Prix de Pamperodine (Maiden) : Win Daisy se révèle au grand jour

Courses / 13.01.2022

Prix de Pamperodine (Maiden) : Win Daisy se révèle au grand jour

Prix de Pamperodine (Maiden)

Win Daisy se révèle au grand jour

Le 13 décembre, pour ses débuts en compétition, Win Daisy (Shaiban) prenait la cinquième place du Prix du Jasmin (Inédits) sur la distance de 1.800m. Hésitante à la sortie des stalles, l’élève et représentante de Pierre Carosso avait perdu du terrain en partant, avant de fournir une fin de course intéressante. Hésitante encore une fois à l’ouverture des stalles pour sa deuxième apparition publique, elle est cependant parvenue à rentrer plus facilement dans la course. Certainement servie par l’allure régulière imprimée en tête de course par Sunset Approah (Dawn Approach), la pensionnaire de Jean-Pierre Gauvin était encore en avant-dernière position au moment d’entrer dans la ligne droite. Se faufilant entre ses rivales, Win Daisy a eu un beau passage à mi-ligne droite et elle est parvenue à se mettre hors de portée. Traçant également une belle ligne droite, Lili Belle (George Vancouver) se classe deuxième, à deux longueurs. Quatre longueurs plus loin, Ariana (New Bay) termine troisième.

Un tout autre visage. À sa descente de cheval, le jockey lauréat, Gabriele Congiu, a déclaré sur Equidia : « En dernier lieu, elle s’était montrée très immature pour ses premiers pas en compétition. Aujourd’hui, tout s’est bien déroulé car la pouliche a compris ce qu’on lui demandait. C’est prometteur pour la suite. »

Les deux produits de la mère ont gagné. Élevée par son propriétaire, Win Daisy est une fille de l’ancien étalon du haras de la Barotière Shaiban (Invincible Spirit) et de Green Daisy (Green Tune), lauréate en débutant, à 2ans, sur la ligne droite de 1.200m de Chantilly et aussi de trois autres courses en province. Outre Win Daisy, on lui doit We Love Daisy (Crossharbour), gagnante de deux handicaps entre 2.000m et 2.200m. La poulinière a été saillie en 2021 par Zarak (Dubawi). La deuxième mère, Daisycutter (Zafonic), n’a pas couru. Il faut remonter à la troisième mère, Ingozi (Warning) pour trouver du caractère gras. Cette dernière a remporté sa listed sur le mile en Angleterre. Au haras, Ingozi a donné quatre chevaux black types. Parmi eux figure Miss Keller (Montjeu), lauréate des Canadian Stakes (Gr2), deuxième des E.P. Taylor Stakes (Gr1 devenu Gr2) au Canada et aussi deuxième des Nassau Stakes (Gr2).

Green Desert

Invincible Spirit

Rafha

Shaiban

Royal Academy

Rumored

Bright Generation

WIN DAISY (F3)

Green Dancer

Green Tune

Soundings

Green Daisy

Zafonic

Daisycutter

Ingozi