VENTE D’ÉLEVAGE ARQANA : Les foals de première génération, l’attrait de la découverte

Institution / Ventes / 03.12.2021

VENTE D’ÉLEVAGE ARQANA : Les foals de première génération, l’attrait de la découverte

VENTE D’ÉLEVAGE ARQANA

Les foals de première génération, l’attrait de la découverte

Les foals issus de la première génération d’un étalon sont un segment important du marché en Irlande et en Angleterre où cette année, ils représentaient un quart de l’offre globale. En France, il y a moins de foals à vendre et les bébés issus de la première année de monte d’un étalon représentent un peu plus de 10 % du catalogue. Un bon travail de préparation du catalogue est un gros avantage.

City Light avec sept foals. Dans le catalogue Arqana, les foals issus d’étalons de première génération sont au nombre de 31 et représentent 14 sires différents. Cinq ont fait leurs débuts en France : City Light (Siyouni), Fas (Fastnet Rock), Master’s Spirit (Mastercraftsman), Roman Candle (Le Havre) et Taj Mahal (Galileo). À part City Light, les autres sont représentés par un ou deux produits, c’est trop peu pour avoir des indications sur leur accueil, mais il est bon de se souvenir qu’un certain Galiway (Galileo) n’avait pas de foals à Deauville en 2017… City Light, au contraire, peut compter sur sept foals conçus au tarif de 7.000 €, le même, demandé en 2011, pour son père Siyouni (Pivotal).

Les débuts des grands. Le grand étalon de Son Altesse l’Aga Khan avait lui aussi sept foals à la vente d’élevage 2012 et parmi eux 3 avaient trouvé preneurs avec un top price de 10.000 €. Loin d’un triomphe, mais le verdict de la piste a été bien différent. Une année plus tard, Wootton Bassett (Iffraaj) voyait 5 de ses 17 premiers foals conçus à 6.000 € être présentés en vente. Quatre sont passés sur le ring et ils ont affiché un prix moyen de 52.250 €. Un seul était absent. Son nom ? Almanzor… Le Havre (Noverre), quant à lui, a eu d’emblée 91 produits, dont 3 proposés à Deauville. Une pouliche a été rachetée, un poulain a été adjugé 52.000 € à Margaret O’Toole et une pouliche a été vendue à 2.500 €.

Les chiffres des étrangers. Neuf étalons ayant officié à l’étranger sont représentés par les premiers foals. Le mieux servi est le lauréat du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe Waldgeist (Galileo) avec 3 pouliches et 2 poulains conçus à 17.500 €. Il a affiché 100 % de vendus à Goffs et Tattersalls avec un prix moyen de 54.650 € pour 13 lots. Le sprinter gagnant de Gr1 à 2 et 3ans Ten Sovereigns (No Nay Never) a fait ses débuts à 25.000 €. Il a trois pouliches et un poulain au catalogue. Ses produits ont atteint un prix moyen de 61.250 € pour 26 vendus en Irlande et Angleterre. Magna Grecia (Invincible Spirit) a 2 poulains et il en est pour le moment à 27 vendus au prix moyen de 59.100 €. Land Force (No Nay Never) a lui aussi 2 poulains et il a eu 30 vendus à 24.338 €, alors que Calyx (Kingman) a deux pouliches et il affiche un prix moyen de 41.980 € pour 24 lots. Les autres ont un seul foal, mais il faut remarquer que Blue Point (Shamardal), avec un poulain vendu, est tête de liste selon le chiffre d’affaires et il a enregistré un prix moyen de 99.100 €.

L’accueil des étalons de première production à Tattersalls et Goffs

Étalon Tarif 2020 Foals En vente Présentés Vendus CA (€) Prix Moyen (€) Top Price (€)

Blue Point 45.000 140 1 20 17 1.690.000 99.400 372.200

Calyx 22.500 92 2 31 24 1.007.500 41.980 125.000

Inns of Court 7.500 147 1 38 30 686.200 23.662 80.000

Invincible Army 10.000 81 1 28 24 824.400 34.350 85.000

Land Force 6.500 105 2 38 30 730.142 24.338 80.600

Magna Grecia 22.500 91 2 36 27 1.596.000 59.100 260.500

Masar 15.000 £ 96 1 25 18 760.281 42.240 136.500

Ten Sovereigns 25.000 124 4 28 26 1.592.500 61.250 165.000

Waldgeist 17.500 51 5 13 13 710.500 54.650 180.000