À Meydan ce vendredi

International / 17.02.2022

À Meydan ce vendredi

Meydan (AE), vendredi

Blue Point Sprint (Gr2)

Blue Point, l’exemple à suivre pour Lazuli

Le Godolphin Blue Point (Shamardal) galopait très vite, et un peu moins de deux ans et demi après sa dernière victoire, une course porte déjà son nom. Il s’agit de l’ancien Meydan Sprint (Gr2), une épreuve qu’il avait gagnée en 2019 avant d’enchaîner trois succès de Gr1 (Al Quoz Sprint, King’s Stand Stakes et Diamond Jubilee). Mais le profil de la course a changé, car depuis que l’Al Quoz Sprint a été rallongé à 1.200m, cette course ne fait plus office de trial au grand rendez-vous mais bien de championnat du Carnival sur la distance de 1.000m. Le meilleur au départ est le Godolphin Lazuli (Dubawi), double lauréat de Gr3 en Angleterre sur 1.000m. Il a effectué sa rentrée il y a trois semaines mais a trouvé les 1.200m trop longs. Il s’annonce comme le grand favori de l’épreuve, même s’il ne s’agit pas d’un nouveau Blue Point. Le 4ans Acklam Express (Mehmas) s’était classé deuxième l’année dernière de cette course avant de décrocher la troisième place de l’Al Quoz Sprint. Il s’agira d’une rentrée pour celui qui a passé l’hiver à Dubaï avec une saison européenne brève et décevante. L’ex-Shadwell Khaadem (Dark Angel), plus à son aise sur 1.200m, a tracé un bon parcours lors de sa rentrée. Le vétéran âgé de 10ans Waady (Approve) a remporté son premier Groupe en 2015 et a gagné cette course en 2020. Will Clarken, entraîneur installé en Australie méridionale, présente ses deux sprinters, He’s a Balter (Spirit of Boom) et Parsifal (Darci Brahma). Ce sont des chevaux corrects, pris autour de 100 de rating et un peu barrés à domicile.

BLUE POINT SPRINT

Gr2 - 3ans et plus - 1.000m - 180.000 $ (Turf)

# Partant Entraîneur Jockey (corde)
1 Acklam Express  N. Tinkler  R. Scott (3)
2 Dahawi  M. Al Mheiri  A. Fresu  (7)
3 He's a Balter  W. Clarken  C. Jones (5)
4 Khaadem  C. Hills  L. Dettori (1)
5 Lazuli  C. Appleby  W. Buick 
6 Live In The Moment  A. West  T. O'Shea (8)
7 Parsifal  W. Clarken  J. Spencer (2)
8 Waady  D. Watson D. O'Neill (4)
9 Wild Majesty  D. Watson  A. Atzeni (6)

Meydan (AE), vendredi

Photo 2

Légende : Manobo

Crédit : scoopdyga

Nad Al Sheba Trophy (Gr3)

Manobo sur le chemin de la Dubai Gold Cup

Invaincu en quatre sorties, dont le Qatar Prix Chaudenay (Gr2), il a montré en 2021 qu’il était un jeune stayer plein d’avenir. Vendredi, dans le Nad Al Sheba Trophy (Gr3), Manobo (Sea the Stars) doit passer son test pour la Dubai Gold Cup (Gr2). Les deux kilos de décharge dont bénéficient les 4ans constituent un autre avantage pour ce pensionnaire de Charlie Appleby qui a terminé son année de 3ans avec un rating de 112 et est capable de viser plus haut. Dans ce lot de quinze partants, deux autres que lui ont remporté leur Groupe. Il s’agit de Pablo Escobarr (Galileo), dont le succès remonte à 2020 et les Glorious Stakes (Gr3) de Goodwood, et Dancing King (Free Eagle), un 4ans qui avait entamé sa campagne 2021 avec un rating de 73 dans un handicap. Il en a gagné quatre autres avant de monter de catégorie. En bon pensionnaire de Mark Johnston, il a terminé la saison en s’imposant (devant et méchant) dans les March Stakes (Gr3, 2.800m) de Goodwood. Pris désormais en 103 de rating, il effectuera sa rentrée pour l’entraînement de Salem bin Ghadayer et sera associé à Mickaël Barzalona. Sans en remporter un, Rodrigo Diaz (Golden Horn) acheté dans la perspective de la Melbourne Cup, a fait des valeurs dans les Groupes. Global Heat (Toronado), deuxième de cette course en 2021, n’a pas montré grand-chose cette année.  

