Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3, Steeple-chase) : Happy Monarch et Starlet du Mesnil, un jumelé signé Devin-Nicolle !

Courses / 28.02.2022

Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3, Steeple-chase) : Happy Monarch et Starlet du Mesnil, un jumelé signé Devin-Nicolle !

Auteuil, lundi

Ça commence fort pour François Nicolle dans les préparatoires au Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) ! Pour la famille Devin également. En effet, leurs représentants Happy Monarch ** (Saint des Saints) et Starlet du Mesnil ** (No Risk at All) ont fait le jumelé dans le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3). L’ordre entre les deux premiers s’est décidé au gros open-ditch. Starlet du Mesnil a fait une faute sur cet obstacle, perdant plusieurs longueurs. Carriacou (Califet) et Happy Monarch sont revenus à sa hauteur. Starlet du Mesnil s’est ensuite relancée, évoluant dans le sillage des deux chevaux précités. Mais la débauche d’énergie qu’elle a concédée en face lui a coûté cher dans la ligne droite. Pourtant, entre les deux derniers obstacles, elle a haussé le ton, prenant l’avantage. Mais sur le plat, Happy Monarch a regagné mètre après mètre pour l’emporter tout à la fin. Starlet du Mesnil a pris une prometteuse deuxième place, en espérant que cette sortie ne lui soit pas préjudiciable. Rosario Baron (Zambezi Sun) a confirmé ce que nous avions vu de lui à 4ans : c’est un cheval de Groupe. Il a terminé troisième devant Bandero (Balko). Le Listrac (Balko) a fini fort à la sixième place derrière Le Mans (Le Fou), cinquième. Quant à Carriacou, il a conclu septième. Mais il n’avait ni sa distance, ni son terrain.

Le Grand Steeple, une possibilité pour certains Nicolle. François Nicolle a remporté ce Prix Robert de Clermont-Tonnerre pour la troisième fois après les succès de Farlow des Mottes (Maresca Sorrento) en 2013, et de Poly Grandchamp (Poliglote) en 2020. Joint par téléphone, il nous a parlé de ses protégés : Happy Monarch et Starlet du Mesnil donc, mais aussi Le Listrac et Eddy de Balme (Cachet Noir), arrêté. Il nous a déclaré : « Happy Monarch progresse très bien. Il fallait peut-être du temps à ce cheval. Je pense que la faute au gros open-ditch coûte la victoire à Starlet du Mesnil. C’est une crack pouliche ! Le Listrac a effectué une très belle rentrée. Ce sont des conditions de course compliquées pour lui. Quant à Eddy de Balme, il a été battu durant toute la course. Il m’a énormément déçu. Je le voyais bien faire, très sincèrement, car il avait réalisé une rentrée à Pau au cours de laquelle il manquait un peu. Happy Monarch va continuer jusqu’au Grand Steeple dans lequel nous verrons s’il a le niveau. Avec Starlet du Mesnil et Le Listrac, nous allons courir les préparatoires. Peut-être que Le Listrac ira sur le Grand Steeple. Il fait une drôle de ligne droite et si le terrain s’alourdit et que la distance s’allonge, ça ne devrait pas le gêner. Starlet du Mesnil pourrait aller sur une épreuve comme le Prix Murat (Gr2). Je ne veux pas leur donner de courses dures en vue des prochains Grands Steeples. Quant à Eddy de Balme, il ira lui aussi sur les Groupes préparatoires au Grand Steeple, mais il faut que je le retrouve. »

Test concluant pour Starlet du Mesnil. Starlet du Mesnil a confirmé tout son talent en steeple, même si elle s’est beaucoup donnée. Son jockey, Bertrand Lestrade, a dit au micro d’Equidia : « Je me suis trompé, je n’ai pas pris le bon Devin (rire) ! C’est une jument qui n’est pas très évidente lors de ses rentrées. Elle avait fait la même chose au deuxième semestre de l'année dernière. Elle est très dure à gérer. Je suis venu prendre la tête car elle saute très bien. La course n’était pas très rythmée et derrière, je rongeais mon frein. Elle m’a presque fait des bêtises à force de trop tirer. Devant, nous voyons bien qu’elle a beaucoup de marge car sur la plage d’Auteuil et l’open ditch, elle fait de grosses fautes en faisant d'énormes sauts et malgré cela, si elle avait eu plus de métier, j'aurais sans doute gagné. Le test est concluant car si on règle son comportement, je pense qu'elle va pouvoir regarder au moins les bons sur 4.400m droit dans les yeux. » Propriétaire-éleveur de Happy Monarch et Starlet du Mesnil, Antonia Devin a ajouté : « Starlet du Mesnil a eu une course assez difficile. J’aurais préféré qu’elle reste derrière un peu plus longtemps. La course n’avançait pas et elle était très enthousiaste. Elle a un cœur énorme et j’espère qu’elle va très bien récupérer. Mes deux chevaux sont tous les deux programmés pour le Grand Steeple. D’autant plus après leur performance aujourd’hui. »

