Le mot de la fin : série spéciale, statues d'hippodromes (épisode 9) : mémorial

Le Mot de la Fin / 09.02.2022

Le mot de la fin : série spéciale, statues d'hippodromes (épisode 9) : mémorial

SÉRIE SPÉCIALE, STATUES D'HIPPODROME (ÉPISODE 9)

Pau a inauguré sa statue géante récemment. L'occasion de découvrir l'univers mémoriel – et parfois inattendu – des statues d'hippodrome…

 « Et Dessie ? Que va-t-il arriver à Dessie ? » Les passionnés de courses britanniques avaient été choqués d’apprendre, en 2017, un projet de vente de l’hippodrome de Kempton Park : au revoir l’hippodrome et les courses, et bonjour à 3.000 maisons ! Plusieurs arguments ont été évoqués pour empêcher cela, dont bien entendu la question du mythique King George VI Chase (Gr1), l’événement du Boxing Day britannique. Mais aussi Desert Orchid. Et Kauto Star.

Kempton Park accueille en effet les statues de Desert Orchid, dit Dessie, et de Kauto Star. Dessie, gagnant de quatre King George, est juste à côté du rond de présentation. Kauto Star est dans le rond. Deux statues… mais beaucoup plus que cela ! Les cendres des deux chevaux sont enterrées en dessous : le statut de ces statues va au-delà de l’œuvre artistique. Ce sont des mémoriaux et, pour les passionnés de courses, on touche au sacré. L’annonce d’une vente de Kempton a été vécue par certains comme une trahison : comment le Jockey Club, gardien des courses britanniques, pouvait-il envisager de profaner les lieux de repos de Dessie et de Kauto et accepter de voir des maisons construites sur ces terres sacrées ? Le projet de vente de Kempton Park a depuis été abandonné. Dessie et Kauto Star peuvent dormir en paix.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.