DANS LES CUISINES DES GRANDS ÉLEVEURS : La crème de la crème chez les Monceaux

Élevage / 25.02.2022

DANS LES CUISINES DES GRANDS ÉLEVEURS : La crème de la crème chez les Monceaux

DANS LES CUISINES DES GRANDS ÉLEVEURS

La crème de la crème chez les Monceaux

À la manière des grands chefs, ils ont leurs secrets pour élaborer les champions de demain… Jour de Galop vous propose une immersion dans les cuisines des éleveurs du top 40 de plat et d’obstacle (en 2021) qui ont bien voulu nous dévoiler leurs plans de monte pour la saison 2022. Aujourd’hui, nous avons rendez-vous avec Henri Bozo, directeur de l’écurie des Monceaux.

C’est certainement la jument la plus célèbre de France ! Starlet’s Sister (Galileo) a déjà été saillie à deux reprises par Dubawi (Dubai Millennium). C’était en 2019 et 2020. L’an passé, elle a mis au monde un produit de Siyouni (Pivotal), un propre frère du champion Sottsass... Henri Bozo a déclaré : « Starlet’s Sister a un yearling de Siyouni qui est très plaisant. D’ailleurs, je le trouve dans le même style que Sottsass. En 2021, elle a de nouveau été saillie par Siyouni. Cette année, nous allons la renvoyer à Dubawi. Dans le passé, la poulinière nous a déjà donné deux femelles de Dubawi. La première, née en 2019, s’appelle Pure Dignity [vendue 2,5 millions chez Arqana, ndlr]. Elle est encore inédite, mais semble faire partie des bons éléments à l’écurie de Roger Varian. Quant à l’autre femelle, une 2ans, nommée Snowpark, elle est à l’entraînement chez Jean-Claude Rouget. Nous avons fait le choix de ne pas la vendre car, jusqu’ici, nous n’avions aucune femelle de Starlet’s Sister à l’élevage. C’est une pouliche qui se montre également très plaisante. » Ce croisement – Dubawi sur Galileo – a donné dix-sept black types dont un lauréat classique (Night of Thunder) et un champion (Ghaiyyath).

Les malheurs de Prudenzia. Au haras, Prudenzia (Dansili) a notamment produit Philomène (Dubawi), Je Ne Regretterien (Galileo), Magic Wand (Galileo) et Chicquita (Montjeu). Son dernier produit âgé de 3ans et toujours inédit, Gulliver’s Travels (Galileo), est à l’entraînement chez Aidan O’Brien. En 2020, à la vente de sélection Arqana, il avait été acheté 2.000.000 € par Coolmore. Depuis, la poulinière a connu quelques ennuis. Henri Bozo détaille : « Malheureusement, Prudenzia n’a pas eu de poulain depuis Gulliver’s Travel. L’année d’après, la jument a avorté et elle en a souffert l’année suivante. Actuellement, Prudenzia est bien. Cette année, elle est en Irlande afin de pouvoir aller à la rencontre de St Mark’s Basilica (Siyouni). C’est un étalon que nous aimons beaucoup, d’autant plus qu’il est bien né. Physiquement, c’est un beau cheval, pas trop grand et dynamique. Sa pointe de vitesse nous a aussi tapé dans l’œil. Nous lui ferons donc confiance pour notre championne Prudenzia. »

St Mark’s Basilica, le gros pari dans les jeunes étalons. Du côté des jeunes sires, l’écurie des Monceaux se montre optimiste avec le champion de Coolmore, St Mark’s Basilica : « Nous avons beaucoup parié sur lui et cette année, nous lui envoyons de bonnes juments. Nous allons également utiliser d’autres étalons, et notamment Kameko (Kitten’s Joy), Sottsass ou encore Too Darn Hot (Dubawi). Les poulains de ce dernier sont d’ailleurs très beaux... Nous faisons également confiance à un étalon confirmé en Australie, Zoustar (Northern Meteor). J’ai l’impression qu’il fait des poulains qui semblent assez précoces. En France, cette année, cela sera seulement ses premiers 2ans. Il ne faut pas non plus oublier Zelzal (Sea the Stars), Zarak (Dubawi) et Time Test (Dubawi) qui commencent à s’affirmer. C’est d’ailleurs prometteur pour le parc d’étalons français. Je trouve également qu’il y a beaucoup de dynamisme dans l’étalonnage français. Depuis une dizaine d’années, de nombreux investissements judicieux ont été faits. Que ce soit le haras d’Étreham, Al Shaqab Racing, Son Altesse l’Aga Khan, ou encore le haras de Montfort & Préaux, ce sont quand même des structures dynamiques dont on a vraiment besoin... »

