Longines Golden Slipper (Gr1) : Fireburn ou l’histoire de Cendrillon et de la pantoufle d’or

International / 19.03.2022

Longines Golden Slipper (Gr1) : Fireburn ou l’histoire de Cendrillon et de la pantoufle d’or

Longines Golden Slipper (Gr1)

Fireburn ou l’histoire de Cendrillon et de la pantoufle d’or

En juin dernier, elle n’était que l’une des quelque 13.000 yearlings de la génération australienne 2019. Un moins plus tard, son éleveur, Louis Mihalyha, qui l’avait conservée, l’a engagée, moyennant la somme de 440 dollars australiens (295 €), aux Golden Slipper (Gr1), la course de 2ans la plus riche du monde. Ce samedi, après 600m, prise en sandwich alors qu’elle était à l’arrière-garde, Fireburn (Rebel Dane) avait presque perdu toutes ses chances. « Mes deux chevaux ont été très gênés. J’ai presque arrêté de regarder Fireburn pour me concentrer sur Sejardan (Sebring). La pouliche me semblait battue… », a confié l’entraîneur, Gary Portelli. La suite de la course lui a donné tort. Sejardan a fait du mouvement à l’extérieur, alors que Brenton Avdulla, jockey de Fireburn, avait pris le chemin de la corde. Best of Bordeaux (Snitzel), grand animateur, paraissait bien parti pour la gloire, sous la pression de la favorite, Coolangatta (Russian Revolution), et du Godolphin Daumier (Épaulette). De son côté, Fireburn avait encore cinq longueurs à refaire à 300m du poteau. Deux passages se sont ouverts et la pouliche a fondu sur Best of Bordeaux pour le dominer. C’est par deux longueurs et demie que Fireburn a enregistré la sixième victoire des femelles sur les onze dernières éditions. Coolangatta a pris la troisième place.

Une deuxième pour Gary Portelli. Fireburn faisait partie des bons outsiders. Gary Portelli, qui avait gagné le Golden Slipper en 2017 avec la pouliche à 20.000 AU$ (13.500 €) She Will Reign (Manhattan Rain), a expliqué : « Quand elle a ouvert son palmarès en décembre, j’ai compris que j’avais une pouliche de qualité. Il fallait lui trouver une bonne course, mais je ne pensais pas aux Golden Slipper, car je pensais pouvoir les gagner avec Sejardan. Elle a continué à progresser et a prouvé qu’avec les chevaux, ce n’est pas le prix mais le talent qui fait la différence. » Dans les faits, Gary Portelli avait aligné Fireburn dans les Sweet Embrace (Gr2), la course qui avait assuré une place au départ des Golden Slipper à sa pouliche.

Un éleveur heureux. À l’arrivée de la course, l’éleveur Louis Mihalyha avait du mal à réaliser que sa pouliche l’avait emporté, son pedigree ne faisant pas rêver. Il a tout de même réussi à convaincre neuf associés d’investir sur elle. Il avait acheté 22.000 AU$ (14.700 €) chez MagicMillions la mère, Mull Over (So You Think), pour l’envoyer à Rebel Dane (California Dane), un sprinter double gagnant de Gr1 qui avait couru pour sa casaque, tout comme sa mère et sa deuxième mère. « La poulinière avait un pedigree qui pouvait bien marcher avec Rebel Dane mais de là à sortir une gagnante des Golden Slipper…, a réagi Louis Mihalyha. Je ne sais pas comment Fireburn a réussi à ne pas tomber. »

