Vente d'élevage Arqana, jour 3 : la troisième session remplit son office

Institution / Ventes / 06.12.2021

Vente d'élevage Arqana, jour 3 : la troisième session remplit son office

On descendait d’un étage en terme de qualité lundi lors de la vente d’élevage Arqana, pour basculer vers une vente de service, qui a plutôt bien rempli son office avec un taux de vendus proche de 75 %. Le top price a été atteint à 60.000 € par un foal de Fastnet Rock qui, bien que ne bénéficiant pas des primes, a su susciter l’intérêt des acheteurs. C’est un pinhooker irlandais (Manister House Stud) qui a misé sur ce poulain présenté par le haras de Castillon et qui goûtera donc à nouveau à l’ambiance des ventes l’an prochain…

Chez les juments, la session a été dominée par les mamans des Aga Khan Studs (trois des dix top-lots), mais aussi par les étalons princiers puisque trois des juments vendues le plus cher étaient présentées pleines de Zarak.

La vente a désormais franchi la barre des 40 millions d’euros (en avance de 27 % sur son score de 2019, année où la dernière journée était encore consacrée à l’obstacle).

Les grands indicateurs

Journée 3

Présentés Vendus (%) Prix moyen (évol.) Prix médian (évol.) C.A. (évol.)
2021 276 205 (74,28 %) 10.339 € (+5,12 %) 7.000 € (+7,7 %) 2.119.500 € (+3,11 %)
2019 277 209 (75,45 %) 9.835 € 6.500 € 2.055.500 €
Cumul
Présentés Vendus (%) Prix moyen (évol.) Prix médian (évol.) C.A. (évol.)
2021 748 563 (75,27 %) 72.799 € (+30,73 %) 22.000 €(+4,76 %) 40.986.000 € (+27,78 %)
2019 734 576 (78,47 %) 55.688 € 21.000 € 32.076.000 €

LES FAITS MARQUANTS

LES JUMENTS

La sœur de Second Step au haras de Grandcamp

#644    GENEVA SPUR (F5)          Distorted Humor & My Dark Rosaleen, par Sadler’s Wells            42.000 €

            Pleine de Persian King

            Acheteur(s) : Six of Us

            Vendeur(s) : Haras du Buff

            Éleveur(s) : Merry Fox Stud Ltd

Pour le lot 644, le bon a été signé à 42.000 € par l’équipe du haras de Grandcamp au nom de Six of Us, une entité qui a fait pour la première fois son apparition lors de la vente d’élevage 2021 et sur laquelle nous n’en saurons pas plus… Éric Lhermitte a commenté : « Elle va venir au haras de Grandcamp, pour un client qui souhaite rester anonyme. Elle est bien physiquement et j’aime le fait qu’elle soit pleine de Persian King. Les croisements ne sont pas encore faits mais elle ira probablement à un étalon basé à Grandcamp. »

Le lot 644 est donc la 5ans Geneva Spur (Distorted Humor), présentée pleine de Persian King, dont les premiers foals vont naître en 2022. Ce sera aussi le premier produit de la poulinière. La jument est une sœur de Second Step (Dalakhani), lequel a été un bon cheval sur 2.400m et a remporté le Grosser Preis von Berlin (Gr1). La deuxième mère, Danilova (Lyphard), a donné Silk and Scarlet (Sadler’s Wells), gagnante des Debutante Stakes (Gr2) et mère de Master of Hounds (Kingmambo), qui remporta le Jebel Hatta (Gr1). Elle a aussi donné Danger Over (Warning), gagnant du Prix de Seine-et-Oise (Gr3).

