Prix des Trois Clairières (Maiden) : Lyricus marque un premier but

Courses / 28.01.2022

Prix des Trois Clairières (Maiden) : Lyricus marque un premier but

Prix des Trois Clairières (Maiden)

Lyricus marque un premier but

Huitième pour ses débuts le 8 janvier à Deauville en étant assez vert, Lyricus (Kodiac) s’est montré beaucoup plus mature pour ouvrir son palmarès dans le Prix des Trois Clairières (Maiden). Ce pensionnaire d’Alessandro & Giuseppe Botti est un représentant d’At Racing Srl, de Moreno Poggioni ainsi que de Massimiliano Allegri, l’ancien footballeur italien qui entraîne désormais la Juventus FC. Le poulain bénéficiait de la décharge de Simon Planque. Avec sa grande action, le futur lauréat s’est très vite propulsé en tête. Il est rentré dans la ligne droite en allant bien mieux que ses rivaux et sous les sollicitations de son jockey, il s’est bien allongé pour faire l’écart. Il s’impose avec trois longueurs et demie d’avance sur son compagnon de box Il Sogno (Dream Ahead) qui ne démérite pas. Fantabulous (Olympic Glory) a mis à profit son expérience pour prendre la troisième place, une encolure derrière.

Mieux que la dernière fois. Après la course, Alessandro Botti, entraîneur de Lyricus, nous a confié : « La fois d’avant, j’avais mis Christophe Soumillon sur Lyricus car c’est un cheval assez estimé. Il s’était toutefois montré assez bébé en débutant. Là, c’était beaucoup mieux. Débuter lui a vraiment fait du bien. Il m’a beaucoup plu même si je pense que c’est un lot qui ne sort pas de l’ordinaire. J’ai sollicité Simon Planque pour profiter de sa décharge et aussi car c’est un jockey que j’aime vraiment bien. J’espère qu’il va continuer comme ça car il a un très bon comportement et est issu de l’école "Rouget" ! Ce n’est pas rien. Maintenant avec Lyricus, nous allons prendre notre temps et monter les échelons les uns après les autres. Il nous montre de la vitesse. S’il est bon, je pense qu’il pourra faire 1.200m, sinon il sera rallongé pour avoir plus de programme. Il porte la même casaque que Sestilio Jet et parmi les associés, il y a l’entraîneur de football Massimiliano Allegri et Moreno Poggioni qui commence à me faire confiance. »

Un frère de gagnant de Gr3 en Italie. Élevé par Allevamento Le Gi Massimo Parri, Lyricus a été présenté yearling à SGA Sales où il a été acheté 90.000 € par Andrea Marcialis. C’est un fils de l’étalon de Tally-Ho Stud Kodiac (Danehill) et de Golden Song (Singspiel) qui n’a pas couru. Lyricus est le troisième produit de sa mère, qui a déjà donné Cima Emergency (Canford Cliffs), lauréat du Premio Parioli (Gr3, 1.600m) et deuxième du Premio Vittorio di Capua, ainsi que du Gran Criterium (Grs2). La deuxième mère, Premier Prize (Selkirk), est lauréate de Listed sur 2.000m en Angleterre. Elle a notamment donné Cocktail Queen (Motivator), gagnante du Lucien Barrière Grand Prix de Deauville (Gr2) et du Prix Gontaut-Biron Hong Kong Jockey Club (Gr3).

Danzig

Danehill

Razyana

Kodiac

Kris

Rafha

Eljazzi

LYRICUS (M3)

In the Wings

Singspiel

Glorious Song

Golden Song

Selkirk

Premier Prize

Spot Prize

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 19”37

1.000m à 600m : 24”16

600m à 200m : 12”28

400m à 200m : 11”33

200m à l’arrivée : 11”74

Temps total : 1’18”88