Finale Juvenile Hurdle (Gr1) : un "FR" à la tête des 3ans anglais !

International / 02.01.2022

Finale Juvenile Hurdle (Gr1) : un "FR" à la tête des 3ans anglais !

Chepstow (GB), lundi 27 décembre

Il en est de même en France et en Grande-Bretagne : un seul Gr1 est réservé aux 3ans en obstacle. Chez nous, c’est le Cambacérès ; au Pays de Galles (soyons précis !), c’est le Finale Juvenile Hurdle, qui avait lieu le 27 décembre à Chepstow. Et c’est un "FR" qui l’a emporté : Porticello ** (Sholokhov), ex-représentant de l’écurie Zingaro.

Il s’est imposé facilement après avoir été très allant durant la première partie de la course. Il a pris les commandes au saut de l’avant-dernière claie et a contré sans difficulté Saint Segal (Saint des Saints), sous la menace duquel il se trouvait, repartant sur la longue portion plate jusqu’au poteau – la dernière claie avait été supprimée. Porticello n’a fait que prendre du champ dans les deux cents derniers mètres et a passé le poteau avec huit longueurs et demie d’avance sur son dauphin "FR" Saint Segal, auteur d’une très belle performance. Un jumelé de "FR" dans ce Gr1 ? Quoi de plus normal dans une épreuve pour sauteurs précoces…

Un futur steeple-chaser. Acheté par Nicolas Bertran de Balanda suite à sa victoire dans le Prix Grandak, Porticello est désormais entraîné par Gary Moore : « C’était la première fois qu’il disputait une course très sélective et il n’a pas été dérangé par l’absence de certaines claies, a-t-il confié au Post. Quelques chevaux ont été malchanceux ; pas le nôtre. C’est un futur steeple-chaser. Nous allons réfléchir avec son propriétaire quant à sa participation au Triumph Hurdle (Gr1). Nous avons un beau et bon cheval entre les mains et son propriétaire est patient. Nous ne devons pas trop demander à Porticello cette saison. Nous comptions aller à Cheltenham le mois dernier, mais le terrain était bon et c’est son propriétaire qui nous a suggéré l’idée de venir là. » Fils de Gary Moore et jockey de Porticello, Jamie a ajouté : « C’est un très beau cheval, avec de la taille, de la tenue, qui a tout pour faire un steeple-chaser. Ce qui est beau, c’est qu’il fait cela sur sa classe car ce n’est pas un cheval précoce. Il ressemble plus à un chaser pour les parcours de distance moyenne et longue. »

Une souche… prodigue ! Élevé par le haras de la Croix Sonnet, Sandra et Hubert Hosselet, Porticello est un fils de Sholokhov (Sadler's Wells), étalon à Glenview Stud en Irlande. Il est passé en ventes – foal – chez Arqana en décembre 2018, vendu par La Croix Sonnet à Broadhurst Agency (20.000 €).

Sa mère, Chinawood (Chichicastenango), a couru en plat et en haies, avec comme meilleur classement une cinquième place dans le Prix de Nantes (pouliches de 3ans). Porticello est son premier vainqueur. Elle a ensuite donné Chinatown, une Doctor Dino encore inédite qui vient de prendre 3ans.

Le pedigree devient bien riche au niveau de la deuxième mère, une certaine Prodigalité (Saint Andrews), gagnante en plat et deuxième du Finot (L) pour sa première à Auteuil et la dernière de sa carrière. Elle a produit Worldbest (Muhtathir), vainqueur du Prix Camille Duboscq (L, 4ans), troisième du Prix Renaud du Vivier (Gr1, 4ans) et du Grand Prix d'Automne (Gr1), Mood ** (Laveron), gagnante du Prix François de Poncins (L, 4ans) et troisième du Prix André Michel (Gr3, F4 et 5ans), Orcantara (Villez), troisième des Prix Bournosienne (devenu Gr2, F3ans) et Finot (L, F3ans), devenue la mère de Pindare (Ballingarry), deuxième du Prix Troytown (Gr3), deux fois sur le podium du Prix du Président de la République (Gr3) et cinquième du Grand Steeple, et de Dolcita (Saint des Saints), deux fois placée de Groupe sur les claies outre-Manche.

Prodigalité est aussi – via sa fille Présidence (Nikos) – à l'origine d'Invicter (Sholokhov), vainqueur du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2) et deuxième du Prix Cambacérès (Gr1, 3ans), de Présidente Line (Martaline), lauréate du Prix Bernard Secly (L, F4 et 5ans) et troisième du Prix André Michel, de The Reader (Lando), vainqueur du Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3), de Vintage (Nickname), lauréate du Prix Finot, et de Netstar (Lavirco), troisième du Prix Melanos (L). Prodigalité est enfin la sœur de Fidelety (Villez), gagnante du Prix Virelan et troisième du Prix Christian de Tredern (devenu Gr3). Fidelety est devenue, chez Xavier Leredde, la mère d'Otchoa Rouge (Diamond Boy), vainqueur du Grand Cross de Fontainebleau (L), de Flèche Rouge (Crillon), gagnante de gros handicaps, et de Red Name (Nickname), vainqueur du Finot.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.