Audience TV, l’obstacle jubile, le plat tremble

Le Mot de la Fin / 04.01.2022

Audience TV, l’obstacle jubile, le plat tremble

Alors que l’obstacle est en difficulté un peu partout à travers le monde, il s’avère qu’outre-Manche sa popularité ne souffre pas. Au contraire même : elle progresse. Depuis longtemps, on le sait, les épreuves où l’on joue le plus en Grande-Bretagne sont celles d’obstacle. Mais la progression continue de l’audience télévisuelle de l’obstacle étonne même les spécialistes. Surtout que les grands événements de plat rassemblent moins de spectateurs qu’auparavant. Sur la chaîne ITV, le Derby (total de 1,78 millions en 2018, 1,31 en 2021) ou l’Arc (558.000 en 2019, 456.000 en 2021) sont en baisse. Cette année, le Champions Day a connu un pic d’audience à 641.000. Alors que le samedi " International" de Cheltenham a atteint 832.000 spectateurs sur ITV et le Betfair Chase d’Haydock, 911.000. Cet engouement pour les sauteurs se vérifie également sur le site du Racing Post où les articles qui concernent le plat sont désormais moins lus que ceux d’obstacle. Comment expliquer cette double tendance ? Nick Luck, dans son podcast, y voit la réussite d’un programme plus lisible que celui du plat : toute la saison anglo-irlandaise mène vers un seul objectif en apothéose (Cheltenham) ; les acteurs sont bien identifiés par le public car ils sont à 99 % anglo-irlandais ; les carrières sont longues ; les belles courses ont presque toujours lieu le samedi… À l’inverse, en plat, la compétition internationale brouille les cartes et la multitude d’événements fait que la saison ne s'arrête jamais vraiment.