Mot de la fin : choix

Le Mot de la Fin / 13.02.2022

Mot de la fin : choix

Brian Hughes. Ça ne vous dit pas grand-chose ? On ne vous en veut pas car même s’il a été le champion jump jockey de la fameuse saison "Covid" 2019/2020, il n’a pas souvent été à l’honneur dans les Grs1 de Cheltenham, Kempton ou Aintree. Basé dans le nord de l’Angleterre, ce jockey à la monte fine a fait un choix qui va à l’encontre de ce que la plupart des top-jockeys déclarent. Lui ne vise pas que la qualité. Il se concentre d’abord sur la quantité pour obtenir le plus de lauréats. D’ailleurs, c’est acté, pour la deuxième année consécutive, il n’aura pas de montes lors du Festival de Cheltenham, sauf revirement de situation. Il a expliqué au Racing Post : « Je sais que les gens se demandent pourquoi je ne vais pas à Cheltenham. Mais l’an dernier par exemple, je n’avais qu’une seule monte pour tout le festival… J’aimerais descendre à Cheltenham avec de bonnes chances, mais toutes les bonnes écuries ont déjà des jockeys attitrés. Monter des chevaux à 100/1 à Cheltenham, ça ne me fait pas rêver. J’aimerais gagner la Gold Cup ou le Grand National… Mais dans le fond, je veux surtout être champion jockey et monter plus de gagnants que quiconque. C’est ce qui me fait avancer ! Je veux des gagnants, qu’ils soient dans des réclamers ou des Grs1. Chaque vainqueur me procure une émotion spéciale. » Brian Hughes sera à Sedgefield ou encore Doncaster durant le festival de Cheltenham. En revanche, il sera bien présent à Aintree, cette fois avec de vraies chances !