Godolphin Mile (Gr2) : Bathrat Leon fait briller le Pays du soleil levant

International / 26.03.2022

Godolphin Mile (Gr2) : Bathrat Leon fait briller le Pays du soleil levant

MEYDAN (AE), SAMEDI

Il ne fallait pas manquer de mémoire pour se souvenir que Bathrat Leon (Kizuna) avait, en avril 2021, remporté le New Zealand Trophy (Gr2) avant de s’aligner dans le NHK (Gr1). Un championnat des milers de 3ans, programmé au Japon, où il avait fait tomber son jockey à la sortie des stalles ! Suite à cette mésaventure, le pensionnaire de Yoshito Yahagi avait été vu en piste à cinq reprises et il avait toujours terminé parmi les derniers. Il s’était aussi essayé sur le dirt sans y briller. Voilà pourquoi il s’est élancé totalement délaissé au betting dans le Godolphin Mile (Gr2), ce qui ne l’a pas empêché de dicter sa loi, de bout en bout, avec autorité. Pourtant, le Godolphin Storm Damage (Night of Thunder), également très vite en action à l’ouverture des stalles, a cherché à lui mettre la pression à l’entrée de la dernière ligne droite avant de se résoudre à abdiquer, à 300 mètres du poteau, lorsque le futur lauréat est reparti de la plus belle. Desert Wisdom (Dubawi), ex-Godolphin qui avait remporté le Burj Nahaar (Gr3) dans le Super Saturday, est venu remarquablement conclure pour décrocher la deuxième place. Quant au favori, Al Nefud (Dubawi), tendu et nerveux derrière les stalles, il a terminé dernier.

Chapeau, monsieur Yahagi. Yoshito Yahagi, affublé d’un magnifique chapeau jaune, a expliqué : « Mon cheval aime imposer son train et il est parvenu à prendre un bon départ. Tout s’est bien passé, c’était la tactique qu’on avait envisagée… » Jockey lauréat, Ryusei Sakai, 24 ans, a ajouté : « Mon partenaire préfère ce dirt à celui qu’il a trouvé au Japon. Monsieur Yahagi est un des plus grands entraîneurs du monde. Je rêvais de m’imposer au cours de cette réunion mythique et le rêve est devenu réalité. Depuis mes débuts, voilà sept ans de cela, je monte pour monsieur Yahagi. »

Une mère "bradée" par Godolphin. Bathrat Leon a de solides racines Maktoum à faire valoir. Sa mère, Bathrat Amal (New Approach), élevée par l’antenne japonaise de Darley a été envoyée en Angleterre, où elle a couru sans réussite pour Charlie Appleby avant d’être vendue pour une bouchée de pain, 8.000 Gns (10.000 €) chez Tattersalls July, en 2015. Bathrat Leon est son premier produit et le dixième lauréat de Groupe de son père, Kizuna (Deep Impact), lauréat du Japanese Derby (Gr1) en 2013. La deuxième mère, Zameyla (Cape Cross), a remporté deux courses pour la casaque du cheik Ahmed Al Maktoum avant d’être vendue 58.000 Gns (73.000 €) alors qu’elle portait Serious Attitude (Mtoto). Un Serious Attitude qui a remporté les Cheveley Park Stakes (Gr1) à 2ans et qui a bouclé sa carrière à 4ans en remportant les Nearctic Stakes (Gr1) à Woodbine. Teruya Yoshida a acheté Serious Attitude pour 1,85 million de dollars, et la poulinière a produit entre autres le bon Stiffelio (Stay Gold), gagnant de Gr2 et placé de Gr1. Godolphin a récupéré plus tard Zameyla et l’a envoyée au Japon, où elle a donné quatre gagnants.

Bathrat Amal a une 2ans par Daiwa Major (Sunday Silence) et un foal né en février par Duramente (King Kamehameha).