Rebel Dane, l’histoire d’un étalon. Rebel Dane, qui a couru jusqu’à 7ans, n’était pas promis à une grande carrière d’étalon. Sans avoir le droit aux meilleurs, il a sailli 36 poulinières lors de sa première saison, à 12.500 AU$ (8.300 €), et 31 durant la deuxième, à 9.900 AU$ (6.600 €), avant de tomber à 5.000 AU$ en 2020 où il n’a sailli que 14 juments. Les résultats de sa première génération, avec un gagnant de Groupe, l’ont rendu un peu plus populaire, comme en témoignent les 49 poulinières qu’il a rencontrées l’année dernière. Steve Grant, un des propriétaires de Rebel Dane, a annoncé, après la victoire de Fireburn dans les Sweet Embrace, que l’étalon officierait dans le New South Wales en 2022. Il a ajouté : « Quand on a décidé de lancer sa carrière d’étalon, ça n’a pas été facile. On a également fait le tour de la Nouvelle-Zélande pour lui trouver une maison. »

Une mère achetée 22.000 dollars. Mull Over, la mère de Fireburn, avait une belle page de catalogue. Elle n’a couru qu’à une seule reprise sans se distinguer, mais sa mère, Zahani (Zabeel), avait produit la multiple gagnante black type Galizani (Galileo). La deuxième mère, Danarani (Danehill), a gagné les Flight Stakes (Gr1) et est issue de Vaguely Modest (Vaguely Noble), une sœur de Danzatore (Northern Dancer), qui a été champion des 2ans en Irlande et remonte à l’une des grandes souches de l’élevage de E.P. Taylor.

Mull Over a un yearling par Hallowed Crown (Street Sense).

LONGINES GOLDEN SLIPPER

Gr1 - 2ans - 1.200m – 5.000.000 AU$

1re FIREBURN (F2)

(Rebel Dane & Mull Over, par So You Think)

Ent./G. Portelli - J/B. Advulla

Prop./Laurel Oak Bloodstock Syndicate, R. Gunston & associés – Él./Laurel Oak Bloodstock Pty Ltd

2e BEST OF BORDEAUX (M2)

(Snitzel & Chateau Cheval, par High Chaparral)

Ent./K. Fogden - J/S. Clipperton
Prop./Fung Family Racing, G. Harvey & K F R- Él./G. Harvey

3e COOLANGATTA (F2)

(Written Tycoon & Piping Hot, par More than Ready)

Ent./C. Maher & D. Eustace - J/J. McDonald

Prop./J. A. O’Neill, B. D. Nettlefold & associés – Él./Highclere Stud Australia

Écarts : 2 1/2 - 1/2 - 1 1/4 (16 partants). Temps : 1’12’’79

Galaxy Handicap (Gr1)

Shelby Sixtysix, quand un cheval peut changer la vie

Il y a un mois et demi, l’entraîneur Danny Williams avait presque décidé de changer de métier. Une cinquième place dans un handicap de la star de l’écurie, Shelby Sixtysix (Toronado), avait quasiment eu raison de sa passion. Ce samedi, le même Shelby Sixtysix, qui avait remporté samedi dernier son premier Groupe dans les Maurice McCarten Stakes (Gr3), a offert au professionnel les Galaxy Handicap. C’est le premier Gr1 en vingt-cinq ans de carrière pour le professionnel qui a dit : « C’est incroyable, il y a six semaines je pensais que tout était fini, et aujourd’hui, j’ai gagné un Gr1. » Shelby Sixtysix en était à sa huitième sortie en neuf semaines, presque un record. Les planètes étaient alignées pour lui. D’un côté, la formule handicap lui permettait de recevoir beaucoup de poids de ses adversaires, et d’autre part, ce n’est qu’après deux forfaits qu’il a obtenu une place au départ. La forme, l’aptitude au terrain lourd et un poids favorable ont donc permis à Shelby Sixtysix de battre par une tête Big Parade (Deep Field) et In the Congo (Snitzel) dans les toutes dernières foulées.

