En attendant la première course de 2ans, voici ceux qui ont cartonné avec cette catégorie l’an dernier

Courses / 11.03.2022

En attendant la première course de 2ans, voici ceux qui ont cartonné avec cette catégorie l’an dernier

En attendant la première course de 2ans, voici ceux qui ont cartonné avec cette catégorie l’an dernier

En France, la saison des 2ans débute à Lyon Parilly, le dimanche 20 mars, avec le Prix du Premier Pas (900m). Vendredi, France Galop a validé les engagements. Trois poulains et douze pouliches ont répondu à l’appel. Le 23, La Teste organise le Prix Raymond Guilhem sur 1.000m.

Il faudra attendre le jeudi 24 pour voir débuter des 2ans en région parisienne à l’occasion du Prix de la Marche, un réclamer programmé à Saint-Cloud. Il faudra ensuite patienter jusqu’au samedi 26 pour voir les premiers 2ans au Curragh et à Doncaster. Avant de tourner le "regard vers l’avenir" avec le traditionnel passage en revue des juniors des leaders de l’entraînement français, prenons le temps de nous pencher une dernière fois sur 2021…

Par Franco Raimondi

S’imposer à 2ans reste difficile. Il n’est jamais facile de faire gagner un 2ans en France. L’année dernière, 424 des 1.142 juniors français ayant décroché une allocation (37,1 %) ont remporté une course (y compris en Martinique et en Guadeloupe). Chez les 3ans et plus, on arrive au ratio suivant : 2.571 lauréats sur 5.231 ayant pris une allocation (49,1 %). Il ne faut pas être sorti de Polytechnique pour comprendre que les 2ans disposent d’une saison plus courte. Par ailleurs, ils sont plus "respectés" par leurs entraîneurs. Dans le créneau des 2ans qui ont décroché une allocation, la moyenne des courses annuelles est de 3,7. Alors que chez les 3ans et plus, on est à 7,4. Gagner à 2ans est donc délicat mais assurément rentable. Les juniors qui ont remporté une course ont pris 15,45 millions d’euros. C’est-à-dire une moyenne de 36.662 €, alors que les 718 qui n’ont pu décrocher qu’une place, sans parvenir à s’imposer, se sont partagé 5,48 millions d’euros.

André Fabre tête de liste par les gains. En France, seller des gagnants âgés de 2ans n’est pas une obsession – contrairement à l’Angleterre –, mais cela reste important. En 2021, les juniors d’André Fabre ont remporté 1,29 million, c’est-à-dire 24,1 % des gains de l’écurie. Jean-Claude Rouget, tête de liste par victoires, a obtenu 56 succès avec ses 2ans… soit 32,7 % du total des gains de son effectif. Le classement 2021 des entraîneurs, que nous avons le plaisir de vous présenter, est effectué selon le nombre de gagnants. Comme lors des années précédentes, nous avons posé le curseur à 5 ! Certes, les entraîneurs qui ont eu la chance de voir 5 – ou plus – de leurs juniors s’imposer sont au nombre de 26. Exactement comme en 2019. Mais cela représente 2 succès de plus qu’en 2018. Dans notre classement, quelques noms ont changé. Mais bien entendu, un lot de 2ans moins précoces – ou simplement moins bons – permet d’expliquer les hauts et les bas d’une carrière d’entraîneur…

Jean-Claude Rouget leader par gagnants. En 2021, Jean-Claude Rouget a réalisé une excellente saison. C’est même la meilleure depuis 2018, soit l’année où nous avons commencé à tenir ces statistiques. Il a présenté en piste 72 sujets de 2ans et a obtenu 40 gagnants (55,5 %) pour 56 courses. Quatorze ont décroché un rating de 40 ou plus. En 2020, 38 de ses 74 juniors ont gagné. Lors des deux saisons précédentes, il a toujours maintenu son taux de réussite à plus de 50 %.

Cette année, nous avons ajouté une autre colonne au tableau : les engagés dans les classiques. Jean-Claude Rouget en a 26. C’est la moitié de ses 2ans qui ont gagné !

Les valeurs cachées. En deuxième position du classement arrive André Fabre avec 23 gagnants sur 65 juniors qui ont couru, soit 35,3 %. Chaque entraîneur à sa façon de travailler. Et les Fabre, à 2ans, sur la période 2018 – 2021 ont affiché une réussite presque constante de 35 %. En 2021, 13 ont atteint une valeur de 40 ou plus. Mais ce chiffre n’est pas à proprement parler révélateur. Deux "bombes" comme Raclette (Frankel), et Agave (Dubawi) qui a remporté jeudi le Prix Rose de Mai (L) n’avaient pas assez couru à 2ans pour espérer décrocher cette valeur. Par ailleurs, 51 Fabre disposent d’un ou plusieurs engagements dans les classiques et Grs1 pour les 3ans.

