Dawn Run Mares’ Novices’ Hurdle (Gr2) : Love Envoi met fin à la domination irlandaise

International / 17.03.2022

Dawn Run Mares’ Novices’ Hurdle (Gr2) : Love Envoi met fin à la domination irlandaise

Le Dawn Run Mares’ Novices’ Hurdle (Gr2) est tout jeune : l’épreuve a été créée en 2016 et, depuis, cinq juments entraînées par Willie Mullins l’ont emporté, puis une pensionnaire d’Henry de Bromhead. Love Envoi (Westerner), une pensionnaire de l’Anglais Harry Fry, a mis fin à la domination irlandaise dans l’épreuve. Pas forcément bien placée en début de parcours, elle a finalement pu être cachée dans une épreuve qui a bardé. La jument a nettement fait la différence pour finir, s’imposant d’une longueur un quart devant Ahorsewithnoname (Cacique) – un nom référence à la célèbre chanson du groupe America. L’AQPS Grangée (Great Pretender), élevée par Jacques Cyprès et Laurent Couétil, est troisième après s’être fait oublier dans le parcours, concluant bien.

Elle reste invaincue. Harry Fry a une bonne jument entre ses mains. Love Envoi est invaincue en six sorties. Elle restait sur un succès dans le Jane Seymour Mares’ Novices’ Hurdle (Gr2) à Sandown, en terrain lourd. Love Envoi est gagnante sur les haies dans tous les terrains et sur des distances allant de 3.200m à 4.200m. Elle a de nombreuses portes ouvertes. C’est par ailleurs une première victoire à Cheltenham pour Jonathan Burke, son jockey.

Love Envoi porte les couleurs d’un des Noel Fehily Racing Syndicates. Noel Fehily, ancien jockey, a pris sa retraite en mars 2019 pour se lancer notamment dans l’élevage et il a lancé une écurie de groupe pour continuer à vivre les émotions des courses. Il est visiblement resté proche d’Harry Fry, dont la dernière victoire lors du Festival remontait à 2016 et au succès de Unowhatimeanharry (Sir Harry Lewis)… piloté par un certain Noel Fehily ! L’ancien jockey s’est associé à un autre ancien pilote, David Crosse, retraité en décembre 2020, pour la création du syndicat. Noel Fehily a commenté : « Johnny [Burke, ndlr] lui a donné un parcours fantastique mais les nerfs ont été mis à rude épreuve ! Elle est incroyablement dure, elle ne sait pas abandonner. Elle va sur plus long, Johnny l’a parfaitement montée et la dureté a parlé. Elle est invaincue en six sorties : elle réalise donc une saison exceptionnelle ! Avec Dave [David Crosse, ndlr], nous l’avions vue aux ventes et avons eu la chance de pouvoir l’acheter. » David Crosse a ajouté : « Nous achetons ensemble, nous discutons ensemble et il vaut mieux deux avis qu’un ! Quand j’ai un doute, Noel peut me rassurer et vice-versa. Noel était une légende et quand il a pris sa retraite, je lui ai dis que nous pourrions peut-être faire quelque chose ensemble. »

Le meilleur achat du Festival ! Love Envoi a été élevée en Irlande par Ciaran O'Toole. Le 20 mars 2021, elle a gagné un bumper. Et le 31 mars 2021, chez Tattersalls Cheltenham, elle n’a coûté que 38.000 £ (Jeremiah McGrath signait le bon). Elle a ensuite gagné cinq courses et presque 110.000 £ d’allocations. Un coup de génie ! C’est une fille de Westerner (Danehill) qui officie à 5.000 € à Castle Hyde Stud. La mère, Love Divided (King’s Ride), a débuté à 9ans en point-to-point (2e) et n’a été vue que deux fois en piste. La jument n’a coûté que 700 livres irlandaises en 1999, aux ventes. Soit grosso modo l’équivalent de 900 €. Outre Love Envoi, on lui doit un gagnant en point-to-point et deux très honnêtes chevaux de handicap. Love Divided était elle-même une fille de King’s Ride (Rarity), un gagnant du Lincoln Handicap (oui !) qui a été tête de liste des pères de sauteurs en Irlande. La page de catalogue n’est pas très riche et il faut remonter à la troisième mère pour retrouver du caractère gras…