Les étalons français de deuxième production depuis le début d’année

Élevage / 11.03.2022

Les étalons français de deuxième production depuis le début d’année

Les étalons français de deuxième production depuis le début d’année

À la demande de plusieurs de nos lecteurs, nous publions un extrait du classement international des étalons de deuxième production, selon les gains de leur descendance depuis début janvier (et donc sans ceux de 2021). Dans cette liste de cinq étalons, n’apparaissent pas encore Zarak (Dubawi) ou Al Wukair (Dream Ahead) têtes de liste de leur génération l’an dernier par les gains et les victoires. En attendant les préparatoires classiques et les 2ans 2022 – qui vont faire évoluer le classement –, on notera le bon comportement de Birchwood (Dark Angel). Malgré une jumenterie modeste, il a sorti sept gagnants individuels depuis le début de l’année. Almanzor (Wootton Bassett) a eu six gagnants de Maidens en quelques semaines et deux black types en Nouvelle-Zélande. Avec la victoire de Boum Boum Boum – pas encore prise en compte – The Grey Gatsby (Mastercraftsman) devrait remonter en troisième place de ce classement demain matin.

GAINS DANS LE MONDE DES CINQ PREMIERS ÉTALONS FRANÇAIS DE DEUXIÈME PRODUCTION

Rang en Europe Étalon Partants Gagnants Gains ($)

4 Birchwood 25 7 151.573

6 Almanzor 20 7 136.752

8 Zelzal 14 3 124.860

9 Recorder 26 5 118.036

10 The Grey Gatsby 12 4 113.867