Ferland et le poids de la jeunesse. Cinq entraîneurs ont atteint 50 % de gagnants par partants. Cela prouve à quel point il est difficile de faire gagner un 2ans en France. Christophe Ferland a dépassé ce seuil pour la deuxième fois et il figure en troisième position dans les trois catégories : gagnants (19), victoires (27) et gains (759.350 €). C’est une confirmation pour le professionnel testerin qui a sorti 8 juniors à 40 ou plus de valeur. C’est-à-dire 22,2 % de ceux qui ont été présentés en piste. Ces 2ans se sont partagé 42,2 % des gains de l’écurie. Carlos et Yann Lerner ont sellé 10 juniors gagnants sur 17 partants, dont 6 avec 40 et plus de valeur. Un excellent score !

Sept sur huit pour Romain Le Dren Doleuze. Le meilleur score est celui de Romain Le Dren Doleuze. Il a fait courir 8 juniors et 7 ont gagné ! Le célèbre professionnel à la chemise rouge – Jack Berry – a été le premier entraîneur de l’Histoire à gagner plus de 100 courses en une saison anglaise… Mais même lui n’a jamais connu un tel taux de réussite. Deux 2ans de Romain Le Dren Doleuze ont atteint une valeur de 40 et plus et possèdent leurs engagements classiques. Nesr Shalghoda (Due Diligence), qui a remporté une Classe 2 samedi dernier à Deauville lors de sa rentrée, est engagé dans la Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Nadette (Outstrip) effectuera sa rentrée lundi à Chantilly dans le Prix du Château (Classe 2). La pouliche a deux tickets en poche : la Poule et le Diane. Neuf entraîneurs ont sellé plus de 10 gagnants à 2ans en 2021. C’est une première pour Alessandro Botti : 11 gagnants sur 26 partants. Il est difficile de faire gagner les 2ans en France et plusieurs grandes maisons cantiliennes ne figurent d’ailleurs pas dans le classement. Les 26 entraîneurs que nous avons répertoriés représentent à eux seuls 290 gagnants sur 424, soit plus des deux tiers des partants de cette catégorie.

LES ENTRAÎNEURS FRANÇAIS AYANT GAGNÉ LE PLUS DE COURSES AVEC LES 2ANS EN 2021

Entraîneurs Chevaux Gagnants Courses Victoires Places Gains Gains plus prime Valeur 40 et plus Engagements classiques

Jean-Claude Rouget 72 40 189 56 109 1 117 785 1 635 956 14 26

André Fabre 65 23 136 32 67 1 299 625 1 586 835 13 51

Frédéric Rossi 41 19 139 26 77 536 870 850 324 6

Christophe Ferland 36 19 104 27 60 759 350 1 104 934 8 13

Henri-Alex Pantall 42 16 123 20 54 366 125 582 229 3 5

Didier Guillemin 42 16 117 18 66 331 535 539 897 3 1

Francis-Henri Graffard 40 14 101 19 40 487 565 594 630 7 27

Fabrice Chappet 34 12 89 17 40 390 235 598 795 5 17

Alessandro Botti 26 11 86 12 48 283 645 437 290 3 4

Jérôme Reynier 21 10 72 13 42 236 025 361 946 4 1

Yann Barberot 29 10 117 15 58 492 230 718 461 5 5

Stéphane Wattel 22 10 70 17 32 447 370 730 310 3 4

Carlos & Yann Lerner 17 10 58 11 29 248 900 401 970 6 4

Joël Boisnard 22 9 66 11 38 200 925 322 465 2 1

Édouard Monfort 20 8 61 8 33 190 340 316 273 1 2

Cédric Rossi 11 8 36 13 18 325 505 476 818 3

Romain Le Dren Doleuze 8 7 33 7 14 117 565 182 844 2 2

Philippe Sogorb 18 6 55 9 28 166 287 276 309 1 4

Charley Rossi 15 6 48 7 24 99 390 152 059

Simone Brogi 20 6 71 8 39 171 010 280 478 2 1

Fabrice Vermeulen 29 5 108 6 70 257 190 414 874 3 7

Ludovic Gadbin 30 5 66 7 22 127 700 209 147 1

Carlos Laffon-Parias 14 5 32 5 16 112 600 178 364 1 8

Mauricio Delcher Sanchez 13 5 33 6 8 103 400 171 217 2 2

Jane Soubagné 20 5 81 6 40 166 080 264 349 1

Florian Guyader 20 5 69 7 39 269 600 270 791 3

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.