Et dire que Rosario Baron est encore immature. Depuis l’automne 2021, Rosario Baron n’a cessé de progresser. Il a patienté en sixième position avant de faire mouvement sur la piste intérieure. Dans la ligne droite, il s’est montré très courageux pour conclure troisième. Une performance prometteuse. Son entraîneur, Daniela Mele, nous a dit : « Aujourd'hui, c'était un test. Le cheval me plaît beaucoup, il est resté en forme, et j'ai donc décidé de tenter cet engagement. Il progresse tout le temps, c'est super ce qu'il fait. En plus, il a consommé un peu en début de parcours, ce qui lui coûte peut-être un meilleur classement. Il décompose ses sauts et est encore immature, par rapport à d'autres qui connaissent Auteuil comme leur poche. Il n'ira pas sur le Grand Steeple cette année : j'ai un bon cheval et j'ai envie de prendre mon temps avec lui. S'il reste bien, il pourrait recourir une préparatoire, mais il pourrait aussi avoir un break : il revient quand même de Pau. Nous allons voir comment il va rentrer. » Jockey de Rosario Baron, Romain Julliot a ajouté : « Le cheval a donné tout ce qu’il a. J’ai mis un peu de temps avant de le ranger pour trouver ma place. Tout le monde voulait aller le long du rail, comme la piste est neuve. Après, cela s’est décanté. Il a donné le meilleur de lui-même. En plus, il était prêt. Il court vraiment bien. S’il avait été épaulé dans la ligne droite, je pense qu’il aurait été deuxième. »

PEDIGREE WEATHERBYS

https://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2022/HAPPYMONARCH.pdf

Un fils de Ladies Choice. Élevé par sa propriétaire, Happy Monarch est un fils de Saint des Saints (Cadoudal), étalon au haras d'Étreham, et de Ladies Choice (Turgeon), lauréate de cinq courses en obstacle dont le Prix Fleuret (Gr3) et deuxième des Prix Jean Stern (Gr2), Duc d'Anjou et Christian de Tredern (Grs3). C'est le frère de Kings Cross (King's Theatre), vainqueur à trois reprises sur les gros obstacles, et surtout le propre frère de Lord du Mesnil, lauréat du Grand National Trial Handicap Chase (Gr3).

La deuxième mère, Ladies View (Comrade in Arms), a gagné cinq courses, dont le Prix Duc d'Anjou (Gr3). Outre Ladies Choice, elle a donné Ladytown (Turgeon), lauréate du Prix Prince d'Écouen (L) et troisième du Prix Christian de Tredern, Ladies Vision (Turgeon), deuxième du Prix Finot (L), et Ladies Wish (Turgeon), à l'origine de Dream Wish (Dream Well), gagnant du Prix Congress (Gr2).

La troisième mère, Ballyshannon (Rex Magna), est notamment l'aïeule du champion Shannon Rock (Turgeon), vainqueur du Prix La Haye Jousselin et deuxième à quatre reprises du Grand Steeple-Chase de Paris (Grs1).

 

 

 

Green Dancer

 

 

Cadoudal

 

 

 

 

Come to Sea

 

Saint des Saints

 

 

 

 

 

Pharly

 

 

Chamisène

 

 

 

 

Tuneria

HAPPY MONARCH ** (H7)

 

 

 

 

 

 

Caro

 

 

Turgeon

 

 

 

 

Reiko

 

Ladies Choice

 

 

 

 

 

Comrade in Arms

 

 

Ladies View

 

 

 

 

Ballyshannon