SANS TABOU

Autres informations / 17.12.2021

SANS TABOU

SANS TABOU

Vendredi matin, pendant une heure et demie, le président de France Galop a répondu à nos questions sur tous les sujets chauds du moment, notamment celui sur lequel il était le plus attendu : le dopage. Ses réponses sont directes, comme celle-ci : « La médecine régénérative a bouleversé la donne dans le domaine du dopage humain et animal. On utilise dorénavant des substances endogènes dérivées du propre sang du cheval lui-même ! On parle de PRP et d’IRAP, qui ont des propriétés anti-inflammatoires. Ces infiltrations sont interdites quand elles sont réalisées moins d'une semaine avant la course. Mais quoi qu'il en soit, puisque ces substances endogènes font partie de la constitution du cheval lui-même, même le plus sophistiqué des laboratoires d’analyses du monde ne peut les discerner. Pour lutter contre cette pratique, la seule solution, c’est de combiner un travail d’enquête policière et un travail d’analyse scientifique. Seuls les moyens logistiques de la police, comme les écoutes téléphoniques, permettent de lutter contre ce type de dopage. »