Seemingly pour Guy Pariente

#658    SEEMINGLY (F4)  Kendargent & Oh Beautiful, par Galileo) 36.000 €

            Pleine de Zarak

            Acheteur(s) : Guy Pariente

            Vendeur(s) : Haras du Quesnay

            Éleveur(s) : George Strawbridge

C’est via Arqanaonline que Guy Pariente l’a emporté à 36.000 € pour Seemingly (Kendargent), une élève de George Strawbridge restée inédite et présentée pleine de Zarak. Le propriétaire et éleveur est en terrain connu avec le père de la jument, Kendargent, lequel s’est aussi révélé comme un excellent père de mère. Le poulain par Zarak sera le premier produit de la jument. C’est une fille d’Oh Beautiful (Galileo), gagnante du Prix Vulcain (L). Oh Beautiful était passée sur le ring d’Arqana en février 2021, où elle avait été achetée 85.000 € par Chris Richner pour un haras autrichien, le Gestüt Sage Stud. Oh Beautiful n’a pas encore donné de black type mais quatre de ses six produits en âge de courir sont gagnants et elle a donné trois gagnants, dont les utiles Lone Peak (Lope de Vega), Parigi (Kendargent) et Okeeheelee (Dansili). Oh Beautiful est une sœur de Freedom’s Light (Galileo), gagnante des Castle Stakes (L). Via la troisième mère, Rahaam (Secreto), il s'agit de la souche de Magical (Galileo), Rhododendron (Galileo) et de Verglas (Highest Honor).

Khara au Qatar

#598    KHARA (F4) Acclamation & Khadima, par Zamindar  35.000 €

            Pleine de Footstepsinthesand

            Acheteur(s) : Haras du Mazet

            Vendeur(s) : Aga Khan Studs

            Éleveur(s) : Aga Khan Studs

Mathieu Talleux a signé le bon à 35.000 € pour le lot 598, Khara (Acclamation), pour l’un de ses clients qataris. La jument va donc partir sous le soleil du Qatar. Entraînée par Jean-Claude Rouget, Khara a gagné deux courses à 3ans, dont le Prix André Bélinguier (Classe 1) pour sa troisième sortie, juste après avoir ouvert son palmarès. La jument était passée à une courte tête de son black type minuscule dans le Prix de Bagatelle (L). La mère, Khadima (Zamindar), a pris la deuxième du Prix Six Perfections (L, à l'époque). Elle a aussi connu le ring de la vente d’élevage Arqana où, en 2017, elle y a été achetée 30.000 € par Paul Nataf.

C’est une souche Aga Khan qui a fait ses preuves en plat comme en obstacle. Khadima est une sœur de Khalshani (Kahyasi), deuxième de la Grande Course de Haies de Merano (Gr1). La troisième mère, Khalisa (Persian Bold), a gagné les Prix Chloé et Pénélope (Grs3) et a donné Khalkevi (Kahyasi) et est aussi à l’origine de deux chevaux ayant brillé récemment sur les obstacles en France : Here I Am (Born to Sea) et Born to Hold (Born to Sea).

Zarak a plus que jamais la cote

#832    DARIYLA (F3)        Siyouni & Daradiyna, par Sea the Stars   45.000 €

            Pleine de Zarak

            Acheteur(s) : BBA Ireland

            Vendeur(s) : Aga Khan Studs

            Éleveur(s) : Aga Khan Studs

Après avoir signé le bon à 45.000 € pour cette 3ans par Siyouni, pleine de Zarak et présentée par les Aga Khan Studs, John Tyrrell (BBA Ireland) nous a dit : « Je l’ai achetée pour Trevor Stuart. Elle a pour elle d’être une fille de Siyouni (Pivotal), avec Sea the Stars (Cape Cross) en père de mère. Nous espérons que des updates vont apparaître dans la page rapidement. C’est une belle jument avec de l’envergure. Et puis Zarak (Dubawi) est un étalon vraiment très intéressant. »

Dariyla (Siyouni) n’a pas couru et elle a été saillie pour la première fois en 2021. Zarak s’affirme en père avec déjà six black types dont Times Square, deuxième du Prix Marcel Boussac (Gr1). Sa mère, Daradiyna (Sea the Stars), n’a pas encore produit de gagnant. La deuxième mère a donné Dourdana (Exceed and Excel), troisième du Prix Vanteaux (Gr3). La troisième mère, Daryaba (Night Shift), lauréate des Prix de Diane et Vermeille (Grs1), a notamment donné la gagnante du Hong Kong Vase (Gr1) Daryakana (Selkirk).

