Prix Petit Bob (Steeple-chase) : Saint Paris avec de la marge

Courses / 02.12.2021

Prix Petit Bob (Steeple-chase) : Saint Paris avec de la marge

Auteuil, jeudi

Saint Paris (Saint des Saints) a imité sa propre sœur La Sulfureuse en s’imposant dans le Prix Petit Bob. Le représentant de Jacques et Patrice Détré a ainsi ouvert son palmarès. Précédemment, il avait pris quatre places en autant de sorties, dont les trois dernières en steeple. Dans le Prix Elseneur, pour sa précédente sortie, il avait conclu très plaisamment après avoir évolué loin. On sentait qu’il progressait mais aussi qu’il semblait plus fait pour les 4.400m du steeple d’Auteuil et qu’il serait meilleur en vieillissant.

Jeudi, il s’est imposé sur sa classe. Monté plus près que d’habitude, Saint Paris a galopé en deuxième position et il a très bien sauté. À l’amorce du tournant final, il est arrivé à hauteur de l’animatrice, Ma Beauté (Montmartre), avec des ressources. Son jockey, Pierre Dubourg, a temporisé avant de le lancer. Entre les deux derniers obstacles, il a haussé le ton et, sur le plat, le pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé a résisté, sans recevoir de coup de cravache, à la bonne fin de course de Tkliwy Nihilista (Ruten). Avec ce succès en poche, Saint Paris va passer un bon hiver et peut faire partie des meilleurs steeple-chasers de 4ans en 2022. Nous lui attribuons donc une JDG Jumping Star. Sa victoire a fait dire à Pierre Dubourg : « Saint Paris est un bon poulain. Il l’a prouvé aujourd’hui. J’espérais qu’il le démontre cette année, même si nous ne sommes pas pressés avec lui. Il avait couru deux fois à Auteuil et ça a fait la différence. Il a encore besoin de mûrir. »

Le propre frère de La Sulfureuse. Élevé par Maurice Jonnette, Saint Paris est un fils de Saint des Saints (Cadoudal), étalon au haras d’Étreham, et de Parimans (Mansonnien), qui a couru deux fois sur les haies, déjà pour Arnaud Chaillé-Chaillé, ayant pour meilleur classement une quatrième place dans un réclamer sur les haies de La Teste.

Saint Paris est un propre frère de La Sulfureuse, deux fois sur le podium du Prix Sytaj (Gr3), quatrième du Prix Maurice Gillois (Gr1) et gagnante en haies et en steeple à Auteuil. Saint Paris est aussi le frère de Parisline (Martaline), lauréate sur le steeple de Segré. Après Saint Paris, Parimans a eu Jeu St Paris (Jeu St Éloi), un 2ans.

La deuxième mère, Paris Kash (Kashtan), défendait déjà les couleurs de Jacques Détré, qui l’avait élevée également. Elle a gagné en steeple et en cross. Paris Kash est la mère de Dom Paris (Dom Pasquini), lauréat du Prix Duc d’Anjou (Gr3), et de Dalkash (Cadoudal), troisième du Prix James Hennessy (L). Sous la troisième mère, Paris Elm (Paris Jour), on retrouve le nom de Parika (Kashtan), gagnant des Prix Ferdinand Dufaure (Gr1) et Congress (Gr2).

 

 

 

Green Dancer

 

 

Cadoudal

 

 

 

 

Come to Sea

 

Saint des Saints

 

 

 

 

 

Pharly

 

 

Chamisène

 

 

 

 

Tuneria

SAINT PARIS (H3)

 

 

 

 

 

 

Tip Moss

 

 

Mansonnien

 

 

 

 

Association

 

Parimans

 

 

 

 

 

Kashtan

 

 

Paris Kash

 

 

 

 

Paris Elm