Punchestown dimanche

International / 07.12.2021

Punchestown dimanche

Punchestown (IE), dimanche

John Durkan Memorial Punchestown Chase (Gr1)

Allaho signe un retour gagnant

L’un des rares héros français du Festival de Cheltenham 2021, Allaho (No Risk at All), a réussi une rentrée gagnante dans le John Durkan Memorial Punchestown Chase (Gr1). Une épreuve qui a vu trois fences être évités à cause de la lumière du soleil… Cela n’a pas faussé la course, mais cela a pu contrarier certains concurrents, surtout dans une épreuve de steeple. D’autant que les responsables de Punchestown avaient largement le temps de déplacer certains fences… Quoi qu’il en soit, Allaho n’a pas volé son Gr1, bien au contraire !

Le sauteur de Cheveley Park Stud a assumé le poids de la course dès le départ. Il a mis un uppercut à ses rivaux dans le tournant final et seul Janidil (Indian Daffodil) a pu lui donner chaud. Malgré une faute sur l’avant-dernier fence, Allaho est reparti courageusement sur le plat pour s’imposer de deux longueurs. Il a ainsi décroché son premier Gr1 dans son pays d’entraînement, l’Irlande, et le deuxième de sa carrière après son cavalier seul dans le Ryanair Chase. Janidil a pris la deuxième place, permettant à l’élevage français de signer le jumelé. C’est l’ex-protégé de Nicolas Clément, Melon (Medicean), qui a conclu troisième. Envoi Allen (Muhtathir) a galopé en deuxième position avant de perdre des rangs à l’amorce du tournant final pour finir sixième. Depuis son opération au printemps, il semble avoir du mal à se retrouver. Quant à Asterion Forlonge (Coastal Path), il est pétri de talent, mais il est fâché avec les fences. Dans le tournant final, il allait facilement en deuxième position quand il a tutoyé un obstacle, faisant tomber son pilote, Bryan Cooper.

Une course qui pourrait peser… Entraîneur d’Allaho, Willie Mullins a déclaré : « J’ai beaucoup aimé la manière dont il a lutté. Lorsque Asterion Forlonge est venu à sa hauteur, je me suis dit qu’il allait devoir montrer sa capacité à lutter. Mais à chaque fois qu’un challenger a essayé de l’inquiéter, il l’a repoussé. Aujourd’hui, il a été un peu paresseux, ce qui n’est pas habituel chez lui. Il a aussi penché régulièrement sur sa gauche. Malgré tout, il a été courageux à la fin. J’espère juste que cette course ne va pas lui peser sur les épaules pour le reste de la saison. Il a eu une course très, très dure. Asterion Forlonge a vraiment fait une superbe course, en dépit de sa chute. Je pense qu’il aurait fini tout près. »

Allaho est désormais proposé à 5/2 pour conserver son titre dans le Ryanair Chase. Entre temps, il devrait être revu, certainement du côté de Leopardstown durant les fêtes.

La famille de Shannon Rock. Élevé par Éric Leffray, Allaho est un fils de No Risk at All (My Risk), étalon au haras de Montaigu, et de l'inédite Idaho Falls (Turgeon). Cette dernière a donné deux autres vainqueurs dont Shanning (Spanish Moon), gagnante pour ses débuts en plat à 3ans, à Seiches-sur-le-Loir, avant d'être exportée en Irlande, où elle a gagné trois courses sur les claies et conclu deuxième du Cailin Alainn Mares Hurdle (L). Idaho Falls a une 4ans, Shannone (No Risk at All), une 3ans, Shaving (Spanish Moon), vendue à John Daniel Moore pour 36.000 € lors de la vente d’automne Arqana 2020, un yearling, Attaho (No Risk at All), et un foal, Illaho (Goliath du Berlais).

La deuxième mère, Shannon Bells (Nashamaa), a gagné deux courses en plat à 3ans en province. Elle a notamment produit Tarquinius (Turgeon), quintuple lauréat au niveau handicap sur les fences anglais et irlandais. Shannon Bells est une sœur de Ladies View (Comrade in Arms), gagnante du Prix Duc d'Anjou (L, à l'époque). Cette dernière a donné trois black types sur les haies d'Auteuil avec Turgeon (Caro) : Ladies Choice, gagnante du Prix Fleuret (Gr3), Ladytown, lauréate du Prix Prince d'Écouen (L), et Ladies Vision, deuxième du Prix Finot (L). Shannon Bells est aussi une sœur de Shannondore (Nashaama), à qui l'on doit le célèbre Shannon Rock (Turgeon), gagnant du Prix La Haye Jousselin et quatre fois deuxième du Grand Steeple-Chase de Paris (Grs1).

