Ces trotteurs qui réussissent au galop (et réciproquement)

Magazine / 30.01.2022

Ces trotteurs qui réussissent au galop (et réciproquement)

Ces trotteurs qui réussissent au galop (et réciproquement)

Allure interdite à Vincennes, le galop n’en reste pas moins un univers vers lequel les entraîneurs, propriétaires et éleveurs de trotteurs se diversifient avec bonheur. Au fil du temps, nos colonnes ont vu passer de nombreux articles qui attestent de cet intérêt grandissant et réciproque. À l’occasion du Prix d’Amérique, nous vous proposons une sélection de papiers publiés dans Jour de Galop sur ces acteurs au cours des douze derniers mois…

Un samedi dans la peau de Didier Casadeï

Avant de devenir l’un des joueurs de l’équipe de France de rugby puis coach – ses discours d’avant match sont mythiques ! – Didier Casadeï voulait être jockey et driver ! Il a même fréquenté l’Afasec de Mont-de-Marsan. Aujourd’hui, l’entraîneur des avants du Racing 92 vit sa passion pour les courses en étant propriétaire de trotteurs et des sauteurs.

Pour lire l’article, cliquez ici

https://www.jourdegalop.com/2021/11/un-samedi-dans-la-peau-de-didier-casadei?q=trot&docid=99583

 À table avec Manuel Martinez

Restaurateur de renom, Manuel Martinez jongle entre ses fourneaux du Relais Louis XIII et sa passion pour les courses. Il est éleveur et propriétaire, et ses chevaux se sont illustrés au trot au galop et en obstacle.

Pour lire l’article, cliquez ici 

https://www.jourdegalop.com/2021/07/le-proprietaire-de-la-semaine-a-table-avec-manuel-martinez?q=trot&docid=96267

Bertrand Millière : « L’expérience du propriétaire est très différente au trot et au galop »

Après avoir débuté avec les trotteurs, Bertrand Millière a vu ses couleurs briller au niveau Groupe avec le formidable Irésine (Manduro), vainqueur de sept courses d’affilée dont La Coupe (Gr3). Une histoire qu’il partage avec sa famille et surtout ses amis.

Pour lire l’article, cliquez ici 

https://www.jourdegalop.com/2021/05/bertrand-milliere-l-experience-du-proprietaire-est-tres-differente-au-trot-et-au-galop?q=trot&docid=94970

Barjon, ça déménage !

Au trot, Jean-Pierre Barjon n’est autre que le président ! Dans cette discipline, il a été le propriétaire de nombreuses vedettes comme Meaulnes du Corta (Voici du Niel), gagnant du Prix d’Amérique (Gr1) et plus récemment Bilibili (Niky), le lauréat du Prix du Cornulier (Gr1). Au galop, Jean-Pierre Barjon n’a qu’un seul cheval à l’entraînement chez Jean-Claude Rouget. Il s’agit de Wally (Siyouni), double lauréat de Gr3 et vainqueur du Gran Premio di Milano (Gr2).

Pour lire l’article, cliquez ici 

https://www.jourdegalop.com/2021/04/le-proprietaire-de-la-semaine-barjon-ca-demenage?q=trot&docid=93844

Emmanuel Leclerc à toute allure !

Emmanuel Leclerc n’est autre que le naisseur des "Madrik", bien connu dans l’univers du trot. Il possède aussi des sauteurs tels que Heloy Delabarrière (Chœur du Nord), troisième du Prix Jean Stern (Gr2) chez Arnaud Chaillé-Chaillé.

Pour lire l’article, cliquez ici 

https://www.jourdegalop.com/2021/03/le-proprietaire-de-la-semaine-emmanuel-leclerc-a-toute-allure?q=trot&docid=93564

Joël Bodin, un changement de voie réussi

Après avoir débuté via les trotteurs, Joël Bodin a fait la rencontre de Richard Corveller qui l’a convaincu d’acheter une poulinière pur-sang. Depuis, son élevage a brillé outre-Manche au niveau Gr1 avec Félix Desjy (Maresca Sorrento).

Pour lire l’article, cliquez ici 

https://www.jourdegalop.com/2021/01/joel-bodin-un-changement-de-voie-reussi?q=trot&docid=92055

Avec l’écurie Dibah, Christophe Von Bank se lance au galop

Passionné par les courses depuis toujours, Christophe Von Bank (écurie Dibah) s’est d’abord lancé dans le trot en y trouvant une certaine réussite. C’est par amour pour son conjoint malheureusement décédé du Covid-19 qu’il a acheté la jument Grise Angelissema (Dark Angel). Avec cette dernière, Christophe Von Bank a obtenu son premier black type au galop dans le Prix Lyphard (L).

Pour lire l’article, cliquez ici 

https://www.jourdegalop.com/2021/11/avec-l-ecurie-dibah-christophe-von-bank-se-lance-au-galop?q=trot&docid=99734

Olivier de Seyssel : « Vauban était déjà vendu avant sa victoire de Listed à Vichy »

Olivier de Seyssel, membre du comité du trot, a réalisé son rêve au galop en remportant une Listed, le Prix Jacques de Brémond, avec Vauban (Galiway), l’un des produits de son élevage.

Pour lire l’article, cliquez ici 

https://www.jourdegalop.com/2021/07/le-proprietaire-de-la-semaine-olivier-de-seyssel-vauban-etait-deja-vendu-avant-sa-victoire-de-listed-a-vichy?q=trot&docid=96762

Emmanuel Trussardi, vingt-huit ans d’amour

En 2003, Emmanuel Trussardi a remporté le Prix du Cornulier (Gr1) grâce à Joyau d’Amour (Viking’s Way). Quelques années plus tard, cet homme du trot s’est lancé dans le galop avec passion avant de tourner la page sur son aventure hippique à l’aube de ses 50 ans.

Pour lire l’article, cliquez ici 

https://www.jourdegalop.com/2022/01/vingt-huit-ans-d-amour?q=trot&docid=100610

Jean Cottin, un des rares éleveurs à avoir gagné un Gr1 dans les trois disciplines

Au cours de sa carrière d’éleveur, Jean Cottin a été capable de "sortir" des chevaux de Gr1 au trot, au galop, mais aussi en obstacle. Il est notamment l’éleveur de Flamme du Goutier (Ready Cash), la gagnante du Prix du Cornulier (Gr1) et l’une des favorites du Prix d’Amérique (Gr1) 2022.

Pour lire l’article, cliquez ici

https://www.jourdegalop.com/2022/01/jean-cottin-un-des-rares-eleveurs-a-avoir-gagne-un-gr1-dans-les-trois-disciplines?q=trot&docid=100630

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.