Le rêve, "The Everest". Danny Williams peut continuer à rêver. Il a expliqué : « La ligue des handicaps est très dure. J’ai compris qu’on pouvait viser haut quand Shelby Sixtysix s’était classé deuxième, il y a deux semaines, dans les Challenge Stakes (Gr2). C’est un rêve de toucher un cheval comme lui. On peut le supplémenter dans les T.J. Smith (Gr1). Si le terrain dans deux semaines est encore lourd, c’est une option possible. Les All Aged (Gr1), fin avril, sont aussi un objectif et pourquoi pas plus tard The Everest. La seule chose à faire, c’est de faire en sorte qu’il soit heureux, un peu comme avec votre femme… Qu’elle soit heureuse et lui laisser faire ce qu’elle aime. »

Le troisième Gr1 de Toronado. Shelby Sixtysix est issu de la première saison australienne de Toronado (High Chaparral). Il est le troisième lauréat de Gr1de l’étalon du haras de Bouquetot, qui officie cette année à 8.000 €. En 2021, son tarif en Australie, au Swettenham Stud, était de 49.500 AU$ (33.000 €). Il a sailli 172 poulinières. Les deux autres gagnants de Gr1 de Toronado sont le sprinter australien Masked Crusader et le "FR" Tribhuvan qui a remporté les United Nations Stakes sur le gazon aux États-Unis. C’est pour 150.000 AU$ (100.000 €) que Danny Williams et Astute Bloodstock (Louis Le Métayer) ont acheté Golden Sixtysix chez Inglis Classic Yearling. Il est le seul gagnant de Storm Kite (Honours List) qui a remporté quatre courses et est une sœur de Prophet’s Kiss (Nediym), lauréate black type et deuxième de la Sydney Cup (Gr1).

GALAXY HANDICAP

Gr1 Hcp - 3ans et plus - 1.100m – 686.000 AU$

1er SHELBY SIXTYSIX (H5)

(Toronado & Storm Kite, par Honours List)

Ent./D. Williams - J/R. Dolan

Prop./D. Williams, Mlle A. O’Leary & associés – Él./M. Cesnik

2e BIG PARADE (H5)

(Deep Field & Crystal Rock, par Fastnet Rock)

Ent./M. Newnham - J/J. Parr
Prop./S. & Mme J. Summers- Él./D. Metcalfe

3e IN THE CONGO (M3)

(Snitzel & Via Africa, par Var)

Ent./G. Waterhouse & A. Bott - J/T. Beery

Prop./Newgate Bloodstock, China Horse Club Racing Pty Ltd & associés – Él./Nordic Racing & Breeding

Écarts : TÊTE - ENC - 3/4 (14 partants). Temps : 1’6’’15

All-Star Mile

Zaaki, un investissement multiplié par vingt

Quand il est passé sur le ring de la vente de chevaux à l’entraînement de Tattersalls en 2020, Zaaki (Leroidesanimaux) était un 5ans lauréat de deux Grs3 qui venait d’accomplir une saison pour le moins compliquée. C’est pour 150.000 Gns (187.000 €) qu’il a été acheté par Annabel Neasham avec l’objectif de poursuivre sa carrière en Australie. Quinze mois après, l’élève de Kirsten Rausing est lauréat de trois Grs1. Et ce samedi, à Flemington, il a ajouté à son palmarès l’All-Star Mile. Même si elle n’est pas labellisée Groupe, il s’agit, sur 1.600m, de la course la plus riche du monde, avec cinq millions de dollars australiens (3,34 M€) d’allocations. Zaaki, jamais loin des animateurs, a joué avec ses rivaux. Jamie Kah l’a accompagné au poteau sans le mettre dans le rouge et avec une grande longueur et demie d’avance sur I’m Thunderstruck (Shocking) et Streets of Avalon (Magnus). Annabel Neasham, qui a regardé la course sur son téléphone depuis Rosehill, a déclaré : « Je ne sais pas pourquoi mais j’étais inquiète. Quand il court, je suis toujours comme ça. Il n’y a aucune raison pourtant. Il sera au départ des Queen Elizabeth II (Gr1). Si James McDonald n’est pas disponible, ce n’est pas grave car on a trouvé un bon remplaçant. Jamie Kah est une star. » Avec l’allocation de l’All-Star Mile, Zaaki a fait monter ses gains à 6,18 millions (4,13 M€). Ses dix-huit propriétaires, outre la joie des victoires, ont multiplié par vingt leurs investissements.

