Magic Millions Gold Coast : Le fils d’une française affiche le top price

International / 13.01.2022

Magic Millions Gold Coast : Le fils d’une française affiche le top price

Magic Millions Gold Coast

Le fils d’une française affiche le top price

Sans doute que son nom ne vous dira rien. Suspicieuse (Elusive City) est partie pour l’Australie quelques jours après la vente d’élevage Arqana 2013. Elle avait remporté une course et s’était classée deuxième du Prix Volterra (L) pour la casaque de Maurice Lagasse et l’entraînement de William Walton. Le courtier Sheamus Mills avait acheté 58.000 € cette pouliche qui, après une saison relativement décevante en Australie, est devenue poulinière. Son premier produit, Dubious (Not a Single Doubt), qui a couru les Golden Slipper avant de remporter un Gr2, fait désormais la monte à Aquis Farm au tarif de 13.200 AU$ (8.380 €). Jeudi, Suspicieuse a fait le buzz chez Magic Millions Gold Coast, où son troisième produit, un puissant poulain par I Am Invincible (Invincible Spirit) a été acheté 1,9 million de dollars australiens (1,21 M€) par Tom Magnier, affichant le top price de la vente. Il sera entraîné par Chris Waller. Pour la petite histoire, James Harron avait acheté Suspicieuse alors qu’elle portait le poulain, à l’amiable, pour un syndicat composé de clients. Bien joué ! Suspicieuse a une foal par Pariah (Redoute’s Choice) et est pleine de King’s Legacy (Redoute’s Choice), double lauréat de Gr1 à 2ans.

Une session record. La troisième session de Magic Millions a été très animée, avec pas moins de huit lots, sept poulains et une pouliche, adjugés à plus d’un million. Vingt-neuf yearlings ont été vendus à 500.000 AU$ ou plus. En 2021, au cours des cinq sessions du book 1, douze poulains ont affiché un prix à sept chiffres. Alors que quelque 290 yearlings sont encore attendus sur le ring avant que ne démarre le book 2, ce chiffre a déjà été atteint. Le chiffre d’affaires de la troisième session s’est élevé à 56,88 millions (36,13 M€) et le prix moyen à 329.210 AU$ (209.100 €). En cumulant les trois journées de vente, on arrive à 154,11 millions (97,91 M€), soit une hausse de 14 %. Le prix moyen progresse de 16 % pour atteindre 298.668 (189.700 €). Et lorsque l’on sait qu’en 2021 Magic Millions avait battu tous les records…

Not a Single Doubt, ce qui est rare est cher. L’étalon dont les produits ont fait afficher le prix de vente moyen le plus élevé est Not a Single Doubt (Redoute’s Choice), lequel a eu sept vendus pour 717.443 AU$ (445.750 €). Il s’agit de sa dernière génération, composée de 37 produits. Les yearlings d’I Am Invincible ne sont pas si rares (146) et 29 d’entre eux ont généré un prix moyen de 587.069 AU$ (373.000 €). De son côté, Snitzel (Redoute’s Choice), qui a 109 produits, est à 495.179 (314.500 €) pour 28 vendus.

La surprise Harry Angel. Le français Almanzor (Wootton Bassett) affiche le prix moyen le plus élevé parmi les étalons européens à faire la navette et à avoir eu plus de cinq produits vendus. Ses six yearlings se sont vendus au prix moyen de 286.667 AU$ (182.100 €). Shalaa (Invincible Spirit), avec 16 vendus au prix moyen de 233.750 (148.500 €), a engendré un meilleur chiffre d’affaires. La bataille entre The Autumn Sun (Redoute’s Choice) et Justify (Scat Daddy) pour le titre des étalons de première production continue : l’australien garde un petit avantage avec un prix moyen de 327.105 AU$ (207.800 €) pour 19 vendus. Un autre jeune étalon s’est fait remarquer : le sprinter de Darley Harry Angel (Dark Angel). Sa première génération en hémisphère Sud se compose de 93 yearlings conçus au tarif de 22.000 AU$. Dix de ses produits sont partis au prix moyen de 197.500 (125.500 €), c’est-à-dire presque neuf fois le prix de saillie. L’année dernière, ses premiers yearlings européens ont affiché un prix moyen 52.200 €.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.