Interdiction du commerce de chevaux avec la Russie

International / 17.03.2022

Interdiction du commerce de chevaux avec la Russie

Le Journal officiel de l’Union européenne a publié le 15 mars 2022 une évolution du « règlement concernant des mesures restrictives eu égard aux actions de la Russie déstabilisant la situation en Ukraine ». À la page 4 de ce document (que vous pouvez télécharger en cliquant ici), il est écrit : « Il est interdit de vendre, de fournir, de transférer ou d'exporter, directement ou indirectement, les articles de luxe énumérés à l'annexe XVIII à toute personne physique ou morale, toute entité ou tout organisme en Russie ou aux fins d'une utilisation dans ce pays. » Et quand on se reporte à l’annexe XVIII (page 17), qui liste « les articles de luxe visés à l'article 3 nonies », le premier item est : « Chevaux : reproducteurs de race pure et autres ». Suivent le caviar, les truffes, les vins, les cigares, les parfums, la maroquinerie, etc.

Le commerce de chevaux de course n’a jamais été énorme avec la Russie – un peu plus conséquent au trot qu’au galop d’ailleurs. Mais la décision est symbolique.