Prix du Carrefour du Clos de la Barre (Maiden) : Kingentleman, de bout en bout

Courses / 15.01.2022

Prix du Carrefour du Clos de la Barre (Maiden) : Kingentleman, de bout en bout

Chantilly, samedi

Quatrième sur ce parcours le 18 décembre en étant monté au sein du peloton, Kingentleman (Kingman) a adopté une nouvelle tactique qui a payé dans ce Prix du Carrefour du Clos de la Barre (Maiden) puisqu’il a ouvert son palmarès de bout en bout. Le représentant de Guy Pariente disputait ici sa troisième sortie.

Le brouillard, qui avait rendu les deux premières courses du jour à peine visibles, s’est dissipé à l’occasion du troisième rendez-vous. Malgré le 14 dans les stalles, Kingentleman a pris un excellent départ. Sous la selle de Tony Piccone, le pensionnaire de Pia et Joakim Brandt a contourné ses adversaires pour s’installer en tête. Il a mené à un rythme assez régulier avant de ralentir vivement à mi-tournant. À 350m du but, le futur lauréat a su repartir sous les sollicitations de son jockey et a été sauvé par le poteau pour finir. À son extérieur, l’autre représentant de Guy Pariente, l’inédit Gavano (Goken), a refait énormément de terrain pour finir. Il n’échoue que d’une courte encolure pour la victoire. Machète (Myboycharlie) réalise des progrès satisfaisants. Il est troisième à trois quarts de longueur. Après la course, Joakim Brandt, l’un des entraîneurs de Kingentleman, nous a confié : « Il progresse bien et heureusement car il avait mal débuté. La deuxième fois, c’était déjà beaucoup mieux. Le poulain avait un très mauvais numéro à la corde et il n’a eu le choix que d’avancer et, même si c’est revenu très fort, il le fait bien. Je pense que c’est un bon cheval. Kingentleman a juste besoin de temps car il est assez bébé. Il sera très bien en bon terrain, comme souvent les produits de Kingman. »

Un frère de Restiany. Élevé par son propriétaire, Guy Pariente Holding, Kingentleman est un fils de l’étalon de Juddmonte Kingman (Invincible Spirit) et de la bonne sprinteuse Restiadargent (Kendargent). Lauréate de trois courses dont le Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2) et le Prix d’Arenberg, cette jument avait terminé troisième des Diamond Jubilee Stakes (Gr1, 1.200m) à une encolure de la championne australienne Black Caviar (Bel Esprit) et de Moonlight Cloud (Invincible Spirit). Kingentleman est le cinquième produit de Restiadargent et le troisième vainqueur après notamment Restiany (Frankel), lauréat du prix de Saint-Patrick (L). La poulinière a aussi la 2ans Steady Woman (Kingman), à l’entraînement chez Christopher Head, et la yearling Havraise (Le Havre). En 2021, elle a été saillie par Persian King (Kingman). La deuxième mère, Restia (Montjeu), n’a pas couru. Outre Restiadargent, elle a donné Restiana (Kendargent), lauréate du Prix de Suresnes (L) et deuxième du Prix Fille de l’Air (Gr3). Il s’agit de la souche de Resless Kara (Akarad), lauréate du Prix de Diane (Gr1).

 

 

 

Green Desert

 

 

Invincible Spirit

 

 

 

 

Rafha

 

Kingman

 

 

 

 

 

Zamindar

 

 

Zenda

 

 

 

 

Hope

KINGENTLEMAN (M3)

 

 

 

 

 

 

Kendor

 

 

Kendargent

 

 

 

 

Pax Bella

 

Restiadargent

 

 

 

 

 

Montjeu

 

 

Restia

 

 

 

 

Restifia