La dolce vita sur la Côte d’Azur

Autres informations / 23.01.2022

La dolce vita sur la Côte d’Azur

Cagnes-sur-Mer est un meeting à part : un rayon de soleil pendant l’hiver ! L’occasion aussi de profiter de la douceur de vivre sur la Côte d’Azur… Voici nos meilleures adresses autour de Cagnes !

Pour le petit déjeuner, filez à la Cantine, sur l’hippodrome, là où tous les professionnels passent boire un café entre deux lots. La figure emblématique de ce bar qui ne paye pas de mine mais ô combien convivial, Patrice Houzelle, nous a quittés récemment, mais cela reste le passage obligé pour lancer sa journée à Cagnes. Pour déjeuner sur le pouce, traverser l’hippodrome pour rejoindre la Concorde, un restaurant pizzeria lui aussi majoritairement fréquenté par les professionnels des courses. En cas de beau temps, profitez de la terrasse : une salade et un verre de rosé en plein mois de janvier, quel luxe !

En soirée à Cagnes. Pour fêter une victoire, ou oublier une défaite, commencez votre soirée à la Cave 5. Excellents tapas et joli choix de vins. Vous ne prenez pas de risques à aller ensuite chez Charlot 1er, une adresse établie depuis un trentaine d’années. Poissons de la pêche du jour, bouillabaisse, mais aussi plateau de fruits de mer : tout est bon.

Plus récente, la Cabane de l’Écailler, au Cros-de-Cagnes, est clairement spécialisée dans les produits de la mer, comme son nom l’indique. L’addition peut vite grimper, mais la fraîcheur des poissons, issus de la pêche locale, ne fait pas de doute ! Les tagliatelles fraîches au homard sont à tomber.

Envie d’exotisme ? Filez chez Yoko, une adresse confidentielle, mais dont la qualité des plats (japonais) vaut le détour. Les gyozas sont une expérience culinaire à eux seuls.

Sur la promenade, à deux pas de l’hippodrome, Aux Planches propose une petite carte de plats typiquement français. Ambiance bistrot gourmand et, on vous l’assure, tout est fait maison ! On regrettera de ne plus pouvoir se rendre au port de Saint-Laurent-du-Var, où le Jazz Rock permettait de prolonger les soirées en musique, avec parfois même des concerts live…

Un jour sans course ? Le Haut-de-Cagnes et son château est un village en soi, et offre de jolies promenades. Le château est aujourd’hui l’écrin d’un musée avec la donation Solidor (tableaux de Picabia, Foujita, Van Dongen, Dufy, Lempicka…) et régulièrement des expositions d’art contemporain. Adresse mythique de la ville, l’hôtel et restaurant Le Cagnard n’est malheureusement pas ouvert pendant le meeting de plat, mais si jamais vous prolongez votre séjour, c’est à faire une fois dans sa vie !

Saint-Paul, l’art et la pétanque. Il serait dommage d’aller à Cagnes sans visiter les merveilles qui l’entourent. À quelques kilomètres seulement, grimpez vers Saint-Paul-de-Vence (Saint-Paul pour les intimes), le village chéri des artistes. L’occasion de visiter la fondation Maeght, voire de s’essayer à la pétanque sur la place de Gaulle, entourée de platanes, comme Yves Montand, Line Renaud, Lino Ventura, Henri Salvador… Le café de la Place, qui domine la place, sert une cuisine sans prétention mais très accessible. Plus raffiné, le restaurant le Tilleul, qui devient un salon de thé l’après-midi, offre une carte variée dans un cadre ravissant.

De Nice à Saint-Jean-Cap-Ferrat. Nice ne serait pas Nice sans son marché aux fleurs, mais aussi son vieux Nice, où les restaurants typiques ne manquent pas. Nous vous conseillons de tester Chez Acchiardo, pour ses petits farcis, son omelette niçoise ou sa tourte aux blettes. D’autres adresses ont fait la renommée de la ville, comme la Petite Maison, rendez-vous des stars à la belle saison mais plus accessible en hiver. Dans la rue Masséna, la Villa d’Este séduira les amateurs de cuisine italienne.

Après Nice, cap sur la rade de Villefranche, certainement l’une des plus belles de France. Après un déjeuner chez la Mère Germaine (une bouillabaisse immanquable), poussez jusqu’à Saint-Jean-Cap-Ferrat pour découvrir la villa Ephrussi de Rothschild, l’un des plus beaux palais de style Renaissance de la Côte d’Azur, et ses jardins.

Un peu de culture… ou pas ! De l’autre côté, Antibes, son musée Picasso et sa vieille ville entourée de remparts offrent un dépaysement total. Pour dîner, jouez-la comme les stars du Festival de Cannes et réservez au Michelangelo, alias chez Mamo, qui met à l’honneur la cuisine italienne (ne manquez pas la focaccia aux truffes à l’apéro !). Un peu plus dans les terres, Biot est célèbre pour ses poteries mais visitez plutôt la verrerie de Biot, où vous apprendrez tout sur l’art de souffler le verre tout en faisant un peu de shopping. Poussez jusqu’à Grasse, la capitale du parfum. Le musée Fragonard (visites et entrées gratuites) expose une centaine d’objets rares de parfumerie de l’Antiquité à nos jours.

Marre de la culture ? Allez déjeuner tout simplement à Cannes, les pieds dans le sable, au Vegaluna. S’il fait vraiment beau, vous pourrez prolonger votre déjeuner sur la plage privée du restaurant.

Les adresses citées dans l’article

À Cagnes

  • La Cantine - Hippodrome de Cagnes-sur-Mer - 2 Boulevard Kennedy - Tél : 04 93 29 32 59
  • La Concorde - 5 boulevard Kennedy - Tél : 04 93 20 32 58
  • La Cave 5 - 5 promenade de la Plage - Tél : 04 89 00 93 82
  • Charlot 1er - 87 promenade de la Plage - Tél : 04 93 31 00 07
  • La Cabane de l’Écailler - 24 avenue des Oliviers - Tél : 04 93 31 68 60
  • Yoko - 47 boulevard du Maréchal Juin - Tél : 04 93 22 99 31
  • Aux Planches - 3 promenade de la Plage - Tél : 04 93 20 23 02

À Saint-Paul

  • Café de la Place - place du Général de Gaulle - Tél : 04 93 32 80 03
  • Le Tilleul - place du Tilleul - Tél : 04 93 32 80 36

À Nice

  • Chez Acchiardo - 38 rue Droite - Tél : 04 93 85 51 16
  • La Petite Maison - 11 rue Saint-François-de-Paule - Tél : 04 93 92 59 59
  • La Villa d’Este - 6 rue Masséna - Tél : 04 93 82 47 77

À Villefranche-sur-Mer

  • La Mère Germaine - quai Courbet - Tél : 04 93 01 71 39

À Antibes

  • Le Michelangelo - 2 rue des Cordiers - Tél : 04 93 34 04 47

À Cannes

  • Le Vegaluna - boulevard de la Croisette - Tél : 04 93 43 67 05