Prix Vallon des Auffes (Haies) : Maspeed en a sous la pédale

Courses / 06.12.2021

Prix Vallon des Auffes (Haies) : Maspeed en a sous la pédale

Cagnes-sur-Mer, lundi

L’inédite Maspeed (Montmartre) a triomphé d’entrée de jeu avec style dans ce Prix Vallon des Auffes, face à des concurrentes plus expérimentées. La pouliche de Bernard Sivadier et de Yannick Fouin a longtemps attendu au quatrième rang d’un peloton emmené par Don’t Cry Baby (Kendargent). Fautive à la dernière haie de la ligne opposée, elle s’est néanmoins rapprochée aisément dans le tournant final. Maspeed a franchi la dernière haie dans la même foulée que Don’t Cry Baby avant de déposer sa rivale sur le plat, s’imposant de quatre longueurs. Don’t Cry Baby, qui avait débuté en obstacle par une troisième place sur les haies bellifontaines, le 12 octobre, rendait six kilos à la gagnante. L’attentiste Mercinette (Crillon) a très bien fini pour s’emparer de la troisième place à une longueur et demie, devant Nitwit la Jolie (Authorized). Ces deux-là, qui sont entraînées comme la gagnante par Yannick Fouin, effectuaient elles aussi leurs débuts.

Mention très bien pour les trois "Fouin". Yannick Fouin, entraîneur de Maspeed, Mercinette et Nitwit la Jolie, a commenté : « Je suis content de mes trois pensionnaires. Tanguy Andrieux a eu de très bonnes sensations avec Maspeed. Il m’a dit : "C’est une bécane !" J’ai pris mon temps avec elle car c’est une grande pouliche. Il y a encore des réglages à faire, car je trouve qu’elle a fait deux ou trois petites erreurs sur les obstacles. C’est de bon augure. Elle sera intéressante à comparer avec Grivetana ** (No Risk at All) [qui a gagné en débutant le Prix des Citronniers, ndlr] : elles ont toutes les deux de jolis physiques et sont très intéressantes. Mercinette est un peu délicate, mais elle s’est bien comportée. Son jockey est parti un peu loin car je lui avais demandé de partir cool, et le peloton s’est vite étiré. Elle fait vraiment une jolie course aussi. Jérémy Da Silva pense que Nitwit la Jolie a de la marge. Elle est tendre et court très bien, elle va monter là-dessus. »

La sœur d’une placée de Listed sur les haies cagnoises. Élevée par Laurence Gagneux, Maspeed est une fille de Montmartre (Montjeu), étalon au haras du Hoguenet, et de la bonne Tangaspeed (Vertical Speed), lauréate de quatre courses en plat de 3ans à 5ans dont le Prix Madame Jean Couturié (L, 2.000m) et le Grand Prix du Conseil Général des Alpes-Maritimes (L, 2.500m), quatrième des Prix Fille de l’Air et Flore (Grs3) et cinquième du Prix Vermeille (Gr1). Maspeed est le quatrième produit gagnant de sa mère, qui a notamment donné Speedy Speed (Vision d’État), lauréate pour ses débuts en obstacle du Prix des Citronniers (Haies) à Cagnes-sur-Mer et deuxième du Prix André Massena (L), mais aussi gagnante de deux handicaps en plat, sur 2.400m et 3.200m. Tangaspeed a un 2ans par No Rist at All (My Risk), une yearling par Prince Gibraltar (Rock of Gibraltar) et un foal par Beaumec de Houelle (Martaline). Elle a été saillie par Bande (Authorized). La deuxième mère, Fitanga (Fijar Tango), s’est placée à onze reprises en 25 sorties en plat, haies et steeple, à un niveau modeste. Son meilleur classement est une deuxième place à 3ans dans un réclamer sur les haies d’Enghien. Outre Tangaspeed, Fitanga a produit six autres lauréats dont Larona Blue (Villez), gagnante d’une course à conditions à 3ans sur les haies de Clairefontaine-Deauville.

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Montjeu

 

 

 

 

Floripedes

 

Montmartre

 

 

 

 

 

Linamix

 

 

Artistique

 

 

 

 

Armarama

MASPEED (F3)

 

 

 

 

 

 

Bering

 

 

Vertical Speed

 

 

 

 

Victoire Bleue

 

Tangaspeed

 

 

 

 

 

Fijar Tango

 

 

Fitanga

 

 

 

 

Sakuti