Le Magazine : quels sont les enseignements du Festival 2022 ?

Courses / 21.03.2022

Le Magazine : quels sont les enseignements du Festival 2022 ?

Par Christopher Galmiche

Cheltenham a conclu sa grande semaine le vendredi 18 mars. C’est l’occasion de revenir sur cet immense moment dédié à l’obstacle au travers des résultats des français mais aussi de passer en revue les hommes et femmes qui ont fait ce Festival 2022.

Le bon bilan des "FR" dans les Groupes en steeple. Au total, les French breds ont remporté huit courses, sans compter, bien entendu, celle que l’on qualifiera de platonique de Galopin des Champs (Timos) qui se serait imposé sans sa chute survenue une foulée après le dernier fence du Turners Novices’ Chase (Gr1). Ils ont aussi pris vingt places sur le podium. Des résultats que l’on peut qualifier de très bons sans atteindre pour autant ceux de 2019 ou 2020. D’autant que les chevaux français ont enlevé cinq Groupes sur le steeple, dont quatre Gr1. En Angleterre, le steeple est LA discipline reine, bien plus que les claies qui ne sont généralement qu’une étape dans la carrière d’un cheval. Les French breds ont décroché la victoire dans les trois steeples les plus célèbres du Festival : le Queen Mother, la Gold Cup et le Ryanair Chase (Grs1), remportés respectivement par Energumène (Denham Red), À Plus Tard (Kapgarde) et Allaho (No Risk at All). C’est la meilleure des publicités !

Une majorité de chevaux formés en France. Sur les huit succès tricolores, obtenus au Festival 2022, sept l’ont été avec des chevaux qui ont été formés et ont couru sous entraînement français, en plat ou en obstacle, avant leur vente en Angleterre ou en Irlande. Quatre des lauréats de Groupe ont été dressés en France et avaient fait l’arrivée en obstacle dans l’Hexagone. Energumène est le seul à avoir été vendu dans sa jeunesse, pour l’Irlande, sans courir chez nous, en passant par les point-to-point.

Paul Nicholls, le grand absent. Paul Nicholls a présenté très peu de partants lors de ce Festival 2022. Comme cela avait déjà été le cas en 2021. Certes, le professionnel de Ditcheat est en tête du classement des entraîneurs d’obstacle anglais au soir du 21 mars mais sa marge sur ses plus proches poursuivants n’est pas très conséquente. De fait, pour essayer de s’assurer le titre cette saison, Paul Nicholls prépare spécialement Aintree. Comme cela avait été le cas la saison dernière. À Liverpool, la concurrence irlandaise est moindre et les pensionnaires de Nicholls auront pour eux leur fraîcheur. Évidemment cela est dommage pour le sport et pour la représentation anglaise à Cheltenham. Le fait que les Nicholls soient très peu vus au Festival pénalise aussi l’élevage français en termes de victoires en comparaison avec certaines années fastes.

Cheveley Park Stud a sauté la barrière entre plat et obstacle avec réussite. Cheltenham et sa ferveur attirent de nombreux professionnels du plat anglais. On y a croisé John et Thady Gosden, Lord Grimthorpe et, par le passé, des propriétaires qataris comme le cheikh Fahad Al Thani s’y sont également rendus. D’autres propriétaires britanniques, orientés vers le plat à la base comme Lady Bamford ou Cheveley Park Stud ont sauté le pas. En l’espace de quelques années, à grand renfort d’euros et de livres, Cheveley a monté une écurie de tout premier plan en obstacle, étant récompensé par un succès dans la Cheltenham Gold Cup (Gr1) avec À Plus Tard (Kapgarde) cette année. L’ambiance des grands festivals d’obstacle attire les propriétaires de plat. Cheltenham est l’endroit où il faut briller pendant les mois d’hiver où l’obstacle tient le premier rôle à l’image du trot en France.

Henry de Bromhead, l’héritier de Mullins. En 2021, Henry de Bromhead avait "cartonné" au Festival de Cheltenham. Un an plus tard, il a récidivé grâce notamment Honeysuckle (Sulamani) et À Plus Tard (Kapgarde). L’entraîneur irlandais est LE successeur de Willie Mullins. Dans sa manière de gérer la carrière des chevaux, dans sa communication joviale et la gestion de ses propriétaires, il présente nombre de similitudes avec le professionnel de Closutton. C’est certainement lui l’héritier de Willie Mullins pour les années à venir.