La mère d’Aramhes promise à Magic Dream

#782    ANJELLA (F15)      Monsun & Attilia, par Tiger Hill    45.000 €

            Pleine de Zarak

            Acheteur(s) : Écurie Castillon Bloodstock pour Magic Dream

            Vendeur(s) : Haras de Cercy

            Éleveur(s) : Gestüt Schlenderhan

Benoît Jeffroy l’a emporté à 45.000 € pour Anjella (Monsun), présentée pleine de Zarak, dont les premiers 2ans ont fait beaucoup parler d’eux en 2021. Le fils de Dubawi et Zarkava ne compte pas moins de 12,5 % de black types et 52 % de gagnants par partant. Anjella a déjà bien produit : on lui doit Stable Genius (Siyouni), entraîné par Fabrice Chappet avant d’être exporté à Hongkong et troisième du Prix La Force (Gr3), ou encore Aramhes ** (Kendargent), qui avait montré des moyens. Anjella est black type, puisqu’elle a pris la troisième place du Herzog von Ratibor-Rennen (Gr3) à 2ans, sur 1.700m. Elle est issue d’une souche encore bien vivante du Gestüt Schlenderhan, celle d’Alson (Areion), lauréat du Critérium International et troisième de l’Emirates Poule d’Essai des Poulains (Grs1), d’Ancient Spirit (Invincible Spirit), gagnant des 2.000 Guinées allemandes (Gr1). C’est aussi la souche de La Signare (Siyouni), gagnante des Wonder Again Stakes (Gr3) et multiple placée de Gr1 aux États-Unis. Benoît Jeffroy a commenté : « Elle a donné deux bons chevaux : Stable Genius et surtout Aramhes, dont nous n’avons peut-être pas vu tout le potentiel. Elle va désormais être dirigée vers une carrière de poulinière d’obstacle et ira à la rencontre de Magic Dream. » Magic Dream, après s’être fait mal à l’entraînement au début du printemps 2021, a dû arrêter sa carrière. Il va commencer la monte en 2022 au haras du Hoguenet.

Le Gestüt Röttgen soutient Windstoss

#835    DERIYANA (F3)     Oasis Dream & Deremah, par More than Ready 35.000 €

            Acheteur(s) : Crispin de Moubray

            Vendeur(s) : Aga Khan Studs

            Éleveur(s) : Aga Khan Studs

Encore une pouliche des Aga Khan Studs. Crispin de Moubray, qui a signé le bon à 35.000 €, nous a dit : « Je l’ai achetée pour le Gestüt Röttgen. Ils cherchent des juments pour soutenir leur Derby winner Windstoss (Shirocco). Nous avons acheté trois pouliches pour cela à cette vente. Et nous aimons bien les filles d’Oasis Dream (Green Desert). Cette famille est formidable et elle très belle. » Deriyana (Oasis Dream) n’a pas couru. Sa mère, Deremah (More than Ready) s’est classée deuxième du Prix Joubert et troisième du Prix Charles Laffitte (Ls). Elle n’a pas encore eu de partant. La deuxième mère a donné Dariyma (City Zip), gagnante du Prix de la Pépinière (L), et le 2ans Sabio Cen** (Zarak), lauréat de cinq longueurs en débutant, décrochant au passage une JDG Rising Star.

La troisième mère a donné Darsi (Polish Precedent), lauréat du Prix du Jockey Club (Gr1).

Ajou part en Irlande

#787    AJOU (F8)     Siyouni & Azucar, par Desert Prince        35.000 €

            Pleine de Wooded

            Acheteur(s) : Federico Barberini

            Vendeur(s) : La Motteraye Consignment

            Éleveur(s) : Gérard Ferron & Paulette Chailleux

Pleine de Wooded (Wootton Bassett), Ajou (Siyouni) va rejoindre l’Irlande pour le compte d’un client de Federico Barberini. Elle a gagné son maiden à 2ans en décembre, à Pau, sous les couleurs de Gérard Augustin-Normand. Au haras, Ajou lui a donné Aclou (Le Havre), lauréat en valeur 36 à 3ans. Son yearling par Wootton Bassett (Iffraaj) a été vendu 175.000 € cet été à Deauville. Azucar (Desert Prince), la mère de la poulinière, a produit King David (Iffraaj), troisième du Prix François Boutin (L), et Azurcadel (Della Francesca), double lauréat du Prix Claude Le Lorrain - Joseph Audon (L) à Auteuil. Azucar est aussi la deuxième mère d’Henry Brulard (Planteur), gagnant du Prix Wild Risk (L) à Auteuil. Cap Coz (Indian Ridge), la deuxième mère, a gagné le Prix Roland de Chambure (L). Elle s’est aussi classée deuxième des Prix du Calvados et de la Porte Maillot (Grs3), avant de produire l’étalon Reply (Oasis Dream), qui s’est classé troisième des Middle Park Stakes et des 2.000 Guinées d’Irlande (Grs1).

