Jebel Hatta (Gr1) : Alfareeq tient son Gr1

International / 05.03.2022

Jebel Hatta (Gr1) : Alfareeq tient son Gr1

Jebel Hatta (Gr1)

Alfareeq tient son Gr1

Alfareeq (Dark Angel) est bien connu en France puisqu’il a commencé sa carrière chez Freddy Head. Lauréat de sa deuxième sortie sur le sable de Deauville, l’élève et représentant de Shadwell avait décroché du black type sur notre sol en finissant troisième d’un Prix de Suresnes (L). En novembre 2020, il avait été exporté à Dubaï afin de rejoindre l’effectif de Musabbeh Al Mheiri. Il a mis un peu de temps à trouver ses marques mais Alfareeq avait commencé à refaire surface, en fin d’hiver 2021, quand son entourage l’avait remis sur le gazon pour sa victoire dans le Zabeel Trophy, le 8 avril. De nouveau victorieux dans une course à conditions le jour de sa première sortie de l’hiver 2021-2022, Alfareeq venait tout juste de montrer de nets progrès en échouant à la deuxième place derrière Real World (Dark Angel) dans le Zabeel Mile (Gr2), le 28 janvier. Samedi, en remportant le Jebel Hatta (Gr1), il a encore franchi un palier.

Pourtant avec un rating de 106, il était loin d’être le concurrent le plus en vue. Avec son bon numéro de corde, il a pu bénéficier d’un bon parcours en étant appuyé le long de la lice sur un troisième rideau. Resté le long de la corde à l’entrée de la dernière ligne droite, Alfareeq a trouvé l’ouverture et a pu s’exprimer sans aucune difficulté. À 300m de l’arrivée, Finest Sound (Exceed and Excel) avait pris une sérieuse option pour la victoire mais, mètre après mètre, Alfareeq a rattrapé son retard. Avantagé par l’appui du rail, il parvient à s’imposer d’une longueur. Finest Sound est finalement deuxième. À une demi-longueur, Ursa Minor (Sea the Stars) termine troisième. Quant au "FR" et favori, Lord Glitters (Whipper), il s’est retrouvé un peu loin au moment de l’emballage final dans une course qui n’a pas franchement roulé, échouant à la sixième place.

Avec le bon parcours. Le pilote du gagnant, Dane O’Neill, a déclaré : « L’équipe a fait un grand travail pour le convaincre de rentrer dans les boîtes. Le cheval est très doué et il a une super pointe de vitesse. La course avec un train modéré s’est peut-être mal passée pour le favori Lord Glitters. Mon cheval a bien voyagé et tout s’est ouvert au bon moment. Il a vraiment bien gagné. » Le Jebel Hatta mène vers la Dubai Turf (Gr1) : il faudra qu’Alfareeq progresse encore pour espérer jouer un premier rôle à la fin du mois de mars.

Issu d’une sœur de Raseed. Élevé par Shadwell Estate Co. Ltd, Alfareeq est un fils de Dark Angel (Acclamation), étalon à Yeomanstown Stud, et d’Urjuwaan (Cape Cross), gagnante à 2ans d’une course "D" sur les 1.600m de la P.S.F. cantilienne où elle avait notamment devancé le lauréat de l’édition 2015 du Prix du Jockey Club (Gr1), New Bay (Dubawi). Elle a aussi conclu quatrième du Prix Rose de Mai (L). Alfareeq est son premier produit, et son seul gagnant pour le moment.

La deuxième mère, Sudoor (Fantastic Light), a gagné ses deux premières courses sur 1.400m à 2ans, dont les William Hill Gods of Poker Star Stakes (L) à Sandown, et s’est également placée de Listed sur 2.000m. Elle a notamment donné Raseed (Dubawi), vainqueur du Prix Noailles (Gr3) et quatrième du Prix Eugène Adam (Gr2). Sudoor est une sœur d’Ethaara (Green Desert), gagnante à 3ans des Boadicea Stakes (L), de Mudaaraah (Cape Cross), lauréate à 2ans des Star Stakes (L) et deuxième des Prestige Stakes (Gr3), de Muwaary (Oasis Dream), deuxième des Jersey Stakes (Gr3), et de Yasmeen (Sea the Stars), deuxième des Michael Seely Memorial Stakes (L). Il s’agit de la souche de Bahri (Riverman), vainqueur des Queen Elizabeth II Stakes et des St James’s Palace Stakes (Grs1), et de Bahhare (Woodman), lauréat des Champagne Stakes (Gr2) et troisième des Champion Stakes (Gr1).