Gran Corsa Siepi Nazionale (Gr1)  : le "FR" Mauricius domine un jumelé Aicher

Courses / 13.02.2022

Gran Corsa Siepi Nazionale (Gr1) : le "FR" Mauricius domine un jumelé Aicher

Pise (IT), dimanche

L’élevage français a réussi le coup de trois dans la grande journée de l’obstacle à Pise. Le moment fort de la réunion, la Gran Corsa Siepi Nazionale (Gr1), a offert un jumelé à la Scuderia Aichner. C’est Mauricius (Kapgarde), élevé par l’écurie Sagara qui s’est imposé d’une classe devant son coéquipier Zanini (Poseidon Adventure). La course a été animée par l’échappée du français Paolo (Great Pretender), qui a pris une vingtaine de longueurs sur ses rivaux. Zanini s’est chargé de mener la chasse au fuyard. En face, c’est-à-dire à 1.200m du poteau, l’avantage était déjà réduit. Dans le dernier tournant, Mauricius, qui a très bien sauté, a commencé à faire le forcing. Et au saut de l’avant-dernière haie, il a fait le ménage pour filer au poteau avec quatre grandes longueurs d’avance sur Zanini. Paolo, courageux, a cédé la troisième place à Skins Rock (Skins Game).

Il a été réclamé pour 29.599 €. Mauricius avait bien gagné lors de ses débuts italiens avant Noël et il a affiché des progrès. C’est pour 29.599 € que la Scuderia Aichner l’a réclamé, après une deuxième place en steeple à Auteuil, fin octobre. Dans sa jeunesse il s’était classé troisième du Prix Noiro (L). Pour l’anecdote, il n’a jamais gagné en haies en France. Le propriétaire, Josef Aichner, a déclaré : « C’est un très bon achat, je l’aime beaucoup car il saute avec agilité et le terrain rapide l’a aidé. Je suis aussi très content de Zanini. C’est un cheval au grand cœur qui donne toujours son meilleur. » L’entraîneur, Pepi Vana, a ajouté : « Il a gravi les échelons et au travail il m’avait fait plaisir. C’est pour ça que j’ai décidé de le faire monter par Pavel Slozil. »

Un fils de la bonne Pafadas. Mauricius est issu du grand étalon d’obstacle Kapgarde (Garde Royale) qui officie au haras de la Hêtraie au tarif de 15.000 €. La mère, Pafadas (Martaline), a montré de la classe à 3ans en remportant quatre courses à Auteuil, dont le Prix de Chambly (L). Elle est partie toute jeune au haras et son premier produit, Altus (Saint des Saints), s’est classé troisième dans le Prix Fleuret (Gr3) en steeple. Elle a donné aussi le 4ans Primco (Bathyrhon), quatrième du Prix Congress (Gr2)

Pafadas a un 3ans par Cokoriko (Robin des Champs), à l’entraînement chez Luc Gabeur, une 2ans par Nom de d’La (Lost World) et une yearling par Born to Sea (Invincible Spirit)