Saudi Derby (Gr3) : Pinehurst, le speed américain… et Flavien Prat

International / 26.02.2022

Saudi Derby (Gr3) : Pinehurst, le speed américain… et Flavien Prat

Riyad (KSA), samedi

Le festival des jockeys français s’est confirmé dans le Saudi Derby (Gr3). L’américain Pinehurst (Twirling Candy) était le favori logique. Et Flavien Prat a fait le job ! Le pensionnaire de Bob Baffert a été capable de s’adapter à un dirt très différent de celui qu’il connaît en Californie. Pinehurst a mis la pression à l’animateur, I Am Magic (Magician), suivi de près par le géant japonais Consigliere (Drefong). Pinehurst a pris l’avantage à la fin du tournant mais il n’a pas fait le trou. Consigliere lui a donné du fil à retordre, mais en vain. L’autre japonais, Sekifu (Henny Hughes), a terminé comme une flèche, refaisant une dizaine de longueurs dans la ligne droite pour se classer deuxième à une demi-longueur du lauréat.

Un Derby de consolation pour Baffert. Le Japon n’a pas réussi le coup de trois dans le Saudi Derby. Mais il est sorti grandi de la confrontation sur le dirt avec un lauréat de Gr1 américain. Pinehurst n’a pas la classe pour le Kentucky Derby mais il a tout de même des références. Flavien Prat a expliqué : « Il est bien parti et je ne voulais pas prendre la tête à tout prix. Je l’ai gardé dans son train et le poulain a fait le job de belle manière, il est reparti sous les attaques. » Jimmy Barnes, assistant de Bob Baffert, a ajouté : « Il a bien voyagé et s’est bien adapté à Riyad. C’est une belle victoire. Nous allons discuter avec le patron de la suite de son programme. » Pour l’instant, Pinehurst n’a pas le droit de courir le Kentucky Derby (comme tous les Baffert). Les deux japonais sont engagés à la Triple Couronne.

La réussite de Twirling Candy. Pinehurst est passé deux fois en vente publique. Il a été adjugé à 180.000 $ (160.000 €) chez Keeneland November et revendu 385.000 $ (343.000 €) au syndicat The Avengers. Son père, Twirling Candy (Candy Ride), lauréat des Malibu Stakes (Gr1) sur 1.400m à la fin de sa campagne de 3ans, a fait ses débuts à 15.000 $ (13.300 €) en 2012. Il a produit dix lauréats de Groupe, dont sept de Gr1 et son tarif est monté à 60.000 $ (53.500 €). La mère, Giant Win (Giant’s Causeway), a couru une seule fois. La deuxième mère a donné First Passage (Giant’s Causeway), lauréate des Azalea Stakes (Gr3) et mère de la gagnante de Gr3 Berned (Bernardini). La troisième mère, Win’s Fair Lady (Dehere), lauréate black type, est une sœur de Graeme Hall, gagnant de trois Grs2 et placé de Gr1.

Giant Win a un 2ans par Cairo Prince (Pioneerof the Nile) et un yearling par Liam’s Map (Unbridled’s Song).

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.