Vente d'élevage Arqana - Faits marquants : Purplepay, encore une pouliche française pour Roy et Gretchen Jackson

Institution / Ventes / 04.12.2021

Vente d'élevage Arqana - Faits marquants : Purplepay, encore une pouliche française pour Roy et Gretchen Jackson

LES JUMENTS

Purplepay, encore une pouliche française pour Roy et Gretchen Jackson

#150    PURPLEPAY (F2)   Zarak & Piedra, par Lawman        2.000.000 €

            Acheteur(s) : NBB Racing

            Vendeur(s) : Haras des Capucines

Éleveur(s) : Lisa Lemiere Dubois

Purplepay (Zarak) va désormais porter les couleurs de Lael Stables, c’est-à-dire Roy et Gretchen Jackson. Ces derniers ont vu leur casaque briller au meilleur niveau notamment grâce à Barbaro (Kentucky Derby et Florida Derby, Grs1), One Master (Qatar Prix de la Forêt, deux fois, Gr1)… Par l’intermédiaire de Nicolas Bertran de Balanda, les Roy ont aussi acheté Magic Attitude (Belmont Oaks Invitational Stakes, Gr1). L’homme de NBB Racing nous a dit : « Ce fut une bataille difficile. C’est une très belle pouliche, avec un bon dossier vétérinaire. Elle semble pouvoir devenir une très bonne pouliche pour l’année prochaine. Elle va partir aux États-Unis et rejoindre l’effectif d’Arnaud Delacour. »

Une remarquable progression. Fin avril, lorsqu’elle a débuté par une quatrième place dans un maiden sur 950m à Borély, il était difficile de voir en Purplepay une pouliche à 2 millions d’euros. La pensionnaire de Cédric Rossi a d’ailleurs attendu sa quatrième course pour ouvrir son palmarès, dans un maiden sans éclat sur la piste de Vichy. Mais, avec le rallongement des distances, Purplepay a changé de visage et, pour la septième sortie de sa saison, elle a remporté le Haras de Bouquetot - Critérium Arqana dans un canter. Lors de sa sortie suivante, elle a été malheureuse dans le Critérium International (Gr1) mais s’est classée néanmoins troisième.

La grande année de Zarak. On peut le dire, l’étalon des Aga Khan Studs aura marqué les esprits avec ses premiers 2ans en piste. Il compte pas moins de 12,5 % de black types et 52 % de gagnants par partant, un taux de réussite remarquable pour un cheval n’exerçant pas dans le domaine de la vitesse et de la précocité. L’année 2022 s’annonce donc de la meilleure des manières pour Zarak (Dubawi), car, outre Purplepay, Lizaid (Preis der Winterkonigin, Gr3), Parnac (Grosser Preis der Mehl-Muelhens-Stiftung, L) et Times Square (2e du Prix Marcel Boussac, Gr1) s’annoncent comme des sujets capables de bien faire à 3ans.

Une petite-fille d’Albisola. La mère de Purplepay, Piedra (Lawman), n’est pas parvenue à se placer en trois sorties. Mais elle illustre bien la réussite de Lawman (Invincible Spirit) en tant que père de mères, avec notamment le champion sprinter Battaash (Dark Angel), mais aussi les placés de Gr1 Patrick Sarsfield (Australia) et Eudaimonia (Vision d’État).

Pentaiade (Makfi), le premier gagnant de Piedra, est double lauréate de Classe 2 sur le mile. Elle a également terminé quatrième du Prix du Ranelagh (L).

La deuxième mère, Albisola (Montjeu), est lauréate du Prix de Flore (Gr3) et placée à plusieurs reprises dans les Groupes. Albisola est issue de Mahalia (Danehill), qui a remporté le Prix Imprudence (L à l’époque). Mahalia a donné Johnny Barnes (Acclamation), placé de Gr1 à 2ans et étalon au haras des Granges, mais aussi Tonnara (Linamix), mère des lauréats de Gr1 Ectot (Hurricane Run), étalon au haras de Bouquetot, et Most Improved (Lawman). Il s’agit d’une grande souche Oldham, qui remonte à Primula (Nearula), achetée en Italie il y a 55 ans et qui a donné des douzaines de gagnants de Groupe.

Jean-Pierre Dubois et Mathieu Millet réinvestissent après avoir vendu Purplepay

#165    SUN BEAR (F4)       Dubawi & Great Heavens, par Galileo     620.000 €

            Pleine de Siyouni

            Acheteur(s) : Eurl Écurie Hunter Valley

            Vendeur(s) : Écurie des Monceaux

Éleveur(s) : Kincorth Investments

Sun Bear (Dubawi) a effectué sa première sortie sous les couleurs de son éleveur, Lady Rothschild. Restant chez John Gosden, elle est passée sous la casaque de Lady Bamford et a remporté son maiden à 3ans sur la piste de Windsor. Sa propriétaire a décidé de l’envoyer en mission black type chez l’habile Jérôme Reynier. Mission accomplie avec une troisième place dans le Grosser Preis Von Burger King Deutschland (L). C’est Jean-Pierre Dubois qui a placé les enchères et la pouliche va produire pour une association comprenant Matthieu Millet, venu de la téléphonie mobile et propriétaire du haras de la Perrière (qu’il a acheté à Jean-Etienne Dubois). Matthieu Millet a créé Hunter Valley Farm – du nom de son premier bon trotteur – et il a innové au trot en proposant la syndication de foals de grande naissance.

Il nous a dit : « Son papier est exceptionnel, tout comme l’étalon dont elle est pleine. Ce qui m’a poussé à investir, c’est aussi la confiance en Jean-Pierre et Jean-Etienne Dubois en ce qui concerne le galop. Nous avons acheté des foals femelles à Newmarket également. J’ai des trotteurs, des galopeurs… mais aussi des chevaux de CSO. C’est l’amour du cheval et de la qualité sous toutes ses formes. Je suis très heureux de m’associer avec Jean-Pierre sur Sun Bear. Ce n’était pas prévu. Mais étant donné que nous avons vendu Purplepay (Zarak)… »

La grande origine de Lady Rothschild. La mère, Great Heavens (Galileo), est gagnante des Irish Oaks (Gr1) et des Lancashire Oaks (Gr2) sous les couleurs de Lady Rothschild. Elle a donné Thunder Drum (Dubawi), gagnante du Prix de Royaumont (Gr3), Dubhe (Dubawi), troisième de la P&O Meydan Cup (L, 2.800m) à Meydan, et le sauteur Great Bear (Dansili), deuxième du N. Colfer Winning Fair Juvenile Hurdle (Gr3) à Fairyhouse.

La deuxième mère, Magnificient Style (Silver Hawk), a remporté les Musidora Stakes (Gr3) avant de devenir une remarquable poulinière. Transmettant beaucoup de tenue, elle est mère ou grand-mère de 23 black types !

Magnificient Style est notamment la génitrice de l’étalon de Newsells Park Stud Nathaniel (Galileo), vainqueur des King George and Queen Elizabeth Stakes (Gr1) et des Eclipse Stakes (Gr1), de Percussionist (Sadler’s Wells), gagnant de la Yorkshire Cup (Gr2), de Playful Act (Sadler’s Wells), gagnante du Fillies’ Mile (Gr1), d’Echoes in Eternity (Spinning World), gagnante des Sun Chariot Stakes (Gr2 à l'époque) et des Park Hill Stakes (Gr2)…