Prix de Vichy (Classe 2) : Red Smile retrouve le sourire

Courses / 08.02.2022

Prix de Vichy (Classe 2) : Red Smile retrouve le sourire

Cagnes-sur-Mer, mardi

Quatrième l’an passé d’un important Prix du Calvados (Gr2), Red Smile (National Defense) avait ensuite connu une interruption de carrière durant près de cinq mois... Pour sa rentrée, le 22 janvier, à Cagnes, dans le Prix Joseph Collignon (Classe 1), la nouvelle pensionnaire de Richard Chotard terminait neuvième après avoir beaucoup consommé durant tout le parcours. Mardi, arrivant avec moins de fraîcheur, la représentante du haras de La Gousserie, SL Family Racing, Franck Amar et Tao Kerefoff s’est encore montrée brillante, bien que son jockey, Théo Bachelot, l’ait reprise en partant. Il l’a finalement laissée galoper dans son action au bout de la ligne d’en face, et Red Smile est passée de la dernière à la première place en se faufilant le long de la corde dans le dernier tournant. Lancée à 400m du but, Red Smile a ensuite fourni une accélération décisive dans les 200 derniers mètres de course. Dans un bon style, elle s’impose d’une longueur et demie. Bonne finisseuse, Katoucha (Almanzor) s’empare de la deuxième place tout à la fin. Deux longueurs plus loin, Save your Breath (Bated Breath) se classe troisième et devance d’une tête le favori, Hauran (Al Wukair), qui termine seulement au quatrième rang.

Une pouliche pas simple mais douée. Joint par téléphone, l’entraîneur lauréat, Richard Chotard, nous a dit : « La dernière fois, cela ne s’était pas bien passé car elle s’était retrouvée devant, or il faut la monter cachée. J’avais insisté aujourd’hui pour qu’elle reste à l’arrière-garde. Théo Bachelot l’a très bien montée et je suis très content de cette victoire. » La suite de son programme ? Richard Chotard n’a pu nous renseigner, la pouliche quittant son écurie. Le jockey lauréat, Théo Bachelot, a ajouté : « Je pense que nous sommes parvenus à faire la différence assez tôt dans la ligne droite. Comme je l’ai laissée aller à sa main au bout de la ligne d’en face, elle s’est bien détendue. L’an passé, c’est une pouliche qui avait dévoilé une certaine qualité. Quand elle est un dans un bon jour, Red Smile peut faire de très belles choses. »

Une nièce d’Hyper Hyper. Élevé par Pauline Carpentier, la Scea l’Aubay et la Scea JLC, Red Smile est passée en vente deux fois. Foal, elle a été présentée par l’Aumônerie à la vente d’élevage Arqana où elle a été rachetée 30.000 €. Puis, à la vente de yearlings d’octobre Arqana, elle a été achetée 32.000 € par Arthur Hoyeau. Red Smile est une fille de l’étalon de l’Irish National Stud National Defense (Invincible Spirit), dont elle a été son premier gagnant en France. La mère, Gaita (Teofilo), a gagné une course sur 2.400m en province, à 3ans. Red Smile est son premier produit. La jument a aussi un 2ans par Holy Roman Emperor (Danehill) qui a été acheté 47.000 € à la vente d’août Arqana et qui est entraîné par Fabrice Chappet.

La deuxième mère, Guérande (Diesis), est gagnante à 2ans. Elle a notamment donné Hyper Hyper (Fastnet Rock), deuxième du Critérium de Vitesse (L). Guérande est notamment une sœur de Giofra (Dansili), gagnante des Falmouth Stakes (Gr1, 1.600m).

 

 

 

Green Desert

 

 

Invincible Spirit

 

 

 

 

Rafha

 

National Defense

 

 

 

 

 

Kingmambo

 

 

Angel Falls

 

 

 

 

Anna Palariva

RED SMILE (F3)

 

 

 

 

 

 

Galileo

 

 

Teofilo

 

 

 

 

Speirbhean

 

Gaita

 

 

 

 

 

Diesis

 

 

Guérande

 

 

 

 

Gracefully

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.