Burj Nahaar (Gr3) : Desert Wisdom, maiden en Europe, se révèle

International / 05.03.2022

Burj Nahaar (Gr3) : Desert Wisdom, maiden en Europe, se révèle

Burj Nahaar (Gr3)

Desert Wisdom, maiden en Europe, se révèle

Pour gagner sur le dirt de Meydan, il faut aller devant ! Mais ce n’est pas toujours vrai et Desert Wisdom (Dubawi) l’a démontré dans le Burj Nahaar (Gr3), la préparatoire pour le Godolphin Mile (Gr2). Le pensionnaire d’Ahmed Al Shemaili faisait ses débuts dans le Carnival. Après avoir ouvert son palmarès en décembre à Jebel Ali, il avait pris deux places à Meydan dans les réunions du dimanche et venait de décevoir dans le Jebel Ali Mile (Gr3). Adrie de Vries l’a positionné parmi les derniers dans une course animée par Soft Whisper (Dubawi) et le "FR" Royal Mews (Siyouni). Il a attendu son heure et, quand tout s’est ouvert à la corde, il a placé une bien jolie pointe de vitesse pour dominer Mubakker (Speightstown) et Tuz (Oxbow). Adrie de Vries était surpris, plus par la cote du poulain que par le succès : « Il est encore tout neuf et il progresse à chaque course. En dernier lieu, dans le Jebel Ali Mile (Gr3), il n’a pas performé comme son entourage l’espérait, mais il avait des excuses. Il peut jouer un rôle dans le Godolphin Mile. »

Godolphin l’a vendu pour 17.000 . Desert Wisdom avait montré très peu dans ses deux sorties en Europe pour Charlie Appleby. Il a été castré et envoyé à Dubaï où, en septembre, il est passé sur le ring des ERA Racing Dubai Sale. C’est pour 70.000 dirhams (17.300 €) qu’Hassan Al Hammadi s’est assuré le poulain. Le jeune entraîneur Ahmed Al Shemaili a fait un grand travail avec Desert Wisdom et il a décroché son premier succès de Groupe.

Le frère de Wild Beauty. Desert Wisdom est un pur produit de l’élevage Godolphin et il est le 146e gagnant de Groupe de son père Dubawi (Dubai Millennium). Son achat à la vente des chevaux à l’entraînement s’est passé la veille du succès dans les Natalma Stakes (Gr1) de sa sœur Wild Beauty (Frankel). La mère, Tulips (Pivotal), a fait carrière en France chez André Fabre et a montré beaucoup de vitesse en remportant le Prix Cérès (L) et en prenant des places dans le Prix du Palais-Royal (Gr3) et le Prix de Meautry (Gr3). Elle a donné deux autres gagnants, dont Swift Rose (Invincible Spirit), deuxième des UAE Oaks (Gr3). La troisième mère, Cherokee Rose (Dancing Brave), a gagné le Prix Maurice de Gheest (Gr1) et la Sprint Cup (Gr1) sous l’entraînement de John Hammond.

Tulips a un yearling par Frankel.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.