HONG KONG JOCKEY CLUB (Gr1) : Russian Emperor danse sous la pluie

International / 20.02.2022

HONG KONG JOCKEY CLUB (Gr1) : Russian Emperor danse sous la pluie

SHA TIN (HK), DIMANCHE

La défaite dans la Steward’s Cup (Gr1) a laissé des traces et Golden Sixty (Medaglia d’Oro) a été battu dans la Hong Kong Gold Cup (Gr1). Il ne faut pas chercher dans un tome de psychologie équine l’explication de la débâcle du favori qui s’est classé troisième à cinq grandes longueurs du lauréat, Russian Emperor (Galileo). Le terrain très souple, la distance plus longue et le parcours ont fait la différence. Golden Sixty et Russian Emperor ont galopé en queue du peloton et ils ont attaqué dans les derniers 500m. Le favori a pris le périphérique alors que Blake Shinn a choisi la corde pour Russian Emperor et tout s’est ouvert. La course était bouclée à 400m du poteau quand Russian Emperor a eu le chemin dégagé. Il a placé sa pointe de vitesse, alors qu’en pleine piste Golden Sixty n’a pas accéléré comme d’habitude. Le "FR" Savvy Nine (Anodin) a offert le jumelé à Douglas Whyte.

Les excuses de Golden Sixty. L’ancien champion des jockeys de Hongkong a expliqué : « Il méritait de gagner une grande course tout comme ses propriétaires qui se sont montrés très patients. Le cheval a beaucoup progressé après les courses de décembre, alors que la pluie et le terrain très souple l’ont beaucoup aidé. Russian Emperor n’avait pas encore gagné à Hongkong et j’ai été critiqué pour ça mais il fallait lui donner du temps. Il faut toujours une saison ou une saison et demie aux chevaux européens pour s’adapter à Hongkong. Le meilleur reste à venir. » Vincent Ho, jockey de Golden Sixty, a dit : « Le terrain et le parcours ont fait la différence. Je ne suis pas déçu. »

Le 93e gagnant de Gr1 de Galileo. Russian Emperor est le 93e gagnant de Gr1 du grandissime Galileo (Sadler’s Wells). Sa mère, Atlantic Jewel (Fastnet Rock), a été une vraie championne en Australie, lauréate de quatre Grs1, avec à clé un rating de 121 dans le classement international 2011. Elle tenait 2.000m. À la fin de sa carrière, Coolmore et ses associés australiens, dont Laurie Macri, le président de l’Australian Turf Club, ont décidé de l’envoyer en Irlande pour rencontrer Galileo. Russian Emperor est son deuxième gagnant sur cinq produits en Europe. La deuxième mère, Regard (Zabeel), a aussi donné la lauréate de Gr1 Commanding Jewel (Commands). La souche remonte à Pass the Peace (Alzao), gagnante des Cheveley Park Stakes (Gr1) en 1990.

Atlantic Jewel a effectué son retour en Australie en 2019 et elle a donné un yearling par le lauréat de la Triple couronne américaine Justify (Scat Daddy), son dernier produit.

QUEEN’S SILVER JUBILEE CUP (GR1)

Wellington pour l’équipe Gibson & Badel

La saison dernière, il a été la révélation dans la division des sprinters de Hongkong en passant des handicaps de Classe 3 au succès de Gr1 dans le Chairman’s Sprint Prize. Wellington (All too Hard) avait joué de malchance cette saison mais il a enfin connu son jour de gloire dans la Queen’s Silver Jubilee Cup (Gr1). Alexis Badel a donné une course sur mesure au pensionnaire de Richard Gibson, qui a attendu parmi les derniers avant de placer sa pointe de vitesse. Les 1.400m sont une distance spéciale, trop longue pour les purs sprinter, trop courte pour les milers. Wellington a apprécié ça et a battu Ka Ying Star (Cityscape) et le favori, Waikuku (Harbour Watch). Richard Gibson a expliqué : « Le début de saison a été frustrant et heureusement il est sorti sans dégât du Hong Kong Sprint (Gr1). C’était la bonne opportunité de l’essayer sur 1.400m et il a bien gagné. Il va courir le Chairman’s Sprint Prize. » Alexis Badel, qui a remporté son deuxième Gr1 à Hongkong a déclaré : « Il méritait cette victoire. Il est plus posé qu’avant et ça l’a aidé à tenir les 1.400m en plaçant sa belle pointe de vitesse. »

Le sprint australien sur une souche Kilfrush. Wellington a été acheté 70.000 AU$ (44.800 €) chez Magic Millions Gold Coast. Son père, All too Hard (Casino Prince), est un demi-frère de la championne invaincue Black Caviar (Bel Esprit) et il a remporté quatre Grs1. Wellington est le premier produit de Mihiri (More than Ready) qui a remporté quatre sprints et s’est classée troisième dans le Breeders Classic (Gr2). Elle remonte à une grande souche de Kilfrush Stud, celle d’Arctique Royale (Royal and Regal) qui a produit une dizaine de gagnants de Groupe, dont Cerulean Sky (Darshaan) et Moonstoone (Dalakhani), et continue à briller.

Mihiri a une foal par All too Hard.

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.