Prix du Fort Carré (Maiden) : Forchester le méritait

Courses / 20.02.2022

Prix du Fort Carré (Maiden) : Forchester le méritait

Cagnes-sur-Mer, dimanche

Forchester (Ribchester) restait sur une troisième place à Cagnes, en terrain très souple, dans le Prix de Fuveau (Maiden), après des débuts très convenables en juin à Longchamp. Déferré lors de sa dernière course, le représentant de l’écurie Tygaly, Chauvigny Global Equine Sasu, l’écurie Brillantissime et Édouard Monfort aurait certainement pu gagner un rang sans cet incident. Dimanche, pour sa découverte de la piste en sable fibrée et du mile en compétition, Forchester est venu librement s’installer en tête de course. Animant l’épreuve à une allure régulière sans plus, le pensionnaire d’Édouard Monfort a débouché dans la ligne droite avec d’évidentes ressources. Vivement empoigné par son partenaire, Théo Bachelot, Forchester s’est montré courageux pour repousser jusqu’au bout l’offensive d’User Kindly (Golden Horn). Ce dernier échoue finalement à un peu plus d’une longueur. Quant au favori, Caruso (Whitecliffsofdover), il s’est retrouvé loin dans le parcours et il a terminé sa course avec l’action d’un poulain qui pourra être rallongé. Il termine troisième, à une longueur.

La patience récompensée. Après la course, l’entraîneur lauréat, Édouard Monfort, a déclaré : « Forchester est un cheval qu’on apprécie. Avec lui, nous avons eu quelques petits soucis au quotidien. Il a donc fallu prendre son temps, d’autant plus que ses propriétaires m’ont donné carte blanche. C’est un poulain facile qui a besoin d’être monté pour lui. Je pense qu’il a également un peu de classe. Je suis content d’avoir pu gagner un maiden rapidement. Nous allons désormais voir la suite de son programme. »

La grand-mère est lauréate de Listed en Angleterre. Élevé par Nasser Abdulla Al Mesned, Forchester est passé deux fois en vente. Présenté, foal, à la vente d’élevage Arqana par le haras de Castillon, il avait été acheté pour 80.000 € par Chauvigny Global Equine Sarl (Sébastien Desmontils). Il a ensuite fait afficher 125.000 € à la vente de sélection Arqana, alors qu’il avait été présenté par Fairway Consignment. C’est un fils de l’étalon de Darley Ribchester (Iffraaj), et de Trainnah (Pivotal), lauréate de deux courses sur 2.000m en Angleterre. Au haras, on lui doit Jery Smaih (Style Vendôme), gagnant d’un réclamer à Compiègne. Forchester est son deuxième produit. La poulinière a une 2ans non nommée par Shalaa (Invincible Spirit), et une yearling non nommée par Wootton Bassett (Iffraaj), vendue pour 40.000 € à Nick Bradley lors de la vente de yearlings V.2. Elle a été saillie l’an passé par Wooded (Wootton Bassett).

Sa deuxième mère, Whazzat (Daylami), est gagnante des Chesham Stakes (L, 1.400m) et deuxième des Gillies Stakes (L, 2.050) en Angleterre. Outre Trainnah, on lui doit James Garfield (Exceed and Excel), gagnant des Mill Reef Stakes (Gr2), deuxième des Greenham Stakes et des Acomb Stakes (Grs3), du Prix Maurice de Gheest (Gr1) et troisième des Windsor Castle Stakes (L), ainsi que The Shrew (Dansili), deuxième des Hyde Stakes et troisième des Rosemary Stakes (L, 1.600m). Cette dernière a donné Nate the Great (Nathaniel), notamment troisième du Bahrain Trophy (Gr3). C’est aussi la souche de Rafha (Kris), la mère de l’étalon Invincible Spirit (Green Desert).

 

 

 

Zafonic

 

 

Iffraaj

 

 

 

 

Pastorale

 

Ribchester

 

 

 

 

 

Marju

 

 

Mujarah

 

 

 

 

Tanaghum

FORCHESTER (M3)

 

 

 

 

 

 

Polar Falcon

 

 

Pivotal

 

 

 

 

Fearless Revival

 

Trainnah

 

 

 

 

 

Daylami

 

 

Whazzat

 

 

 

 

Wosaita

 

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.