Dans les cuisines des grands éleveurs  : Grandcamp continue à miser sur les étalons français

Élevage / 03.03.2022

Dans les cuisines des grands éleveurs : Grandcamp continue à miser sur les étalons français

À la manière des grands chefs, ils ont leurs secrets pour élaborer les champions de demain… Jour de Galop vous propose une immersion dans les cuisines des éleveurs du top 40 de plat et d'obstacle (en 2021) qui ont bien voulu nous dévoiler leurs plans de monte pour la saison 2022. Aujourd’hui, nous avons rendez-vous avec Éric Lhermite (haras de Grandcamp).

Éric Lhermite et sa famille a toujours tiré son épingle du jeu en soutenant les étalons maison : « Avec des budgets raisonnables, nous arrivons à acheter des juments capables de donner régulièrement des black types, tout en soutenant les étalons stationnés au haras ! » D’une manière générale, l’homme du haras de Grandcamp aime aller aux étalons français… ce qui lui a bien réussi jusqu’alors !

Un vrai papier "Grandcamp". Eudaimonia (Vision d'État) représente un vrai croisement "Grandcamp", son père et son père de mère ayant fait la monte dans son haras de naissance. Bien gérée par John Hammond en première partie de carrière, la jument s’affirme avec l’âge. Troisième du Prix du Conseil de Paris (Gr2) et deuxième du Premio Lydia Tesio (Gr2), elle s’est classée troisième du Prix de l'Opéra (Gr1). Sa mère, Elenya (Lawman), a pris la deuxième place du Prix Miss Satamixa (L) et d'une Listed en Allemagne. Éric Lhermite explique : « Elle va à Victor Ludorum (Shamardal). Le croisement semble fonctionner sur le papier. C’est un bon 2ans qui a confirmé et duré. Son papier est bon. Elenya a beaucoup de taille mais elle produit un peu plus petit qu’elle. C’est plutôt le père qui a apporté l’aptitude au souple d’Eudaimonia. »  Il poursuit : « Les filles de Lawman réussissent bien au haras, avec en particulier Battaash (Nunthorpe Stakes, deux fois, King's Stand Stakes & Prix de l'Abbaye de Longchamp, Grs1). »

Les stars du haras. Over Reacted (Planteur), troisième d'un Prix d'Arenberg (Gr3), est la mère de La Combattante (Shalaa), bonne lauréate son maiden en dernier lieu : « Elle a un 2ans par Dabirsim (Hat Trick). Il est estimé par Didier Guillemin, un entraîneur avec lequel nous aimons travailler. Avec lui, on sait où on va. Over Reacted est suitée d’un mâle de Siyouni (Pivotal). Je n’ai pas encore fait son croisement 2022 ! La Combattante semble en pleine progression. J’ai acheté Over Reacted au-delà de notre budget habituel car elle était belle et black type... Étant de la lignée de Danehill (Danzig), je l’avais achetée spécialement pour aller à Dabirsim. »

Twilight Tear (Rock of Gibraltar) a déjà donné Cœur de Beauté (Dabirsim), lauréate du Prix Imprudence (Gr3) et deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), mais également Cœur de Pierre (Zanzibari), lauréate du Prix de Bonneval (L) et plusieurs fois placé de Groupe : « Nous soutenons beaucoup les étalons de la maison, et dans ce cadre, elle nous a donné deux bons chevaux. Cette année, elle va à Zarak (Dubawi). Twilight Tear n’a coûté que 15.000 Gns à Newmarket. Si on y reste du matin au soir, on peut tomber sur une bonne jument lorsque le marché a un creux. Twilight Tear est dotée d'un grand papier maternel. Il y avait un trou d’une génération et il a fallu un peu travailler nous-mêmes sa page. »

Danseuse Corse (Danehill Dancer) est la mère de Different League (Dabirsim), lauréate des Albany Stakes (Gr3), mais également placée des Cheveley Park Stakes et du Darley Prix Morny (Grs1)… C’est une sœur de Corse (Indian Ridge), qui a donné deux gagnants et est une demi-sœur de Carrowkeel (Waajib), lauréat des Middle Park Stakes (Gr1) : « Danseuse Corse produit en association avec monsieur et madame Le Hegarat. Elle est pleine de Lawman… et retourne à Dabirsim. Sa fille, Galtika Coat Frity (Doctor Dino), est pleine de Dabirsim. Son autre fille Whipcorse (Whipper) a donné plusieurs Dabirsim, dont Foxy Rascal, lauréat à 2ans en Angleterre. Elle va à Golden Horde (Lethal Force)… pour changer un peu ! »

