Les nouveaux étalons : Muhaarar, un sprinter d’exception au haras des Faunes

Élevage / 08.01.2022

Les nouveaux étalons : Muhaarar, un sprinter d’exception au haras des Faunes

Les nouveaux étalons

Muhaarar, un sprinter d’exception au haras des Faunes

Après six années à Nunnery Stud pour Shadwell, le quadruple lauréat de Gr1 sur le sprint Muhaarar (Oasis Dream) va officier au haras des Faunes qui l’a loué pour deux ans. L’affaire s’est faite par l’intermédiaire du courtier Richard Venn. Alain Chopard, du haras des Faunes, nous a dit : « Muhaarar est arrivé il y a un mois et a déjà attiré pas mal de réservations, d’autant qu’il est proposé à un tarif abordable pour un cheval de sa trempe. Il est très bien né et c’était un vrai cheval de course, qui a gagné au niveau Groupe à 2ans et à 3ans, dont quatre Grs1. Il a quand même été le meilleur 3ans européen sur le sprint ! Sa production est en train de sortir. C’est un beau cheval, très sympa et facile : il a tout ! Je vais moi-même lui mettre une quinzaine de juments ; normalement, il devrait faire cent saillies. »

Un vrai champion. Muhaarar a été un véritable champion en piste, sous l’entraînement de Charles Hills. Lauréat en débutant au mois de mai de ses 2ans, sur les 1.100m de Doncaster, il a ensuite conclu troisième des July Stakes (Gr2) et des Winkfield Stakes (L), avant de renouer avec le succès dans les Gimcrack Stakes (Gr2). Son année de juvenile s’est terminée par une troisième place dans les Middle Park Stakes (Gr1). À 3ans, Muhaarar a effectué une rentrée victorieuse sur 1.400m dans les Greenham Stakes (Gr3), puis a tenté sa chance sans succès dans la Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Il a rectifié le tir en alignant quatre victoires de Grs1 dans la Commonwealth Cup, la July Cup, le Prix Maurice de Gheest et enfin les British Champion Sprint Stakes, ce qui lui a valu le titre de meilleur sprinter de l’année. Muhaarar s’est retiré de la compétition avec sept victoires – dont six au niveau Groupe ! – en onze sorties, et 1.550.390 € de gains.

Une famille riche en black types. Muhaarar est l’un des soixante-trois lauréats de Groupe issus d’Oasis Dream (Green Desert), qui a lui-même été un très bon sprinter avant d’exceller au haras. Sa mère, Tahrir (Linamix), a remporté deux courses sur 1.400m à 3ans, avant de conclure sa carrière par une deuxième place dans les Wentworth Stakes (L) à Doncaster. Elle a produit trois autres black types : Tamaathul (Tiger Hill), deuxième des Firebreak Stakes (Gr3) à Meydan, Raasekha (Pivotal), troisième des Conqueror Stakes (L) à Goodwood, et Sajwah (Exceed and Excel) qui avait gagné à 2ans les Dick Poole Fillies' Stakes (L) à Salisbury, avant de s’accidenter mortellement dans les Cheveley Park Stakes (Gr1). La deuxième mère, Miss Sacha (Last Tycoon), a gagné les Topaz Sprint Stakes (L), avant de conclure cinquième des 1.000 Guinées irlandaises (Gr1). À l’image de Tahrir, elle a produit quatre black types dont Mister Sacha (Tiger Hill), gagnant du Prix de Guiche (Gr3) et troisième du Prix Daniel Wildenstein (Gr2), et Mister Charm (Linamix), gagnant du Prix Djebel (L, à l’époque) ainsi que du Prix Jacques de Brémond (L) à deux reprises, mais aussi deuxième des Prix des Chênes et de la Jonchère (Grs3). Muhaarar présente un papier outcross (pas de Sadler’s Wells, Danehill…) pour beaucoup de juments françaises.

Il a produit le jumelé d’un Gr1 à Ascot. Au haras, Muhaarar s’est fait remarquer en fin d’année 2021 avec un jumelé dans les Qipco British Champions Fillies & Mares Stakes (Gr1) à Ascot, grâce à Eshaada et Albaflora. Cette dernière avait précédemment pris la deuxième place des Yorkshire Oaks (Gr1). Muhaarar a donné deux autres gagnants de Groupe : Mujbar, vainqueur à 2ans des Horris Hill Stakes (Gr3), et Paix, lauréate du Prix de Lutèce (Gr3). Bien que lui-même "très vite", Muhaarar a une distance moyenne de victoire de 1.600m dans sa production. À ce jour, il a donné quatorze black types, dont plusieurs bons 2ans, à l’image de Baradar, troisième des Vertem Futurity Trophy Stakes (Gr1), ou Alba Rose, deuxième des Rockfel Stakes (Gr2). On lui doit également Ataared, gagnante du Critérium de l’Ouest (L), ou encore Oneforthegutter, deuxième du Prix Francois Boutin (Gr3). Fin septembre 2021, sa fille, Trevaunance, n’est pas passée loin du caractère gras en terminant quatrième des Weld Park Stakes (Gr3), et elle bénéficie des engagements classiques en Irlande.

MUHAARAR

Oasis Dream & Tahrir, par Linamix

Prix Maurice de Gheest (Gr1)

Commonwealth Cup (Gr1)

British Champions Sprint Stakes (Gr1)

July Cup (Gr1)

Gimcrack Stakes (Gr2)

Greenham Stakes (Gr3)

Stationné au haras des Faunes (33)

5.000 € HT (PV)

Danzig

Green Desert

Foreign Courier

Oasis Dream

Dancing Brave

Hope

Bahamian

MUHAARAR (M10)

Mendez

Linamix

Lunadix

Tahrir

Last Tycoon

Miss Sacha

Heaven High

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.