En souvenir de Leroidesanimaux. Zaaki est issu du brésilien Leroidesanimaux (Candy Stripes), disparu en 2016. On lui doit notamment le lauréat du Kentucky Derby et de la Dubai World Cup (Grs1) Animal Kingdom. Il avait coûté 30.000 Gns (37.300 €) chez Tattersalls en octobre 2017. La mère, Kesara (Sadler’s Wells), a gagné deux fois en France et a produit cinq autres gagnants. C’est une sœur de la double lauréate black type Persona Grata (Sir Percy).

Kesara a une pouliche de 2ans par Bobby’s Kitten (Kitten’s Joy).

ALL-STAR MILE

2ans et plus - 1.600m – 5.000.000 AU$

1er ZAAKI (H7)

(Leroidesanimaux & Kesara, par Sadler's Wells)

Ent./A. Neasham - J/J. Kah

Prop./C. E. Holt, P. J. Prendergast & associés – Él./Mlle K. Rausing

2e I'M THUNDERSTRUCK (H4)

(Shocking & Primadonna Girl, par Edenwold)

Ent./M. Price & M. Kent Jnr - J/J. McNeil
Prop./Oti Racing, S Bira'm & associés – Él./T. Forlong & Mlle J. Jones

3e STREETS OF AVALON (H7)

(Magnus & Kamuniak, par Black Minnaloushe)

Ent./S. Nichols - J/Z. Spain

Prop./Warren Racing, D. Healy & associés – Él./Warren Racing Pty Ltd

Écarts : 1 1/2 - 3/4 - 1 1/4 (15 partants). Temps : 1’36’’54

Ranvet Stakes (Gr1)

Verry Elleegant tombe sur un os

Grandissime favorite à 0,24/1 dans les Ranvet Stakes (Gr1), Verry Elleegant (Zed) est tombée sur un os et a dû s’incliner devant Montefilia (Kermadec). Dernière, dans le petit peloton et dans une course sans train, Verry Elleegant a prononcé son effort en pleine piste sans jamais vraiment faire illusion, car Montefilia a démarré sous son nez pour venir s’imposer pas deux grandes longueurs. Même si Montefilia, gagnante de deux Grs1, n’est pas la dernière venue, la défaite de Verry Elleegant a fait mal aux turfistes. Son entraîneur, Chris Waller, a dit : « Je pense que dans ce terrain vraiment lourd, elle a perdu un peu de sa vitesse. C’était difficile de revenir. Nous sommes battus par une bonne pouliche. Verry Elleegant peut courir samedi prochain dans les Tancred Stakes (Gr1, 2.400m), mais je veux voir comme elle rentre de cette course. Les Queen Elizabeth II Stakes (Gr1) sont le grand objectif et je ne veux pas céder à la manque pour une défaite. »

RANVET STAKES

Gr1 - 3ans et plus - 2.000m – 700.000 AU$

1re MONTEFILIA (F4)

(Kermadec & Bana Wu, par Shirocco)

Ent./D. Payne - J/J. Collett

Prop./Mlle C. Vincent, Mlle K. Docherty & Mme L. Paligorov- Él./G. Russell

2e VERRY ELLEEGANT (F6)

(Zed & Opulence, par Danroad)

Ent./C. Waller - J/J. McDonald
Prop./Jomara Bloodstock Ltd, Ellee Syndicate & associés – Él./J. Goodwin

3e ANGEL OF TRUTH (H6)

(Animal Kingdom & Scarletini, par Bernardini)

Ent./M. W. & J. Hawkes - J/W. Pike

Prop./Superhorse Syndicate – Él./Superhorse Trust

Écarts : 2 - 5 3/4 - 6 (6 partants). Temps : 2’7’’54