NAD AL SHEBA TROPHY

Gr3 - 3ans et plus - 1.800m - 200.000 $ (Turf)

# Partant Entraîneur Jockey (corde)
1 Dubai Horizon  S. bin Suroor  P. Cosgrave (12)
2 East Asia  I. Williams  R. Mullen (3)
3 Enemy  I. Williams  A. Atzeni (2)
4 Global Heat  S. bin Suroor  F. Dettori (4)
5 Island Brave  H. Main  P. Dobbs (1)
6 Majestic Mambo  M. De Kock  R. Woodworth (5)
7 Mekong  J. Osborne  D. O'Neill (11)
8 Mind Mapping  H. Al Hamida  Y. Ben Djekidel (6)
9 New Trails  A. bin Harmash  R. Dawson (9)
10 Pablo Escobarr  B. Seemar  T. O'Shea (7)
11 Rodrigo Diaz  D. Simcock  J. Spencer (8)
12 Taqareer  M. Saeed  A. de Vries (15)
13 Dancing King  S. bin Ghadayer  M. Barzalona (13)
14 Dubious Affair  C. Fellowes  A. Fresu (14)
15 Manobo  C. Appleby  W. Buick (10)

Meydan (AE), vendredi

UAE Oaks (Gr3)

Shahama avant de s’attaquer aux poulains

Avec le russe Azure Coast (Street Sense), lauréat vendredi dernier des UAE 2.000 Guineas (Gr3), la pouliche Shahama (Munnings) est l’autre révélation de ce Carnival chez les 3ans. Elle s’est promenée à deux reprises avant sa très facile victoire dans les UAE 1.000 Guineas (L). Son propriétaire, Khalid bin Hamad Al Khalifa, un des fils du roi de Bahreïn, a le droit de rêver avec elle. Les UAE Oaks (Gr3) s’annoncent comme une formalité pour Shamama qui a déjà nettement battu ses rivales du jour à l’exception d’Arabian Gazelles (Mastery), une pensionnaire de Bhupat Seemar, quatrième d’un maiden il y a moins de trois semaines. Minwah (Cupid), deuxième des UAE 1.000 Guineas, et Shadzadi (El Kabeir), qui vient d’ouvrir son palmarès de belle manière, devraient lutter pour la deuxième place. Shahama, en plus de gagner, doit mériter sa place dans l’UAE Derby (Gr2), une course remportée par une seule femelle, Khawlah (Cape Cross), mère du Derby winner Masar (New Approach), en 2011. Le seul point d’interrogation concerne sa tenue, car le père, Munnings (Speightstown), est plus connu pour la vitesse, même s’il a déjà produit des gagnants de Gr1 sur plus long.

UAE OAKS

Gr3 - 3ans - Pouliches - 1.900m - 150.000 $ (Dirt)

# Partant Entraîneur Jockey (corde)
1 Arabian Gazelles  B. Seemar L. Dettori (2)
2 Hot Pink  A. bin Harmash  R. Dawson (7)
3 Minwah  D. Watson  P. Dobbs (4)
4 Remas  S. bin Ghadayer  M. Barzalona (1) 
5 Shadzadi  B. Seemar  T. O'Shea (3)
6 Shahama  F. Nass  A. de Vries  (5)
7 Uchchaihshravas  K. de Burca  U. Holmquist (6)
× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.