À cheval sur la pop (8 sur 10)

Le Mot de la Fin / 21.01.2022

À cheval sur la pop (8 sur 10)

Depuis mercredi 12 janvier, Adrien Cugnasse, présente 10 chansons qui font la part belle aux courses.

« Peter Sarstedt reste un ovni dans l’histoire de la pop britannique. Né en Inde, son unique tube Where Do You Go To (My Lovely)? a été numéro un des singles outre-Manche en 1969 pendant six semaines. Autant vous dire que, cette année-là, la concurrence était monumentale avec The Fifth Dimension, The Rolling Stones, Sly and The Family Stone, The Doors, The Beatles…

Pourtant, à la première écoute, le tube de Peter Sarstedt n’est pas forcément simple d’accès, avec son air d’accordéon (même en 1969 ce n’était pas courant). Mais la mélodie de ce monument du kitch reste dans la tête. Longtemps, très longtemps. Les paroles douces-amères – pour peu que l’on aime ça – font leur effet. Sarstedt y conte l’ascension d’une fille du peuple jusqu’à la jet set, où elle ne trouve pas le bonheur mais se voit offrir un cheval de course (pas si loin du bonheur, donc, selon notre point de vue). On y entend notamment (en anglais) : « Ton nom est connu en haut lieu. Tu connais l’Aga Khan. Il t’a envoyé un cheval de course de Noël. Et tu l’as gardé juste pour le plaisir, ha-ha-ha. » Le réalisateur Wes Anderson – qui n’a pas son pareil pour trouver LA pépite sonore à effet nostalgique instantané – l’a utilisé pour son film À bord du Darjeeling Limited en 2007. Un retour en grâce que Peter Sarstedt a eu le temps de connaître car il nous a quittés en 2017. Le kitch revient toujours à la mode ! »

Pour écouter "Where Do You Go To (My Lovely)?", cliquez ici https://youtu.be/L8XQZYIiNgo

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.