Demain à Compiègne : Le retour d’Influx

Courses / 12.03.2022

Demain à Compiègne : Le retour d’Influx

12 H 35 • COMPIÈGNE • PRIX DE L’ARTOIS

Classe 3 - 4ans et plus - 1.800m

Le retour d’Influx

Absent depuis sa sixième et dernière place, le 6 juin, du Grand Prix de Chantilly (Gr2), Influx (Golden Horn) effectuera son retour dans ce Prix de l’Artois (Classe 3). Désormais entraîné par Francis-Henri Graffard, le représentant de Prime Equestrian peut espérer faire une rentrée victorieuse. The Laureate (Soldier Hollow) avait également montré d’évidents moyens en début de carrière. Plus revu depuis sa troisième place acquise l’an passé dans le Prix Maurice Caillault (L), le pensionnaire de Mauricio Delcher Sanchez tentera de rattraper le temps perdu. Adepte des pistes assouplies, Ugotthelook (Uncle Mo) effectuera lui aussi sa réapparition après une longue absence. Le 16 août, pour sa dernière sortie, il se classait quatorzième d’un gros handicap sur l’hippodrome de Clairefontaine. Enfin, Simons King (Kingman) est un possible candidat pour les premières places. Le 12 janvier, le nouveau représentant de la Stall Picadilly s’est classé sixième d’une Classe 3 sur la PSF de Deauville.

13 H 40 • COMPIÈGNE • PRIX DE L’AMIÉNOIS

Maiden - 3ans - 1.800m

Once le mériterait

Ils seront dix poulains et pouliches à tenter d’ouvrir leur palmarès dans ce Prix de l’Amiénois (Maiden). Régulière en trois sorties, Once (Tamayuz) retrouvera le gazon qu’elle n’a plus foulé depuis sa troisième place acquise, lors de ses débuts, dans l’important Prix de Toutevoie (Inédites) à Chantilly. Lors de sa plus récente sortie, le 30 novembre, la pensionnaire de Fabrice Chappet finissait deuxième d’un maiden sur la PSF de Deauville. À l’aise en terrain bien souple, Messagin a Bottle (Literato) vient de se classer sixième à Chantilly, le 24 février, d’un Prix du Four à Tuile (Maiden). Pour son retour sur le gazon, le pensionnaire de Charlotte Alesi peut espérer lutter pour les premières places. Au mois de novembre à Saint-Cloud, Messagin a Bottle avait nettement dominé Kourkoum (Al Wukair) dans le Prix Banskee (Maiden). Dimanche, ils s’affronteront une nouvelle fois. Quatrième pour ses débuts sur la PSF de Chantilly, le 7 février, dans le Prix des Gazons de Coye (Maiden), Vega of Saints (Lope de Vega) avait contre elle de débuter face à des éléments qui étaient, pour la plupart, plus expérimentés. Elle peut espérer un bon classement.