L’an passé, Dark Angel (Acclamation) a donné deux espoirs classiques aux Monceaux. Henri Bozo raconte : « Avec Dark Angel (Acclamation), jusqu’à présent, je n’avais pas connu un réel succès… En persistant, nous avons élevé deux formidables 2ans, Mangoustine et Angel Bleu. C’était sympathique, car avant eux, nous n’avions pas réussi à élever de bons chevaux avec cet étalon. C’est certainement que nous n’avions pas compris la manière dont il fallait l’utiliser. Finalement, nous avons été récompensés. J’espère qu’ils feront de très bons 3ans cette année... »

Miser sur les belles souches Wertheimer. Arrivée tout droit des États-Unis, plus précisément de la vente d’élevage de Keenland, où elle avait été achetée pleine de War Front (Dansili) pour 975.000 $, en novembre 2020, Pollara (Camelot) a désormais un yearling du sire américain. La jument avait remporté le Prix de Royaumont (Gr3), avant d’être exportée aux États-Unis chez Chad Brown. Elle est issue d’une grande souche Wertheimer (c’est une petite-fille de Brooklyn’s Dance) : « Pollara est une jument que nous avons depuis peu de temps. Son poulain est très plaisant, se montrant solide. Désormais, elle est pleine de Dubawi. Elle ira à Siyouni cette année. Avec cette jument, nous essayons des étalons confirmés, de haut niveau. Physiquement, Siyouni devrait bien lui aller car il va apporter de la puissance… »

Lauréate de son Maiden à Vittel, Calculatrice (Manduro) est issue de la même souche Wertheimer que Pollara. Elle est bien née, étant sœur de Soustraction (Lope de Vega), troisième du The Gurkha Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1) et Matematica (Rock of Gibraltar), deuxième du Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1). En décembre dernier, elle avait été présentée à la vente d’élevage Arqana, où elle avait finalement été achetée pour 220.000 €. Henri Bozo nous a expliqué les motivations qui l’ont poussé à acheter cette jument issue de l’élevage Wertheimer : « C’est une jolie jument avec beaucoup d’expression, qui se déplace bien. Régulièrement, cette souche sort de bons chevaux. L’élevage Wertheimer est bien construit. Ce sont des familles très vivantes. Sur le long terme, je trouve que ce sont des investissements qui s’avèrent intéressants. Calculatrice est jeune, et elle a surtout quatre sœurs black types. C’est donc un pari sympathique pour l’avenir. Elle vient d’être saillie par Siyouni. » Manduro (Monsun) tire son épingle du jeu en tant que père de mère, avec déjà quatre gagnants de Groupe.

Deft, dénichée à Tattersalls. En six sorties en compétition, Deft (Dubawi) n’est pas parvenue à se montrer dangereuse. Néanmoins, son pedigree a interpellé Henri Bozo. Bien née, c’est une sœur de Talent (New Approach), lauréate, entre autres, des Oaks d’Epsom (Gr1). Talent n’est autre que la mère d’Ambition (Dubawi), gagnante d’un Prix Corrida (Gr2) et deuxième du Prix Jean Romanet (Gr1). Deft a été achetée 240.000 Gns chez Tattersalls en décembre : « Il n’est pas simple d’avoir à la fois pedigrees et performances. De ce fait, nous ne craignons pas de faire l’impasse sur les performances pour les poulinières que l’on achète. Dans le passé, cette méthode nous a plutôt bien réussi. Deft est une très jolie jument avec une souche que nous n’avons pas du tout à l’élevage. De plus, c’est une fille de Dubawi. Son papier est solide. Elle vient de pouliner d’un mâle de Pinatubo (Shamardal), mais je ne le connais pas car il est né en Angleterre. Malheureusement, les juments qui vont à la saillie dans ce pays doivent aller pouliner en Angleterre, cela étant lié aux contraintes sanitaires imposées par le pays. Il est dommage que les éleveurs français, qui font confiance à leurs étalons, soient obligés de subir cela. C’est un peu frustrant pour tout le monde. Elle ira à Frankel (Galileo), que l’on peut presque qualifier comme le successeur de Galileo (Sadler’s Wells)... » Ce croisement fait apparaître un inbreeding sur Rainbow Quest (Blushing Groom), comme chez Inspiral (Frankel), gagnante du Fillies’ Mile (Gr1) l’année dernière.

QUELQUES CROISEMENTS DE L’ÉCURIE DES MONCEAUX

Jument (Père) Saillie 2022

Aviatress (Shamardal) Dubawi

Pacifique (Montjeu) Mehmas

Psara (Invincible Spirit) Siyouni

Paix (Muhaarar) Night of Thunder

Angel Falls (Kingmambo) Frankel

Right Hand (Lope de Vega) Siyouni

Secrète (Cape Cross) Frankel

After Dawn (Invincible Spirit) Sea the Moon