Disparition de Medina Spirit : L’autopsie n’a rien révélé

International / 12.02.2022

Disparition de Medina Spirit : L’autopsie n’a rien révélé

Disparition de Medina Spirit

L’autopsie n’a rien révélé

L’autopsie effectuée sur Medina Spirit (Protonico) n’a pas permis d’établir avec précision la cause de la mort du cheval survenue après un galop d’entraînement, le 6 décembre, à Santa Anita. La crise cardiaque, évoquée juste après le drame, reste la cause la plus probable. L’équipe chargée du dossier a trouvé des traces d’Omeprazole, un médicament utilisé pour soigner les ulcères gastriques, et de Lasix, deux substances enregistrées dans le dossier du cheval et déposées par son vétérinaire. La bétaméthasone, la substance qui peut coûter à Medina Spirit son succès dans le Kentucky Derby, n’a pas été détectée pour la simple et bonne raison que sept mois après le traitement, elle n’est plus détectable. D’autres substances comme l’érythropoïétine et le cobalt n’ont pas été trouvées. Les boulets et les coudes du pauvre Medina Spirit n’étaient pas très propres, ce qui est assez logique pour un cheval dont la saison de 3ans a été très chargée. L’arbitrage concernant l’affaire du Kentucky Derby, prévu lundi dernier, a été décalé d’une semaine. C’est donc lundi que les commissaires du Kentucky se pencheront sur une histoire très pesante pour le galop américain.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.