À cheval sur la pop (4 sur 10)

Le Mot de la Fin / 15.01.2022

À cheval sur la pop (4 sur 10)

Depuis mercredi soir, Adrien Cugnasse nous présente 10 chansons qui font la part belle aux courses : « On peut le dire. Hugues Aufray est un fieffé menteur. En adaptant la chanson traditionnelle irlandaise Stewball, il en a fait une version affreusement triste : celle où le propriétaire termine ruiné et le cheval euthanasié. C’est d’autant plus dommage que les paroles originales sont positives. C’est l’histoire (en musique) du meilleur cheval irlandais des années 1750 et d’un parieur malchanceux qui n’arrive pas à le toucher car il joue systématiquement ses concurrents. Ce fameux Stewball (aussi) finira par battre la jument de Sir Ralph Gore, auquel on reprochait d’avoir piqué beaucoup de terres aux Irlandais. Décidément, Hughes Aufray a tout faux, même la robe : Stewball était bai, non pas blanc. Pendant un siècle, cette ballade est passée de main en main et d’Irlande aux États-Unis. Là, des Afro-Américains en font leur propre version avant qu’elle ne soit récupérée par celui qui a inspiré toutes les stars du renouveau folk américain des années 1960 : Woody Guthrie. Cerise sur le gâteau, John Lennon a piqué la mélodie pour écrire Happy Xmas (War is Over). Oui, la fameuse chanson qui revient chaque Noël et que vous avez dans la tête pendant tout le mois de janvier ! Pour retrouver son innocence originale, voici la version du trio Peter, Paul and Mary. Un moment de poésie et de positivé. Et tant pis pour Hugues Aufray ! » Pour écouter Stewball par Peter, Paul and Mary, cliquez ici https://youtu.be/33x39rRDGz0