochaines sorties. L’objectif n’était pas forcément de le courir aujourd’hui, mais nous étions à domicile et il était très bien le matin. Ce qu’il fait, c’est uniquement sur sa classe. Il sera nettement plus intéressant à 3ans. Prochainement, il devrait viser une Classe 2, sur le gazon, à Cagnes-sur-Mer. Si tout se passe bien, Marianachic attaquera ensuite une Listed en début d’année à Saint-Cloud. Son succès du jour est de bon augure pour l’année prochaine, c’est certain. »

Le frère de Padron et de Marianafoot. Élevé par Jean-Claude Seroul au haras du Cadran, Marianachic est un fils d'Authorized (Montjeu), qui fait la monte en Turquie désormais. Sa mère, Marianabaa (Anabaa), avait remporté deux courses sur 1.500m à 3ans, à Vivaux et Borély, atteignant une valeur 38. La jument a aussi donné Michlifen (Authorized), en 33 de valeur, Padron (Gris de Gris), lauréat du Prix Altipan (L) et troisième d’un Gr3 sur le mile en Allemagne, et Marianasand (Footstepsinthesand), quatrième du Prix Aymeri de Mauléon (L). Mais Marianabaa est surtout la mère de Marianafoot (Footstepsinthesand), gagnant du Prix Maurice de Gheest (Gr1) et du Prix du Palais-Royal (Gr3). Marianabaa a une yearling nommée Anastep (Footstepsinthesand), à l’entraînement chez Jérôme Reynier, et un foal nommé Almanabaa (Almanzor).

La deuxième mère, Maria Gabriella (Rock of Gibraltar), est issue de l’élevage Niarchos. Elle a remporté le Prix des Lilas (L) et terminé deuxième du Prix Chloé (Gr3). Au haras, on lui doit Mariafoot (Footstepsinthesand), gagnante du Prix de la Californie (L) puis vendue aux États-Unis.

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Montjeu

 

 

 

 

Floripedes

 

Authorized

 

 

 

 

 

Saumarez

 

 

Funsie

 

 

 

 

Vallée Dansante

MARIANACHIC (M2)

 

 

 

 

 

 

Danzing

 

 

Anabaa

 

 

 

 

Balbonella

 

Marianabaa

 

 

 

 

 

Rock of Gibraltar

 

 

Maria Gabriella

 

 

 

 

Celestial Lagoon

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.