Darenjana pour Alain Decrion

#833    DARENJANA (F10)           Sea the Stars & Darinska, par Zilzal         31.000 €

            Pleine de Zarak

            Acheteur(s) :

            Vendeur(s) : Aga Khan Studs

            Éleveur(s) : Aga Khan Studs

Alain Decrion a signé le bon à 31.000 € pour le lot 833, Darenjana (Sea the Stars), jugée digne de débuter dans le Prix des Marettes (Inédites) dont elle avait pris la troisième place. Elle n’a pas réussi à s’imposer ensuite. Cette jument au modèle imposant, pleine de Zarak, n’a pas eu beaucoup de chance au haras jusque-là mais, comme l’a signalé le courtier à l’auteure de ces lignes quelque peu déphasée par trois journées marathon de vente et guère en état sur les coups de 20 h 30, elle n’a pas produit de mauvais chevaux… Elle a eu son premier produit en 2016, nommée Darenda (Siyouni), qui a pris une troisième place pour ses débuts à 3ans à Chantilly, et elle a un yearling par Dariyan à l’entraînement chez Alain de Royer Dupré. Darenjana est une sœur de la championne Darjina (Zamindar), qui n’a pas non plus eu beaucoup de chance au haras. Sous la deuxième mère, on retrouve Darkova (Maria’s Mom), la mère d’Almanzor (Wootton Bassett).

LES FOALS

Un beau Fastnet Rock pour Luke Barry

#675    M        Fastnet Rock & Purple Magic, par Rip van Winkle        60.000 €

            Acheteur(s) : Manister House Stud

            Vendeur(s) : Haras de Castillon

            Éleveur(s) : Framont Limited

Ce foal a fait monter les enchères jusqu’à 60.000 € et c’est Manister House Stud – soit l’éleveur et pinhooker Luke Barry – qui a eu le dernier mot au téléphone.

Les Anglais de Framont Limited connaissent une bonne réussite avec les chevaux qu’ils font élever au haras de Castillon, avec en particulier Urgent Appeal (Showcasing) ou encore Stormy Antarctic (Stormy Atlantic), quintuple lauréat de Groupe.

Le père du foal, Fastnet Rock (Danehill), est âgé de 20ans et il ne fera pas la monte à Coolmore en Irlande en 2022. Il a donné huit gagnants de Gr1 dans l’hémisphère Nord.

La mère, Purple Magic (Rip van Winkle), s’est classé quatrième de Listed sur 2.800m. Sa 2ans Enchantment (Kodiac) s’est classée deuxième de maiden dimanche à Lyon-La Soie. La deuxième mère a produit Phillipina (Medicean), deuxième des Cheshire Oaks (L).

Un fils de la bonne Robanne pour Gérald Laroche

#690    M        Zoustar & Robanne, par Paco Boy            30.000 €

            Acheteur(s) : PB Bloodstock Services

            Vendeur(s) : Haras d’Étreham

            Éleveur(s) : Haras d’Étreham & Riviera Equine

Pierre Boulard, aussi à l’aise sur le marché du plat que sur celui de l’obstacle, nous a dit au sujet de l’achat de ce foal par Zoustar pour 30.000 € : « C’est un foal harmonieux, très course et plutôt précoce. Je l’ai acheté pour Gérald Laroche, pour le revendre l’année prochaine ou pour faire courir. C’est le produit d’un étalon un peu exotique mais avec une belle cote en Australie. C’est amusant de l’essayer ici. La mère était très bonne. Sa sœur par Camelot (Montjeu) a été vendue 260.000 € à Jean-Claude Seroul qui l’a confiée à Jérôme Reynier. »

La mère, Robanne (Paco Boy), a gagné pour ses débuts au mois de septembre de ses 2ans. Dans la foulée, elle s’est classée troisième des Oh So Sharp Stakes (Gr3). À 3ans, elle a pris la troisième place des Nell Gwynn Stakes (Gr3, 1.400m), pour sa rentrée, et la deuxième place des October Stakes (L, 1.400m) à l'automne. Nicolas de Chambure l'avait achetée 170.000 € à la vente d'élevage de Goffs. Son 2ans par Almanzor (Wootton Bassett) est à l'entraînement chez David Smaga. Il a couru une fois à 2ans.

Fortement soutenu par son entourage, Zoustar (Northern Meteor) a réalisé une moyenne de 53.000 € avec ses foals européens cette année et une moyenne de 86.000 € avec ses yearlings. Il approche des 40 black types dans l’hémisphère Sud.