Mais où va s’arrêter Rachael Blackmore ? Rachael Blackmore est au-dessus de tous les jockeys anglo-irlandais dans sa manière de monter. Elle sait finir les chevaux aux bras contrairement à certains qui tapent avant de pousser… Son parcours d’attente, tout en finesse, dans la Gold Cup avec À Plus Tard, a été exceptionnel. Avec Honeysuckle, elle a su gérer la pression. Au lendemain du Festival, elle a effectué le déplacement à Thurles pour une seule monte et une victoire. Une foule d’enfants, avec une majorité de petites filles, l’attendaient pour avoir une photo ou un autographe. Rachael Blackmore est clairement une ambassadrice des courses, même si elle n’aime pas être sous le feu des projecteurs. Avec ses victoires, ce sont les courses qui sortent gagnantes !

Le cinquième jour ? On s’en rapproche… Le Festival a affiché complet jeudi et vendredi et nous n’en étions pas loin mardi et mercredi. Il y avait une vraie attente des spectateurs pour revenir à Cheltenham, après une année à huis clos en 2021. Les dirigeants du Jockey Club et de Cheltenham, tout comme la presse britannique, ont évoqué la possibilité d’une cinquième journée au Festival comme à Royal Ascot. Forcément, voyant le nombre de spectateurs, on pourrait croire qu’une cinquième journée permettrait à nouveau de remplir l’hippodrome. Et c’est vrai ! Le public se déplacerait encore en masse. Ceci dit, en rallongeant déjà le Festival à quatre jours, il y a de plus en plus de courses programmées qui n’ont rien à faire durant cette grande semaine. En passant à cinq jours, il y aurait encore des épreuves supplémentaires dont la place n’est pas à Cheltenham. L’affluence remplirait les caisses du Jockey Club, mais le spectacle sportif y perdrait !

Les résultats complets des "FR" lors du Festival de Cheltenham 2022

Mardi 15 mars

Mardi 15 mars
Course Cheval Classement
Supreme Novices’ Hurdle (Gr1) Jonbon 2e
Arkle Chase (Gr1) Gabynako 2e
Arkle Chase (Gr1) Blue Lord 3e
Ultima Handicap Chase (Gr3) Gericault Roque 2e
Champion Hurdle (Gr1) Épatante 2e
National Hunt Challenge Cup Amateur Jockeys' Novices' Chase (Gr2) Vanillier 3e
Mercredi 16 mars
Course Cheval Classement
Brown Advisory Novices’ Chase (Gr1) L’Homme Pressé 1er
Brown Advisory Novices’ Chase (Gr1) Gaillard du Mesnil 3e
Coral Cup (Gr3) Fastorslow ** 2e
Queen Mother Champion Chase (Gr1) Énergumène 1er
Queen Mother Champion Chase (Gr1) Funambule Sivola 2e
Queen Mother Champion Chase (Gr1) Envoi Allen 3e
Grand Annual (Gr3) Frero Banbou 3e
Jeudi 17 mars
Course Cheval Classement
Turners Novices’ Chase (Gr1) Busselton 2e
Turners Novices’ Chase (Gr1) El Barra 3e
Ryanair Chase (Gr1) Allaho 1er
Ryanair Chase (Gr1) Janidil 2e
Ryanair Chase (Gr1) Eldorado Allen 3e
Mares Novices’ Hurdle (Gr2) Grangee 3e
Fulke Walwyn Chambard 1er
Fulke Walwyn Didero Vallis 3e
Vendredi 18 mars
Course Cheval Classement
Triumph Hurdle (Gr1) Vauban 1er
Triumph Hurdle (Gr1) Fil Dor 2e
County Handicap Hurdle (Gr3) State Man 1er
County Handicap Hurdle (Gr3) Colonel Mustard 3e
Gold Cup (Gr1) À Plus Tard 1er
Gold Cup (Gr1) Protektorat 3e
Mares’ Chase (Gr2) Elimay 1re*
*nous mettons seulement les trois premiers