Mère du bon Tibasti (Dabirsim), pris en 45,5 de valeur, Almahroosa (Dubawi) est elle-même une fille de Thakafaat (Unfuwain), lauréate des Ribblesdale Stakes (Gr2, 2.400m). Sa deuxième mère a donné l'étalon Power (Oasis Dream), vainqueur des 2.000 Guinées irlandaises et des National Stakes (Grs1) : « Almahroosa a une bonne yearling par Dabirsim et elle retourne à cet étalon. Elle est suitée de Zarak. » De la même souche, Pride of Princess (Pivotal) va à Van Beethoven. Un jeune étalon qui va aussi saillir Under (Kitten’s Joy), de la proche famille de Soleil Marin (Kendargent).

Les nouvelles juments. Parmi les acquisitions des Lhermitte, il faut citer Geneva Spur (Distorted Humor). Dotée d’une belle page de catalogue, c’est la sœur de Second Step (Dalakhani), lauréat du Grosser Preis von Berlin (Gr1) : « Elle va à Victor Ludorum. Nous n’avions pas réussi à avoir une jument pleine de Persian King (Kingman) l’année dernière. Or elle était pleine de cet étalon. » Produit du haras, Evasive's First (Evasive) a gagné le Prix des Chênes (Gr3). Sa sœur Zazie Top (Siyouni) « va soutenir l’étalon maison Van Beethoven (Scat Daddy). »

Flight of Thunder (Night of Thunder) est la sœur de Twilight Gleaming (National Defense), gagnante du Breeders’ Cup Juvenile Turf Sprint (Gr2) et une nièce de Reach for the Moon (Sea the Stars), lauréat des Solario Stakes (Gr3) : « La famille croise bien avec Sea the Stars (Cape Cross), elle a va donc à Cloth of Stars (Sea the Stars). Il produit des poulains plaisants. C’est un coup de poker raisonnable… Et c’est une fille de Night of Thunder (Dubawi), un nom qui parle à tout le monde. »

Damkena (Kendargent) est la sœur de Kendam (Kendargent), gagnante du Prix Eclipse (Gr3) : « Elle a un produit de Dabirsim et est pleine de Galiway (Galileo), un croisement qui fonctionne remarquablement bien. J’attends pour faire son croisement 2022. »

Rose Vita (Sageburg) est une sœur de Jimmy Two Times (Kendargent), lauréate du Prix du Muguet (Gr2) : « Elle va à The Grey Gatsby (Mastercraftsman) un étalon qui débute bien au haras. »

Sound of the Sea (Acclamation) a une 2ans intéressante chez Pascal Bary : « Elle va à Hello Youmzain (Kodiac). »

L’obstacle aussi. Dercia (Raven's Pass), issue d’une bonne souche Aga Khan, a produit Sunday Best (Dabirsim), vu deux fois dans les Groupes l’an dernier à 2ans : « Son papier est mixte. Elle a un yearling de Saint des Saints (Cadoudal). Elle a un bon foal de Nirvana du Berlais (Martaline) et elle va à Doctor Dino (Muhtathir). Sa fille Tincia (Tin Horse) est suitée de Nirvana du Berlais, que j’aime beaucoup. Elle va à Bathyrhon (Monsun). » L’étalon du haras Martinborough (Deep Impact) « connaît un succès grandissant en obstacle où il apporte de l’influx. Sa production a plus de physique que lui-même. Il lègue de beaux tissus. Dès le départ, il a sailli des juments d’obstacle. Son tarif est très attractif. »

Photo 3  – Twilight Gleaming, sa sœur est à Grandcamp CRÉDIT dmtc

QUELQUES CROISEMENTS DU HARAS DU CADRAN

Jument (père) Saillie 2022
Elenya (Lawman) Victor Ludorum
Twilight Tear (Rock of Gibraltar) Zarak
Danseuse Corse (Danehill Dancer) Dabirsim
Whipcorse (Whipper) Golden Horde
Almahroosa (Dubawi) Dabirsim
Geneva Spur (Distorted Humor) Victor Ludorum
Flight of Thunder (Night of Thunder) Cloth of Stars
Zazie Top (Siyouni)  Van Beethoven 
Rose Vita (Sageburg) The Grey Gatsby
Tincia (Tin Horse)  Bathyrhon
Dercia (Raven's Pass) Doctor Dino 
Pride of Princess (Pivotal)  Van Beethoven
Under (Kitten’s Joy) Van Beethoven
Sound of the Sea (Acclamation) Hello Youmzain