Supreme Trial Rossington Main Novices’ Hurdle (Gr2) : Le "FR" Jonbon répond à Constitution Hill

International / 22.01.2022

Supreme Trial Rossington Main Novices’ Hurdle (Gr2) : Le "FR" Jonbon répond à Constitution Hill

Supreme Trial Rossington Main Novices’ Hurdle (Gr2)

Le "FR" Jonbon répond à Constitution Hill

Nicky Henderson a les deux favoris du Supreme Novices’ Hurdle (Gr1) dans ses boxes : le propre frère de Douvan (Walk in the Park), Jonbon, et le puissant Constitution Hill (Blue Brésil). Jusqu’à présent, il leur a soigneusement fait prendre chacun une voie différente avant leur affrontement probable à Cheltenham. Constitution Hill a gagné le Tolworth Novices’ Hurdle (Gr1) dans un fauteuil, devenant le seul favori du Supreme. Jonbon se devait cependant de répondre à son compagnon d’entraînement. C’est ce qu’il a fait dans le Supreme Trial Rossington Main Novices’ Hurdle (Gr2), samedi à Haydock. Le sauteur de John-Patrick McManus est resté invaincu en cinq sorties. Certes, il n’a pas gagné avec le même brio qu’à l’accoutumée, mettant un peu la tête de travers dans la ligne droite. Mais il a dévoilé une autre facette de son talent : il sait lutter ! C’est un point très positif pour un cheval qui n’avait jamais vraiment eu à se retrousser les manches à la lutte. Entre les deux dernières claies, Richmond Lake (Westerner) et Might I (Fame and Glory) lui ont opposé une belle résistance. Mais Jonbon a placé une première accélération pour se défaire d’eux, puis une seconde pour se détacher sur le plat.

Nicky Henderson satisfait de Jonbon. Si Jonbon n’a pas convaincu les bookmakers, son mentor Nicky Henderson s’est montré satisfait. Il a déclaré au Racing Post : « Je pense qu’il a réussi une bonne performance. C’était un test différent samedi, sur une piste qui réclame de la vitesse et sur un terrain très souple. Ils ont accéléré deux fois dans la ligne droite, mais Jonbon a suivi le mouvement facilement. Il a accéléré deux fois et j’aime cela ! Lui et Constitution Hill sont deux chevaux pour le Supreme à Cheltenham. »

Le neveu de Delante. Jonbon a été élevé au haras d’Haspel pour le compte de Lotfi Kohli. C’est un fils de Walk in the Park (Montjeu), étalon à Grange Stud en Irlande, et de Star Face (Saint des Saints), cinquième pour sa seule sortie sur les haies à Royan. Jonbon est donc le propre frère de Douvan, vainqueur de Gr1 en haies et en steeple. Il a un propre frère âgé de 3ans. La deuxième mère, Folie Star Gate (Saint Preuil), a gagné quatre de ses dix courses, trois sur les haies, dont le Prix André Michel (devenu Gr3), et une en steeple. Jonbon est le neveu de Delante (Walk in the Park), lauréate pour ses débuts à Fontainebleau et achetée par Tom Cooper pour rejoindre l’Irlande.

Peter Marsh Handicap Chase (Gr2)

Royale Pagaille conserve son titre

Et de deux ! Le French bred Royale Pagaille (Blue Brésil) s’est offert le Peter Marsh Handicap Chase (Gr2) pour la deuxième fois, samedi à Haydock. Fidèle à sa tactique de prédilection, il a été monté avec une infinie patience par son jockey Charlie Deutsch. Constamment parmi les derniers, il est entré dans le dernier tournant avec beaucoup de ressources et il a abordé la ligne droite en quatrième position. Il est venu sur la ligne de tête à quatre obstacles du but. D’un grand courage, il a contré les attaques tout au long de l’interminable ligne droite d’Haydock pour l’emporter d’une demi-longueur devant Sam Brown (Black Sam Bellamy). Après ce succès, les bookmakers ont proposé Royale Pagaille à 16/1 pour la Cheltenham Gold Cup (Gr1) dont il a fini sixième en 2021. Auparavant, il était à 25/1.

La Gold Cup en espérant de la pluie. Venetia Williams et son jockey Charlie Deutsch cartonnent en ce moment, multipliant les journées à deux ou trois succès. Elle a déclaré à Racing TV : « Je suis ravie ! Cela a été dur aujourd’hui. La course avait réuni un meilleur lot cette année que l’an dernier. De plus, Royale Pagaille portait beaucoup de poids. Ils sont allés à une allure régulière et le cheval s’est bien battu jusqu’au bout, notamment grâce à une belle monte de Charlie [Deutsch, ndlr]. Suite à sa deuxième place dans le Betfair Chase (Gr1), je voulais le courir dans le King George, mais une blessure est survenue. Je n’ai pas caché qu’il avait raté beaucoup de travail car il était resté au box. Maintenant, il faut espérer qu’il va y avoir de nombreuses semaines de pluie avant Cheltenham et la Gold Cup» Royale Pagaille peut espérer faire mieux dans le Grand Steeple anglais cette année. En effet, Charlie Deutsch a rappelé qu’il avait perdu deux fers et fini blessé dans l’édition 2021…

Le frère de Royal Astarania. Élevé par Philippe Macé, Royale Pagaille est un fils de Blue Brésil (Smadoun), étalon à Glenview Stud en Irlande, et de Royale Cazoumaille (Villez), deuxième du Prix Juigné (Gr3), quatrième du Grand Prix d’Automne (Gr1) et mère de Royal Astarania (Astarabad), gagnant du Prix Murat (Gr2). Les deux derniers produits répertoriés de Royale Cazoumaille sont Royale Margaux (Doctor Dino), gagnante de quatre de ses sept sorties, dont le Prix Kargal, et un 2ans nommé Royal Saga (Chœur du Nord).

La deuxième mère, Atreide (Son of Silver), a gagné le Prix Sagan et elle avait montré suffisamment de précocité pour s’imposer dès ses débuts sur les haies en avril de ses 3ans à Enghien. Atreide a produit également Inoxe Royale (Villez), gagnante du Prix Hopper (Listed à l’époque). Il s’agit d’une souche de Gilbert Gallot comme l’affixe "Royal" le démontre.