BREEZE UP ARQANA, CLASSIQUE PAR NATURE

Institution / Ventes / 19.03.2022

BREEZE UP ARQANA, CLASSIQUE PAR NATURE

BREEZE UP ARQANA

CLASSIQUE PAR NATURE

Après deux années d’expatriation en Grande-Bretagne en raison du Covid, la breeze up Arqana revient à Deauville, les 12 et 13 mai prochains. Une localisation "classique" pour une vente qui l’est tout autant.

Il y a dix ans, Lucayan (Turtle Bowl) remportait la Poule d’Essai des Poulains et devenait ainsi le premier gagnant classique issu de la breeze up Arqana. Le cheval, qui avait été préparé aux ventes par Philip Prévost-Baratte, a en quelque sorte jeté les bases de ce qui allait devenir l’identité de la vente de 2ans montés "à la française" : un individu pas forcément précoce, jugé sur un canter propre sans être trop poussé, et qui arrive à maturité à 3ans. En 2009 (année où Tamazirte, issue de cette vente, termine deuxième à une demi-longueur seulement de la Poule d’Essai des Pouliches…), Arqana fait un choix payant : celui de décaler sa breeze up d’un mois. Plutôt que de vendre les 2ans en avril, comme ses concurrents anglais ou irlandais, l’agence deauvillaise se démarque et adosse sa vente aux Poules d’Essai. Résultat immédiat : le chiffre d’affaires bondit de 25 %. Il ne cessera ensuite de progresser, et l’an dernier, malgré le contexte économique peu propice, il dépasse pour la première fois les 15 millions d’euros. Le changement de date n’est évidemment pas la seule explication de ce véritable boom. Arqana a su attirer au fil des ans des acheteurs, séduits par les résultats en courses des graduates de cette vente, et les meilleurs préparateurs de 2ans, dans leur grande majorité basés en Irlande. Catalogue de grande classe, portefeuille de clients internationaux, et concrétisation sur les pistes : le cercle vertueux était en route… Il continue de tourner depuis.

Lucayan n’est en effet pas resté l’unique lauréat classique issu de cette vente. En 2014, The Grey Gastby (Mastercraftsman) remporte le Qatar Prix du Jockey Club. En 2018, Teppal (Camacho) gagne la Poule d’Essai des Pouliches, alors que quelques semaines plus tard, Homérique (Exchange Rate) se classe troisième du Prix de Diane Longines (Gr1). Le succès dans le Diane arrive en 2019 grâce à Channel (Olympic Glory). La même année, un graduate de la breeze up Arqana gagne un classique sur le dirt américain ! Il s’agit de War of Will (War Front), lauréat des Preakness Stakes… Mshawish (Medaglia d’Oro) avait montré la voie dès 2016 en remportant le Donn Handicap sur le dirt de Gulfstream Park. Des chevaux comme Été Indien (Summer Front), troisième du Florida Derby (Gr1) en 2020, ou Mr Monomoy (Palace Malice), gagnant de Gr2 sur le dirt, ont définitivement fini de convaincre les Américains de la qualité des chevaux proposés par Arqana. Summer Romance (Kingman), la gagnante des Balanchine (Gr2) 2021, en a fait de même dans le Golfe !

Plus généralement, la breeze up Arqana sort chaque année, si ce n’est des lauréats classiques, au moins des performers au niveau Gr1. Tropbeau (Showcasing) est passée tout près de son Gr1 l’an passé en se classant deuxième du Larc Prix Maurice de Gheest. Duhail (Lope de Vega) avait lancé sa saison 2021 par une victoire dans le Prix du Muguet (Gr2). C’est simple : au fil de tous ces succès internationaux au plus haut niveau, la breeze up est devenue un véritable étendard pour Arqana, un rendez-vous éminemment stratégique pour drainer une clientèle vers les ventes de yearlings. Pour le dire autrement : de cette vente de 150 chevaux dépendent en partie les différentes ventes de yearlings de l’agence !

Malavath et les autres pour 2022. L’édition 2021 de la breeze up a sorti Malavath (Mehmas), gagnante du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2) et remarquable deuxième de la Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf (Gr1). Elle fait partie des espoirs classiques, à l’image de ses contemporains : Cash (Shamardal), Chancellery (Medaglia d’Oro), Eldar Eldarov (Dubawi), Mare Nostro (Almanzor), Mascagni (Siyouni), Knight of Honour (Decorated Knight), Thunder Roar (Night of Thunder), Tylos (Night of Thunder), ou Wakaburn (Wootton Bassett).

Avec de tels atouts, la breeze up Arqana devrait conforter sa place de leader mondial en termes de résultats sur la piste. Un bon argument pour aller à la conquête de nouveaux marchés, en Asie comme dans le Golfe. L’équipe d’Arqana ne ménage pas ses efforts dans ce but, et les dernières opérations de prospection en Arabie Saoudite devraient rapidement porter leurs fruits. Cela tombe bien, le catalogue 2022 qui vient d’être mis en ligne, et peut être consulté en cliquant ici (avec ce lien : https://www.arqana.com/catalogue/breeze_up_deauville_12_may_2022/293), est de taille à attirer ce genre de clientèle !