Les nouveaux étalons : Zaskar, un inédit avec des origines prestigieuses au haras de Cercy

Élevage / 15.01.2022

Les nouveaux étalons : Zaskar, un inédit avec des origines prestigieuses au haras de Cercy

Comme tous les ans, Jour de Galop vous propose tout au long du mois de janvier une présentation détaillée des étalons qui vont faire pour la première fois la monte en France. Retrouvez quotidiennement les nouveaux sires 2022 (en suivant l’ordre décroissant des prix de saillie) dans nos colonnes.

Né dans la pourpre, Zaskar (Sea the Stars) va faire ses débuts comme étalon au haras de Cercy. Bien que resté inédit suite à une blessure à l’entraînement, le cheval avait rejoint les boxes d’Alain de Royer Dupré comme bon nombre de représentants de sa famille avant lui. L’ancien entraîneur cantilien avait d’ailleurs qualifié le poulain de tardif mais doué. Il n’avait pas hésité à lui attribuer des engagements classiques dans le Prix du Jockey Club et dans le Grand Prix de Paris (Grs1). Zaskar toise 1,67m. Il fera la monte au tarif de 2.200 € HT poulain vivant (tarif public) et 1.800 € HT poulain vivant pour les coopérateurs. Philippe Thiriet, le directeur du haras de Cercy, nous a confié : « Quand nous avons su qu’il était sur le marché et vu le pedigree exceptionnel qu’il a, nous avons sauté sur l’occasion. Son arrivée a tout de suite suscité de l’intérêt. Les éleveurs sont venus le voir par curiosité et il a été très vite adopté. Il y a d’ailleurs des réservations. Pour le moment, c’est un cheval qui fait encore très poulain mais il va venir. Par rapport à ses origines, il pourra produire pour le plat mais il a un physique de cheval d’obstacle. Il a de beaux points de force, il est articulé bas, il a des canons courts, une belle épaule, il est profond avec une belle ligne sur le dessus. Il faudra le voir quand il se sera vraiment fait étalon. D’ici un an je pense. »

Le septième fils de Sea the Stars à faire la monte en France. Zaskar est un fils de Sea the Stars (Cape Cross), l’étalon des Aga Khan Studs qui a été annoncé à 150.000 € pour cette année. Ce dernier s’est classé deuxième étalon par les gains en Europe et a aussi eu 16 gagnants de Gr1 dont le miler invaincu Baaeed (Queen Elizabeth II Stakes, Prix du Moulin de Longchamp) et Teona (Qatar Prix Vermeille) en 2021. En course, Sea the Stars s’est révélé être un véritable champion en remportant six Grs1 à 3ans dont les 2.000 Guinées, le Derby d’Epsom et le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Zaskar sera le septième fils de Sea the Stars à faire la monte en France en 2022 après Chemical Charge, Cloth of Stars, Mekhtaal, Storm the Stars, Stellar Mass et surtout Zelzal. Plusieurs produits de ce dernier, issus de sa première année de monte, se sont révélés performants, à l’image de Zelda, lauréate du Prix Saraca (L) ou encore les invaincus en deux sorties Blushing et Caracal.

Un fils de la championne Zarkava. La lignée maternelle de Zaskar est l’une des plus belles des Aga Khan Studs. Elle est à l’origine de Petite Étoile (Petition), Shergar (Great Nephew), Golden Horn (Cape Cross) entre autres. Zaskar est issu de la championne Zarkava (Zamindar), gagnante de ses huit sorties et donc de quatre Grs1, dont le Prix de Diane et le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. C’est le frère de trois black types : Zarkamiya (Frankel), troisième du Qatar Prix Vermeille (Gr1), Zaykava (Siyouni), lauréate du Prix Charles Laffitte (L), et surtout l’étalon Zarak (Dubawi), lauréat du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1). Cette année, Zarak est passé de 12.000 à 25.000 € grâce à la réussite de ses premiers 2ans. Il compte 50 % de gagnants par partant et déjà quatre black types, Lizaid (Preis der Winterkonigin, Gr3), Parnac (Grosser Preis der Mehl-Muelhens-Stiftung, L), Times Square (deuxième du Prix Marcel Boussac, Gr1) et Purplepay (troisième du Critérium International, Gr1). Concernant son pedigree, le haras de Cercy avait déclaré : « Zaskar n’a pu exprimer son potentiel en course après une blessure à l’entraînement, ce qui n’est pas sans rappeler l’histoire de Saddler Maker (Sadler’s Wells). Zaskar possède une génétique à très haut potentiel, qui a excellé en plat mais aussi en obstacle grâce aux multiples performeurs de Gr1 Zarkandar (JCB Triumph Hurdle, Cheltenham, John Smith’s Aintree Hurdle & Matalan Anniversary Juvenile Hurdle, Grs1), Zarkali (Premio ASSI Chase, Gr3) et Zarkareva (Buck House Novice Chase, Gr3). Son père, Sea the Stars (Cape Cross), s’est depuis mué en remarquable père d’étalons comme son frère Galileo (Sadler’s Wells). Parmi ses continuateurs, citons Sea the Moon, ou encore Zelzal, Harzand et Cloth of Stars. Quant à l’invaincue Zarkava, son fils Zarak (Dubawi) est tête de liste des étalons de première production en France en 2021… »

ZASKAR

Sea the Stars & Zarkava, par Zamindar

Stationné au haras de Cercy (58)

2.200 € HT (PV)

 

 

 

Green Desert

 

 

Cape Cross

 

 

 

 

Park Appeal

 

Sea the Stars

 

 

 

 

 

Miswaki

 

 

Urban Sea

 

 

 

 

Allegretta

ZASKAR (M4)

 

 

 

 

 

 

Gone West

 

 

Zamindar

 

 

 

 

Zaizafon

 

Zarkava

 

 

 

 

 

Kahyasi

 

 

Zarkasha

 

 

 

 

Zarkana