Aujourd’hui aux courses - Saint-Cloud : Skalleti ou le retour du printemps

Courses / 18.03.2022

Aujourd’hui aux courses - Saint-Cloud : Skalleti ou le retour du printemps

17 H • SAINT-CLOUD • PRIX EXBURY

Gr3 - 4ans et plus - 2.000m

Skalleti ou le retour du printemps

La saison de plat est bien lancée ! Le Prix Exbury (Gr3), premier Groupe de la saison en France – et premier Groupe de la saison européenne sur le gazon – rassemble neuf candidats, dont l’un des héros français de ces dernières années : Skalleti (Kendargent). Désormais âgé de 7ans, le représentant de Jean-Claude Seroul est l’un des meilleurs chevaux français et reste sur une grande année 2021, où il a gagné l’Ispahan et le Grosser Dallmayr-Preis (Grs1). Comme l’an passé, il entame sa saison dans l’Exbury et va donc défendre son titre dans l’épreuve. Le terrain ne sera pas lourd mais il devrait être bien assoupli, ce qui lui plaira. Jérôme Reynier présente aussi Road to Arc (Planteur), pas revu depuis sa victoire dans le Gran Premio del Jockey Club (Gr2). Cheval de terrain lourd, il devra rendre du poids à ses adversaires, comme Skalleti, mais il n’a pas la classe de ce dernier.

Pretty Tiger à la maison. Deux sorties à Saint-Cloud et deux victoires. Pretty Tiger (Sea the Moon) se plaît au Val d’Or. Il a laissé une belle impression pour sa rentrée victorieuse dans le Grand Prix de la Riviera Côte d’Azur - Jacques Bouchara (L), s’imposant avec style. C’est un bon poulain, qui appréciera le terrain souple et, avec une course dans les jambes et deux kilos de moins que Skalleti, il a le droit de le faire galoper. Dawn Intello (Intello) est aussi un bon élément. Sa rentrée dans le Prix Darshaan (Classe 1) l’aura avancé et il peut prendre au moins une bonne place. André Fabre aligne Mr de Pourceaugnac (Camelot), pas revu depuis sa deuxième place, à une tête de la victoire, dans le Prix du Conseil de Paris (Gr2) l’an passé. Il a progressé en 2021 mais doit encore faire ses preuves face à cette opposition.

Le palmarès (Année/Lauréat/Entraîneur). 2021 : Skalleti (J. Reynier). 2020 : Simona (F.-H. Graffard). 2019 : Soleil Marin (A. Fabre). 2018 : Air Pilot (R. Beckett). 2017 : Cloth of Stars (A. Fabre).

13 H 58 • SAINT-CLOUD • PRIX FRANÇOIS MATHET

L - 3ans - 2.100m

Vers un match Jérôme Reynier vs André Fabre

Ils seront six poulains à tenter de succéder à Pretty Tiger (Sea The Moon), le lauréat de l’édition 2021 du Prix François Mathet (L). Désinvolte lauréat du Prix Sky Lawyer (Classe 1) et du Prix Policeman (Classe 1) à Cagnes-sur-Mer, Marianachic (Authorized) passera son premier test en région parisienne. Ses limites sont pour le moment inconnues. Le tandem Jean-Claude Seroul et Jérôme Reynier aligne également Esprit Joyeux (Charm Spirit). Récent septième du Prix de la Californie (L), il s’élancera plutôt dans la peau d’un outsider.

André Fabre conduit l’opposition. Également doublement présent dans la colonne des entraîneurs, André Fabre a aligné Jasperoid (Galileo) – seul français engagé dans le Derby d’Epsom (Gr1) – et Best Years Yet (Mastercraftsman). Absent depuis sa victoire acquise sur le mile du Val d’Or, le 10 novembre, Jasperoid dominait notamment Sir Bob Parker (Siyouni), un pensionnaire estimé de l’écurie de David Menuisier. Rallongé, il sera associé à Olivier Peslier. Quant à Best Years Yet, il effectuera également sa rentrée. Le 10 novembre à Saint-Cloud, à l’occasion de sa deuxième sortie, le représentant de Sean Mulryan ouvrait brillamment son palmarès dans un maiden sur 2.000m. Discret à 2ans, Kingdom (The Grey Gatsby) s’est pleinement révélé cet hiver sur la Côte d’Azur. Deux fois deuxième au niveau maiden, le pensionnaire d’Henri-Alex Pantall a finalement pu trouver son jour, le 23 février, en remportant le Prix de la Promenade de la Plage (Maiden). Également remarqué sur la Riviera, Bennetot (Ectot) s’est imposé de belle manière lors de ses débuts dans le Prix du Suquet (Inédits). Envisagé également au départ du Prix Omnium II (L), son entourage a finalement pris la décision de l’aligner dans le François Mathet.

