C’est reparti à Compiègne

Courses / 05.03.2022

C’est reparti à Compiègne

C’est reparti à Compiègne

Compiègne organise mercredi sa première réunion de l’année, une réunion 100 % obstacle. Antoine Gilibert, le président de la Société des courses, fait le point à quelques jours de la reprise.

Avec notamment le Prix d’Essai des Poulains (Haies, inédits) et le Prix Durtain (L, haies), cette première réunion de l’année sur l’hippodrome du Putois s’annonce prometteuse. « Nous avons hâte de reprendre, qui plus est sans le masque, nous a confié Antoine Gilibert. Nous suivons les engagements avec attention et, visiblement, nous devrions avoir un nombre de partants assez correct. Vendredi, les pistes ont été mesurées à 4,3 pour celle de haies et 4 pour le steeple, mais cela peut bien sûr évoluer en fonction de la météo. »

Une décision forte pour faire revenir le public. La pandémie aura bouleversé bien des choses, notamment les habitudes du public qui, en raison du huis clos et des contraintes sanitaires, a déserté certains champs de courses. « Avec le conseil d’administration de la Société des courses, nous avons pris la décision de ne plus faire payer les entrées sur l’hippodrome durant tout le mois de mars. L’an dernier, nous avons rencontré de grandes difficultés à faire revenir le public. Nous allons beaucoup communiquer sur les réseaux sociaux et dans la presse locale et nous verrons bien ce que cela donne, surtout le week-end. »

L’autre nouveauté pour le public, mais aussi pour les professionnels, concerne l’offre de restauration. Pour 2022, la Société des courses a fait appel à nouveau traiteur, Les 3 Bouchées, pour s’occuper du restaurant de l’hippodrome. « Le restaurant de l’hippodrome a une très bonne image. Ce nouveau traiteur, très réputé dans la région, arrive avec une gamme de produits différente, mais nous allons toujours rester dans les mêmes budgets », a précisé Antoine Gilbert.

De nouvelles stalles de départ. L’investissement le plus lourd mené cette année concerne les boîtes de départ. Les stalles qui avaient été prêtées provisoirement par France Galop sont reparties, et désormais Compiègne dispose de ses propres boîtes. « C’est notre principal investissement. Les nôtres dataient vraiment. De petites améliorations ont été apportées sur les obstacles, mais aucun changement majeur n’est à noter. Par ailleurs, et comme sur tous les hippodromes, beaucoup de petits travaux sur les bâtiments – nombreux à Compiègne – ou en matière de sécurité électrique ont été menés, et nous avons bien sûr pris le plus grand soin de nos pistes pendant la trêve. »

Les grandes dates de la saison à Compiègne

Mercredi 6 avril Prix Journaliste (Gr3, Steeple-Chase)

Mardi 26 avril Prix Hopper (Gr3, Steeple-Chase)

Jeudi 5 mai Prix Romati (Gr3, Steeple-Chase)

Samedi 25 juin Grand Prix de Compiègne (L, plat)

Mardi 27 septembre Prix La Gascogne (Gr3, Steeple-Chase)

Samedi 29 octobre Grand Steeple-Chase de Compiègne (Gr2, Steeple-Chase)

Mercredi 30 novembre Prix General de Saint-Didier (Gr3, haies)

Prix Leopold d’Orsetti - Grande Course de Compiègne (Gr3, haies)