L’Australie grande gagnante du challenge des jockeys

International / 25.02.2022

L’Australie grande gagnante du challenge des jockeys

L’Australie grande gagnante du challenge des jockeys

Les Australiens n’ont pas envoyé de chevaux pour la réunion de la Saudi Cup… Mais ils ont pu compter sur leurs jockeys ! Caitlin Jones, grâce à une victoire et une deuxième place (et 25 points), a remporté le challenge qui oppose sept femmes jockeys et sept jockeys masculins. La deuxième place revient à Joel Rosario (22 points), pour les États-Unis, qui a remporté la quatrième et dernière épreuve du challenge, tandis que l’Australien Glen Boss (17 points), sorti de sa retraite pour l’occasion, monte sur la troisième marche du podium. Marie Velon pointe à la sixième place avec 10 points et Christophe Lemaire à la dixième place avec 8 points.

Une arrivée de dernière minute ! Caitlin Jones, âgée de 31 ans, a gagné presque trois cents courses en Australie. Mais, ces derniers mois, elle est du côté de Dubaï où elle a accompagné un piquet de chevaux australiens. Elle n’avait jamais monté en course sur le dirt avant sa découverte de Riyad, vendredi. Elle a dit : « C’était une chance d’être ici : je suis arrivée en remplacement et ma participation n’a été confirmée que vendredi dernier ! (…) Je n’étais pas particulièrement nerveuse à l’idée d’affronter tous ces grands jockeys. Je ne pense pas qu’il faille être nerveux dans ce type de challenge, mais il faut au contraire se sentir encouragée : c’est en étant avec eux que l’on apprend ! »

La troisième place de Glen Boss n’est pas banale : l’homme âgé de 52 ans (et vétéran du challenge) a pris sa retraite en novembre 2021. Mais, quand une invitation pour le Championnat international des jockeys est tombée le jour d’après, il n’a pas pu dire non, n’ayant jamais monté en Arabie Saoudite. Visiblement, le "Boss" n’était pas complètement rouillé. Désormais, il est – normalement ! – vraiment à la retraite et a indiqué : « Je vais pouvoir profiter de ma retraite, regarder tranquillement les courses et voir les femmes jockeys briller de plus en plus dans les dix prochaines années ! »

William Buick, positif au Covid, renonce à Riyad

Testé positif au Covid, William Buick a dû renoncer à ses montes de vendredi à Meydan comme à celles de la réunion de la Saudi Cup. Il sera remplacé par James Doyle pour Naval Crown (Dubawi) et Siskany (Dubawi), favoris respectivement du 1.351 Turf Sprint (Gr3) et du Red Sea Turf Handicap (Gr3). Lanfranco Dettori montera le "FR" Noble Truth (Kingman) dans le Saudi Derby (Gr3), alors que David Egan se mettra en selle sur le japonais Copano Kicking (Spring at Last), l’un des concurrents en vue dans le Riyadh Dirt Sprint (Gr3).