Pour redécouvrir l’histoire d’Allaho : https://www.jourdegalop.com/2021/01/allaho-le-joyau-des-leffray?q=eric+leffray&docid=92029

Cork (IE), dimanche

Kerry Group Hilly Way Chase (Gr2)

Énergumène préserve son invincibilité en steeple

L’AQPS Énergumène (Denham Red) a réalisé une démonstration pour sa rentrée dans le Hilly Way Chase (Gr2). Il est ainsi resté invaincu en cinq sorties en steeple et les bookmakers le donnent maintenant grand favori du Champion Chase (Gr1) de Cheltenham à 3/1. Cheltenham justement, Énergumène avait dû faire une croix dessus en 2021 à cause d’un souci de santé. Il s’était rabattu sur Punchestown, y décrochant le Ryanair Novice Chase (Gr1) dans un canter. Cette saison, il a les moyens d’y faire un numéro. Le sauteur de Tony Bloom, parieur professionnel et ancien président du club de football de Brighton, a été très impressionnant à Cork. Vite en tête, il a eu Notebook (Samum) sur son porte bagage une bonne partie de la course. Ce dernier a accéléré dans le tournant après les tribunes pour lui mettre la pression. Si bien qu’en face, Énergumène et Notebook se sont détachés d’une quinzaine de longueurs. À jouer à ce petit jeu avec le pensionnaire de Willie Mullins, Notebook a complètement cédé à l’entrée de la ligne droite. Dans la phase finale, Énergumène a maintenu ses rivaux à bonne distance pour l’emporter de huit longueurs et demie. Derrière lui, trois autres "FR" ont complété l’arrivée, dans cet ordre : Daly Tiger (Tiger Groom), qui a fini fort pour priver Sizing Pottsie (Kapgarde) de la troisième place, précédant Cash Back (Linda’s Lad), jamais dangereux.

Le douzième Hilly Way de Mullins. Entraîneur d’Énergumène, Willie Mullins a remporté ce Gr2 pour la douzième fois. Retenu à Punchestown, c’est l’un de ses assistants, David Casey, qui a dit au micro de Racing TV : « Énergumène a vraiment réalisé une performance énorme. Ils sont allés très vite durant la première partie de la course et encore plus vite en face avec Notebook. Mais il a été impressionnant car il rendait du poids, en plus, à plusieurs bons chevaux. »

Le croisement d'Un de Sceaux. Élevé par Christophe Dubourg, Énergumène a été vendu 50.000 € à Tom Lacey lors de la Tattersalls Ireland Derby National Hunt Sale 2017, alors qu'il était présenté par Moanmore Stables. C'est le deuxième produit et le seul gagnant d'Olinight (April Night), lauréate à deux reprises en cross à Fontainebleau et à Saumur. Le croisement Denham Red x April Night a fait ses preuves avec le champion aux dix Grs1 Un de Sceaux, qui était lui aussi entraîné par Willie Mullins ! La deuxième mère, Urbanie (Pot d'Or), a gagné deux fois sur le cross d'Argentan. Olinight est son seul produit gagnant. La troisième mère, Macouria (Champlève), a gagné deux courses, une en plat à Royan et une en steeple à Argentan. Elle a notamment donné Acourio (Montorselli), lauréat de sept courses en cross.

O’Flynn Group Irish EBF Mares Novice Chase (Gr2)

Concertista s’offre un Groupe pour ses débuts en steeple

L’élève des Wertheimer & Frère Concertista (Nathaniel) a enlevé le Mares Novice Chase (Gr2) pour ses débuts sur les fences. Deux fois sur le podium de Gr1 à Cheltenham et Punchestown, et lauréate du Mares Novices’ Hurdle (Gr2), elle avait les titres les plus solides dans le Gr2 de Cork. La jument de Simon Munir et d'Isaac Souede a patienté en troisième position dans un peloton très étiré. Fautive à un tour de l’arrivée, elle a globalement bien sauté malgré tout. Mais dans la phase finale, elle a dû s’employer pour prendre le meilleur à Jeremys Flame (Jeremy) et Magic Daze (Doyen), ce qu’elle a fini par faire à la fin. En steeple, Concertista est très perfectible. David Casey, assistant de Willie Mullins, a déclaré à Racing TV : « Ce n’est pas une sauteuse très démonstrative. Son jockey a été confiant durant toute la course. Je pense qu’elle va énormément progresser sur cette sortie. Nous allons surtout l’orienter vers des courses de femelles cette saison. »

La sœur de Slalom. Concertista est une fille de Nathaniel (Galileo) et de Zagzig (Selkirk), gagnante d’une course et deuxième du Prix desÉpinettes à Longchamp. Elle a été achetée 75.000 € à la vente d’été Arqana par Highflyer Bloodstock.

Zagzig a produit Empreinte (Footstepsinthesand), troisième du Prix du Bois (Gr3), Slalom (Intello), vainqueur du Prix Noailles (Gr3) et deuxième du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1) et de Folamour (Intello), gagnant du Prix de la Porte de Madrid (L). Elle a une 3ans, Spéciale (Oasis Dream) et un 2ans à l’entraînement chez Freddy Head, Anotherway (Anodin). La deuxième mère, Danzigaway (Danehill), a remporté le Prix Perth (Gr3) et a terminé deuxième du Prix d’Astarté (Gr2 à l’époque). Elle a produit Silent Name (Sunday Silence) et Galiway (Galileo), deux chevaux de Groupe. C’est la famille de Gold Away (Goldneyev), lauréat du Prix du Muguet (Gr2) et deux fois deuxième du Prix du Moulin de Longchamp (Gr1).