Prix Pierre de Lassus (Haies) : Demoiselle Kap, prête mais douée

Courses / 04.12.2021

Prix Pierre de Lassus (Haies) : Demoiselle Kap, prête mais douée

Pau, samedi

Pouliche professionnelle, Demoiselle Kap (Kapgarde) n’a pas raté ses débuts. La représentante de Simon Munir et Isaac Souede a enlevé nettement le Prix Pierre de Lassus. Froide dans le parcours, pas gênée par le terrain lourd, elle a gagné dans un bon style. Certes, elle avait de l’expérience accumulée le matin, mais elle a de nombreux atouts pour faire une bonne pouliche dans le futur. D’autant plus que son origine maternelle a révélé des chevaux qui sont plutôt arrivés à leur zénith à 4ans et au-delà. Elle décroche donc sa JDG Jumping Star.

Professionnelle et froide. Attentiste en cinquième position, Demoiselle Kap n’a pas fait une faute et a entamé son effort au petit open-ditch du tournant final. Son jockey, Félix de Giles, l’a sollicitée à l’aide de la cravache à l’entrée de la ligne droite et elle s’est assuré le meilleur au saut de la dernière haie. Bien que penchant sur sa droite, elle a mis un coup de reins sur le plat pour décramponner ses rivales et l’emporter de trois longueurs et demie devant sa compagne d’entraînement Ioup La La (Authorized), la nièce de Rendons Grâce (Vidéo Rock). Cette dernière a fait un bel effort en dehors pour prendre la deuxième place dans la ligne droite. Elle a tracé un parcours sérieux.

Entraîneur des deux premières, David Cottin a déclaré au micro d’Equidia : « C’est une pouliche qui travaille depuis longtemps. Elle est très professionnelle et elle est froide. Sur ce terrain, c’est un atout qui a payé. Elle a un peu de marge et ne gagne pas par hasard. Elle a répété ce qu’elle fait le matin. Elle a besoin de prendre de la force car c’est une grande pouliche. Ioup La La a fait une très belle course. Elle manque encore de force pour ce terrain pénible. Elle a tourné au large dans le tournant final, mais elle ne démérite pas. Elle va gagner sa course » Jockey de la lauréate, Félix de Giles a ajouté : « Elle n’a pas beaucoup de marge car elle était déjà très professionnelle, comme un vieux cheval de handicap. Je voulais être sûr de gagner si nous le pouvions grâce à ses qualités. Elle va prendre de la force. » La nièce de Cyrlight (Saint Cyrien), Kheli Light (Spider Flight), a effectué de bons débuts, prolongeant bien son effort à la fin pour conclure troisième devant l’animatrice, More Joy (Morandi), qui court bien car c’était une sprinteuse lorsqu’elle courait en plat.

La cousine de Milord Thomas. Élevée par l’Earl de Cordelles et Érick Bec de La Motte, Demoiselle Kap est une fille de Kapgarde (Cadoudal), étalon au haras de la Hêtraie, et de Dabaratsa (Astarabad), gagnante de deux réclamers sur les claies de Worcester. Demoiselle Kap est le deuxième vainqueur de sa mère après Riska (Enrique), gagnante sur 3.100m sur la PSF de Pornichet. Après Demoiselle Kap, Dabaratsa a eu Tontons Kiffeurs (Doctor Dino), un 2ans, et Duel au Soleil (Ivanhowe), un yearling.

La deuxième mère, Miss Reddy (Agent Bleu), a gagné sur les haies de Fontainebleau à 4ans. Demoiselle Kap est la nièce de Royale François (Kapgarde), vainqueur du Prix La Périchole (Gr3), de Pennylane (Northern Park), troisième du Prix Montgomery (Gr3), et surtout de Star d’Avril (Phantom Breeze). Star d’Avril est la mère du champion Milord Thomas (Kapgarde), triple lauréat du Prix La Haye Jousselin (Gr1), vainqueur du Grand Steeple-Chase de Paris et du Prix Maurice Gillois (Grs1), et de Martinstar (Martaline), lauréat du Grand Steeple de Milan (Gr1). C’est la souche de Riverston (Houston), troisième du Montgomery.

 

 

 

Mill Reef

 

 

Garde Royale

 

 

 

 

Royal Way

 

Kapgarde

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Kaprika

 

 

 

 

Lady Corteira

DEMOISELLE KAP (F3)

 

 

 

 

 

 

Alleged

 

 

Astarabad

 

 

 

 

Anaza

 

Dabaratsa

 

 

 

 

 

Agent Bleu

 

 

Miss Reddy

 

 

 

 

Ony Boy