PRÉ-ENTRAÎNEURS : TRAIT D’UNION CHERCHE RECONNAISSANCE

Autres informations / 30.01.2022

PRÉ-ENTRAÎNEURS : TRAIT D’UNION CHERCHE RECONNAISSANCE

PRÉ-ENTRAÎNEURS

TRAIT D’UNION CHERCHE RECONNAISSANCE

Ils sont le lien entre l’éleveur et l’entraîneur. Le passage désormais quasi obligé pour tout poulain. Les débourreurs et pré-entraîneurs sont devenus au fil des ans des maillons importants de la filière course… Mais sans en faire partie ! Un paradoxe auquel il va falloir s’attaquer. En France, le métier de débourreur pré-entraîneur n’est apparu que dans les années 1990. Autrefois, le débourrage était réalisé dans les écuries de courses. Manque de temps, de personnel… Peu à peu, les entraîneurs ont préféré confier cette mission à des professionnels, venus d’horizons très divers. Pour mieux comprendre cette activité qui s’est développée à vitesse grand V ces vingt dernières années, nous avons interrogé David Lumet, installé aux écuries de la Ridaudière, à côté d’Angers, et président de l’AFD (Association France Débourrage), et Alexandra Hardouin qui gère le secrétariat de cette association, fondée par le regretté Yann Poirier, le premier à s’être installé comme débourreur pré-entraîneur en France.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.