14 H 33 • SAINT-CLOUD • PRIX LA CAMARGO

L - 3ans - Femelles - 1.600m

Bahasa ou la grande forme de la Team Ferland

L’an passé, la lauréate du Prix La Camargo (L), Sweet Lady (Lope de Vega), avait ensuite confirmé ses ambitions classiques en se classant proche quatrième de l’Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). À 2ans, Bahasa (Siyouni) s’est classée troisième du Prix d’Aumale (Gr3), avant de confirmer en prenant la deuxième place du Grand Critérium de Bordeaux - Prix du Hong Kong Jockey Club (L). L’élève et représentante de l’écurie Wertheimer & Frère était dominée par Singforthemoment (No Nay Never), sa compagne d’entraînement. Elle sera intéressante à suivre pour sa première tentative à 3ans.

Jean-Claude Rouget puissance deux. Pour mener l’opposition, Jean-Claude Rouget délègue deux de ses pensionnaires. Gagnante à 2ans du Critérium de l’Ouest (L), Ataared (Muhaarar) avait conclu son année par une quatrième place dans le Prix des Réservoirs (Gr3). Moins expérimentée, Montmirail (Literato) a débuté sa carrière du côté de l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer. Lauréate de son maiden, le 3 février, en terrain très souple, l’élève de l’écurie La Vallée Martigny montera une sérieuse marche. De plus, en débutant, Montmirail avait été dominée par Katoucha (Almanzor), qui a été alignée dans la Camargo par son entraîneur, Fabrice Vermeulen. Ayant recouru une autre fois, Katoucha s’est classée deuxième d’une Classe 2 à Cagnes. Récente lauréate du Prix de la Californie (L), Indian Wish (The Grey Gatsby) est donc la deuxième pouliche au départ du Prix La Camargo à avoir déjà brillé à ce niveau. Deuxième du Critérium de l’Ouest (L) et cinquième du Prix de Condé (Gr3), Hot Queen (Recorder) fera sa rentrée. Avec huit sorties à 2ans, la pensionnaire de Pia et Joakim Brandt est de loin la plus expérimentée du lot. Lauréate de son maiden à Lyon-Parilly, en terrain très souple, le 10 octobre, Know Thyself (Galileo) peut espérer jouer un bon rôle pour sa rentrée.

15 H 50 • SAINT-CLOUD • PRIX OMNIUM II

L - 3ans - Mâles - 1.600m

André Fabre est bien armé

Gagnant du Prix Thomas Bryon - Jockey Club de Turquie (Gr3), Dreamflight (Frankel) avait ensuite conclu son année 2021 par une septième place dans le Critérium International (Gr1). Associé à Olivier Peslier, l’élève et représentant de Lady Bamford sera intéressant à revoir. Également entraîné par André Fabre, Mathletic (Kingman) n’a lui jamais connu la défaite en deux sorties. Absent depuis sa victoire à Chantilly, le 11 septembre, dans le Prix des Aigles (Classe 2), il avait résisté d’une courte tête à la prometteuse Osmose (Zoffany). Mathletic passera son premier vrai test.

Le retour de My Fancy. Plus revue depuis son succès, en terrain lourd, dans un Prix Herod (L), My Fancy (Myboycharlie) devrait mener l’opposition. Restant lui aussi sur un succès à ce niveau de compétition, dans le Prix Isonomy (L), Mister Saint Paul (Dariyan) n’aura probablement pas le terrain bien souple qu’il affectionne. Green Fly (Frankel) n’est pas facile à saisir : il a conclu quatrième du Prix des Chênes (Gr3) puis sixième du Haras de Bouquetot - Critérium Arqana (Classe 2) sur une piste pénible qui ne lui a certainement pas convenu. Le pensionnaire de Jean-Claude Rouget devrait trouver un terrain souple dans l’Omnium II et on ne sait pas trop si cela lui plaira. Récent deuxième d’une Classe 2 au Bouscat pour sa rentrée, Touristic (Frankel) est présenté par l’entraîneur tenant du titre, Christophe Ferland, qui avait gagné l’Omnium II l’an passé avec Galik (Galiway). Deuxième du Prix de la Californie (L), Nirlliit (Iffraaj) fait partie des concurrents qui peuvent espérer un bon classement. Dans un profil similaire, Valmer Magic (Gris de Gris) a fait impression lors de son succès à Deauville, le 8 janvier, dans le Caro (Classe 2). Associé à Marie Velon, il va découvrir le gazon en compétition. Enfin, récent deuxième d’une Listed sur le mile de Meydan, Mr Professor (Profitable) sera confié à Christophe Soumillon.